jeudi 26 octobre 2017

Bientôt des diaconesses et des prêtres mariés ?


Source : Die Zeit (44/2017)

DIE ZEIT - L’hebdomadaire allemand “Die Zeit” rapporte que des “viri probati” (hommes mariés) pourraient être autorisés à reprendre des charges qu’exercent actuellement des prêtres vivant dans le célibat.

Mgr Erwin Kräutler, Évêque en Amazonie depuis de nombreuses années, a préparé un projet allant dans ce sens, projet qui « se trouverait d’ores et déjà sur le bureau du Pape ».

Le Vatican prévoit pour l’année 2019 un synode pour l’Amazonie. Ce synode devrait, selon Mgr Kräutler, se pencher sur de nouvelles formes de travail pastoral autour des communautés, étant donné le manque crucial de prêtres et les nombreuses communautés privées d’Eucharistie.

Cette préoccupation a été confirmée ces jours-ci par l’Évêque émérite de Xingu dans une interview avec l’agence de presse “Kathpress” : « La question n’est pas en premier lieu celle du célibat, mais plutôt celle des communautés exclues de la célébration dominicale de l’Eucharistie. »

Du point de vue de Mgr Kräutler, il est évident qu’il s’agit ici de savoir quelles sont les conditions à remplir pour être ordonné prêtre, et qu’il faudra probablement aussi envisager l’ordination diaconale de femmes, puisque les petites communautés sont souvent prises en charge par des femmes.

Ce disant, Mgr Kräutler se réfère à un modèle qu’avait proposé Mgr Lobinger, originaire d’Allemagne et ayant œuvré durant de nombreuses années comme Évêque de Aliwal en Afrique du Sud. Ce dernier se montre favorable à ce que des communautés sans prêtre soit dirigées par un “Team of Elders”, c’est-à-dire par une équipe de personnes d’expérience, et que ces dernières soient par la suite ordonnées, afin qu’elles puissent célébrer l’Eucharistie avec leur communauté.

Il y a quelques jours, le Pape a en effet annoncé qu'une séance spéciale du Synode des Évêques consacrée à l’Amazonie aura lieu en octobre 2019 à Rome. « L’objectif principal (…) est d’identifier de nouvelles voies pour l’évangélisation de cette portion du peuple de Dieu, spécialement les indigènes, souvent oubliés et sans perspective d’un avenir serein », avait-il alors précisé. ..