mercredi 17 mai 2017

Le Pape François canonise les Saints Enfants de Fatima
Une telle ironie cruelle




par Joseph Cain
SOURCE : Fatima Network Perspectives
Le 15 mai 2017





Aujourd'hui, j'étais triste, ici à Fatima, au Portugal, alors que j’étais un témoin de première main de la cérémonie de la canonisation dans le Sanctuaire. Dès que cela s'est terminé, je suis retourné au lit. Je ne pouvais tout simplement pas le prendre. C'est ainsi que cela m'a affecté personnellement.

Le Pape François s'est récemment identifié comme « l'Évêque vêtu de blanc » dans le texte du Troisième Secret. Aujourd'hui, j'ai regardé cet évêque vêtu de blanc alors qu'il canonisait les saints enfants Jacinta et Francisco Marto.

Je pensais que la comparaison de leur vie vis-à-vis sa papauté était une ironie si cruelle. Voici pourquoi :

Mon premier point : l'enfant Saint Francisco Marto a profondément aimé le Saint Sacrement ! Il passait des heures tous les jours à l'église à adorer « le Jésus caché ». Il a pleuré lorsque le curé ne le lui a pas laissé recevoir la Communion parce que le prêtre pensait que Francisco ne connaissait pas assez bien son catéchisme. Francisco, l'Enfant Saint de Fatima, n'a reçu la Sainte Communion (l'Hostie) qu’une fois dans toute sa vie — juste avant sa mort. C'est avec la plus grande dévotion et amour que le saint enfant Francisco Marto a honoré Jésus au Saint-Sacrement. Pourtant, aujourd'hui, j'ai regardé le Pape François célébrer la Messe de la canonisation Novus Ordo et, devant un million de personnes — quand il a tenu l'Hostie et le Calice à la Consécration pour l'adoration par les fidèles, comme c'est sa coutume personnelle, il n'a pas fait de génuflexion.

Le Pape François ne s’agenouille jamais devant le Saint-Sacrement. Il ne s’agenouille même pas dans sa propre Messe. Personnellement, je pense que cela démontre de manière publique que François ne croit peut-être pas à la Présence Divine de Jésus dans le Saint-Sacrement, et donc il n'aime pas le Saint Sacrement. Aujourd'hui, faisant montre en public de façon sans précédent de l’apostasie, il n'a pas adoré le Saint-Sacrement en tant que Dieu vraiment présent, Corps, Sang, Âme et Divinité. Pourtant, ici, à Fatima, François, irrespectueux du Saint-Sacrement de façon si évidente — c’était tellement évident que même les cameramen, eux-mêmes honteux, ont zoomé ailleurs leurs caméras lorsque le Pape François était censé faire une génuflexion — il a canonisé le saint enfant Francisco Marto, le saint enfant canonisé qui, au contraire, a grandement aimé le Saint-Sacrement. Ça me semblait extrêmement ironique. Cela m'a rendu tellement triste que j'ai presque pleuré.

Mon deuxième point : j'ai réfléchi sur l'enfant Sainte Jacinta, qui était très pure, si intime et proche de Notre-Dame. La Mère de Dieu a révélé à la sainte enfant Jacinta Marto : « Plus d'âmes vont en enfer pour les péchés de la chair que pour toute autre raison ». Jacinta aimait la modestie dans son habillement et a eu tellement honte lors de son opération à Lisbonne, juste avant qu'elle décède, en raison de sa nudité sur la table d'opération ; et, en outre, elle avait peur pour les infirmières mondaines et pour les autres personnes qui pourraient rompre le 6ème commandement. Jacinta avait personnellement vu l'enfer et cette vision l'affectait même jusqu’au fond de son âme. Bien qu’étant seulement une enfant innocente, elle a reçu de la Mère de Dieu une connaissance spéciale des « péchés de la chair » comme étant la principale raison pour laquelle la plupart des pécheurs sont perdus. Jacinta était tellement chaste que, au cours des jours après sa mort, avant que son corps ne soit mis dans un cercueil, il a exhalé un beau parfum, et c'était un grand miracle indiquant la grande pureté de Jacinta.

Pourtant, François a proclamé universellement et institué comme une pratique avec des Évêques de même opinion dans de nombreux diocèses que la Sainte Communion puisse être concédée aux personnes dans des deuxièmes mariages, ceux qui ont déjà été légitimement mariés dans l'Église Catholique qui sont maintenant impliqués illégitimement dans un second mariage — même sans nullité. Ce sont évidemment des gens qui enfreignent la loi de Jésus-Christ concernant le mariage Catholique, ne respectant pas le 6e Commandement « Tu ne commettras pas d'adultère » comme l'a toujours défini l'Église Catholique. Notez bien : cet enseignement est communiqué dans les Évangiles par trois Évangélistes au moins sept fois : trois fois par Saint Matthieu, deux fois par Saint Marc et deux fois par Saint Luc.

Ainsi François canonise la sainte enfant Jacinta, qui, contrairement au Pape François, avec sa sainte crainte de Dieu, aimait la pureté, la chasteté et certainement, sans aucun doute, la chasteté maritale. Jacinta était la prophète choisie par Dieu, autorisée par la Mère de Dieu Elle-même, qui a dit aux fidèles, que « plus d'âmes vont en enfer pour les péchés de la chair que pour toute autre raison ».

Cette réflexion sur la chasteté, concernant Sainte Jacinta vis-à-vis le Pape François, me paraissait encore plus cruellement ironique et me rendait encore plus triste et indigné envers François, qui se réfère à lui-même maintenant, selon le texte du Troisième Secret, comme simplement « un Évêque Habillé en blanc ». Alors je me suis dit aujourd'hui que je voudrais demander au Pape François ces questions : « À la lumière du message de Fatima, si vous rencontriez en personne Sainte Jacinthe et Saint Francisco, qu'est-ce que vous voudriez leur dire ? Et, compte tenu de cette ironie évidente et cruelle que je viens de vous signaler, quel est exactement le but de votre papauté : la papauté de « l'Évêque habillé en blanc » ?

Enfin, permettez-moi de conclure en disant : Je connais une personne qui dit fidèlement le rosaire complet des quinze dizaines et ce, tous les jours depuis plus de vingt ans, cette personne offre les cinq mystères douloureux pour le Pape. A l'heure actuelle de l'histoire de l'Église, nous ferions tous bien d'imiter cette pratique, dès aujourd'hui, avec une cohérence et un sentiment d'engagement personnel.

Les intentions pour les mystères douloureux que cette personne offre toujours sont : « Pour le Pape. Pour sa santé spirituelle, physique, mentale et son bien-être. Pour son illumination spirituelle concernant Fatima, concernant la Tradition. Les mêmes intentions pour le prochain Pape. Les mêmes intentions pour le Pape, quel qu'il soit, qui consacrera la Russie à Notre-Dame ».