dimanche 21 mai 2017

Le Pape condamne les « fanatiques »
de la clarté doctrinale



SOURCE : Rorate Caeli
Le 21 mai 2017


2 min 38 sec ( en français )

Voici les extraits de l'homélie du Pape François à la Casa Santa Marta le vendredi 19 mai 2017, le même jour où les signataires des dubia, le Cardinal Burke et le Cardinal Caffarra, faisaient leur présentation au Forum de Rome sur la Vie. Est-ce la réponse du Pape François aux « dubia » des quatre cardinaux ?


« Nous sommes donc confrontés à deux groupes de personnes. Le groupe des Apôtres qui voulaient discuter des problèmes et les autres créaient des problèmes en divisant l’Église, en disant que ce que disaient certains n’étaient pas les Paroles de Jésus, que ce n’était pas la vérité ». Il y a eu beaucoup de Conciles jusqu'à Vatican II qui ont clarifié la Doctrine : par exemple, lorsque nous récitons le Credo, c'est le résultat des Conciles qui ont défini la Doctrine ... C’est un devoir de l'Église que de clarifier la Doctrine afin que l’on comprenne bien ce que Jésus a dit dans les Évangiles, que l’on comprenne quel est l’esprit des Évangiles ... »

Mais, a relevé François : « Il y a toujours eu des gens sans autorité particulière qui ont perturbé la communauté Chrétienne avec des discours sur ce que l’on pouvait dire ou non, ce qui était hérétique, vous ne pouvez pas dire ceci ou cela ; c'est la Doctrine de l'Église ». Et ce sont des fanatiques sur des choses qui ne sont pas claires, comme l’ont toujours été ceux qui ont semé la zizanie pour diviser la communauté Chrétienne. Et c'est le problème : lorsque la Doctrine de l'Église, celle qui vient de l'Évangile, celle que l'Esprit Saint inspire — parce que Jésus a dit : « Il vous enseignera et vous rappellera tout ce que J'ai enseigné » — cette doctrine devient une idéologie. Et c'est la grande erreur de ces gens ».

« Nous ne devons pas être effrayés lorsque nous entendons les opinions des idéologues de la Doctrine. L'Église a son Magistère propre, le Magistère du Pape, des Évêques, des Conciles, et nous devons aller sur cette voie qui vient de la prédication de Jésus, de l’enseignement et de l’assistance de l’Esprit Saint, qui est toujours ouvert et libre ... c'est la liberté de l'Esprit, mais dans la Doctrine ... la Doctrine véritable unit, les Conciles unissent toujours la communauté Chrétienne, alors que l’idéologie divise... Pour eux, l’idéologie est plus importante que la Doctrine : ils laissent de côté le Saint-Esprit ».

« Aujourd'hui, ça m’invite à appeler la grâce de l'obéissance mature au Magistère de l'Église, cette obéissance à ce que l'Église a toujours enseigné et continue de nous enseigner ... elle approfondit l'Évangile, l'explique mieux à chaque fois, en la fidélité à Pierre, aux Évêques et finalement au Saint-Esprit qui guide et soutient ce processus ... de prier aussi pour ceux qui transforment la Doctrine en idéologie afin que le Seigneur leur donne la grâce de la conversion à l'unité de l'Eglise, au Saint-Esprit et à la vraie Doctrine ".