mardi 30 mai 2017

Oh, l'hypocrisie...

Le Premier Ministre pro-avortement du Canada fait
la leçon au Pape sur la maltraitance des enfants



Lu sur le Blog de Life Site News
Mardi 30 Mai 2017 - 12:18 pm EST

SOURCE : Life Site News


Le 30 mai 2017 (LifeSiteNews) - Oh, l'ironie colossale de voir le Premier Ministre pro-avortement du Canada, qui dit qu'il est Catholique et qui demande au Pape François de s'excuser des abus infligés par les Catholiques dans les pensionnats.

Oui, toute l'idée de prendre des enfants issus de familles autochtones pour les assimiler dans la société en général est fausse. Ça remplace le droit donné aux parents sur leurs enfants. Et oui, il y a eu des abus horribles de toutes sortes auxquels de nombreux enfants ont été soumis. Vraiment malade et faux.

Mais pour le leader libéral du Canada, Justin Trudeau, de demander des excuses au Pape est la plus grande hypocrisie imaginable.

Voyez-vous, Trudeau lui-même est coupable de perpétrer les pires crimes contre les enfants innocents et sans défense.

Il impose sans relâche sa conviction que les enfants peuvent être secoués violemment de leurs mères pour être exterminés par l'avortement. Mais toute l'idée du « droit » d'une femme d'exterminer son enfant vivant non né est fausse. Ça détruit totalement le droit de la personne à la vie et d’avoir la chance de contribuer de ses dons et de ses talents dans le monde.

Oui, il existe toutes sortes d'abus horribles infligés aux enfants dans les cliniques d'avortement à travers le Canada. Certains de ces enfants sont décapités. Certains ont leurs bras et leurs jambes arrachés d’eux. Certains sont empoisonnés et brûlés par une solution saline. Certains sont détruits par un vide créé à haute puissance. Tous sont tués de la manière la plus barbare. Les avortements ne sont jamais sécuritaires pour l'enfant.

Tout au sujet de l'avortement est terriblement malade et faux.

Et il n'y a personne qui le promeut plus que Trudeau, le Premier Ministre le plus pro-avortement que le Canada n’ait jamais eu.

Trudeau a fait de l'avortement le problème déterminant de son leadership. Il a refusé d'autoriser aux pro-vie de faire partie du Parti Libéral. Il a propagé l'avortement au Canada en l'amenant dans l'ancien « Sanctuaire de la vie» qu’était l'Île-du-Prince-Édouard. Et il a propagé l'avortement à l'étranger avec une subvention de 650 000 000 $.

Si Trudeau s'intéressait vraiment aux enfants, il cesserait de discriminer en fonction de l'âge et du lieu

Il devrait s'excuser pour ses propres torts graves contre les enfants non nés avant même de penser à demander à quelqu'un d'autre de présenter ses excuses pour les torts envers des enfants dont ils sont responsables. Trudeau devrait arracher la poutre de son œil avant de demander au Pape de s'excuser pour le brin de paille dans les yeux des autres.