jeudi 11 mai 2017

Ouverture prochaine de la saison nucléaire


Un fils n'exige-t-il pas plus de respect
envers sa mère qu'envers lui-même ?


On a vu relâchée la plus grande bombe conventionnelle (MOAB --- Mother Of All Bombs --- le 13 avril 2017) sur un ensemble de sous-terrains Afghans logeant prétendument des Talibans de tout acabit. Et comment ont réagi les autorités politiques et les média du monde — la fameuse « Communauté internationale » ? Avec impassibilité se contentant de décrire « objectivement » et « factuellement » les faits et les raisons de ce bombardement.

Quant à l'auteur de ce délestage, Trump, il a été applaudi par sa nation : « Enfin, nous avons un « winner » qui n'a pas froid aux yeux quand il y a des décisions à prendre. Il n'est pas comme son prédécesseur (Obama) qui ne cessait de tergiverser, de « branler dans le manche ». On a enfin un vrai Président ».

Si bien que le torpillage d'un aéroport en Syrie le 7 avril 2017 [ pour de fausses raisons ] et le bombardement Afghan ont permis à Trump de regagner 10 points de pourcentage dans sa cote de popularité qui était en chute libre.

Et quel est le malheur de l'homme ? Réponse : quand il a réussi un bon coup, il ne se gêne pas pour le répéter surtout si ça peut maintenir ou même augmenter sa cote de popularité.

Alors quel peut être le prochain coup ? Réponse : il faut que ce soit une nation que toute la fameuse « Communauté internationale » déteste, exception faite peut-être de la Chine : la Corée du Nord. C'est une cible « winner »..

Et qu'est-ce qu'on a remarqué dans les deux premiers épisodes guerriers de Trump ? Ce sont toujours des sites très bien ciblés et circonscrits : un aéroport et un ensemble de sous-terrains.

Le prochain coup possèdera cette même caractéristique : un site bien circonscrit, à savoir le chantier de développement nucléaire de la Corée du Nord. Quand on répète un bon coup, on le répète dans toutes ses caractéristiques à défaut de quoi l'aventure pourrait déraper...

Nous avons défini la prochaine cible... Mais quand et comment se fera-t-il ?

Comment

Mais quand l'homme répète un bon coup, il le reproduit dans toutes ses caractéristiques certes mais il lui faut ajouter un peu plus d'épice sinon la nouvelle ne serait pas considérée comme nouvelle. Quelle peut donc être cette épice si la plus grande bombe conventionnelle au monde a déjà été utilisée ? Une petite bombe nucléaire ? Que diriez-vous de cela ?

D'autant plus que le site « circonscrit » est un chantier de développement nucléaire... Combattons le feu par le feu, non ? La fameuse « Communauté internationale » sera tellement contente d'apprendre que ce site est irradié à jamais... Les « fous de la Corée du Nord » [ qui n'ont jamais attaqué une autre nation de toute leur histoire incidemment ] ne pourront plus jamais se divertir avec leurs joujoux nucléaires.

Quand

Ah ! mais là, il faut un peu de sens humanitaire, non ? Bombardons le site un jour où il y a possiblement le moins de travailleurs qui y oeuvrent : un samedi ou un dimanche. Après tout, il faut être humain dans nos bombardements...

Pur hasard [ ça n'existe pas ], ça pourrait être samedi le 13 mai 2017 ou aux alentours, 100 ans jour pour jour avec la Première Apparition de Notre Maman Marie à Fatima. N'a-t-elle pas dit que si l'on n'écoute pas Ses demandes, « plusieurs nations seront anéanties » ? ( Apparition du 13 juillet 1917)

Un précédent annoncé par Jésus Lui-Même qui s'est réalisé et qui est prophétique pour nous

Jésus a demandé à Marguerite Marie d'aller voir le Roi Louis XIV. Elle le rencontra le 17 juin 1689. Objectif : transmettre la demande suivante de Jésus :

  1. Mettre Son Sacré Cœur sur les armes du roi et les étendards de la France ;
  2. Lui élever une Église nationale ;
  3. Que dans cette Église la France Lui soit solennellement consacrée par son souverain.

Il n'y a eu aucune suite qui fut donnée ni par Louis XIV, ni par Louis XV, ni par Louis XVI...

N'est-il pas frappant de rapprocher ces deux dates :

  • 17 juin 1689 : Message resté sans réponse de Notre Seigneur Jésus-Christ à Louis XIV ;
  • 17 juin 1789 : Le tiers état insurgé se proclame Assemblée constituante et emporte dans le sang et la terreur la Monarchie française.

Mais quelle leçon devons-nous concrètement en tirer ?

Voyez maintenant ce que Jésus à Soeur Lucie en août 1931 à Rianjo (Espagne) :

« Fais savoir à mes ministres, étant donné qu'ils suivent l'exemple du Roi de France en retardant l'exécution de ma demande ( Consécration de la Russie ), qu'ils le suivront dans le malheur (jour pour jour ?). Jamais il ne sera trop tard pour recourir à Jésus et à Marie. »

Conclusion

Si la Monarchie Française a été destituée 100 ans JOUR POUR JOUR et ce, dans un bain de sang, qu'arrivera-t-il des demandes de Sa Mère à Fatima 100 ans JOUR POUR JOUR ? Un fils n'est-il pas plus intransigeant à faire respecter les demandes de sa mère que ses propres demandes ?

Est-ce qu'un bain de sang nucléaire — la Corée du Nord pour ouvrir la saison nucléaire tant qu'à y être — est possible et même probable étant donné que tous les facteurs ( média, politiques) militent en faveur des belliqueux Occidentaux ?

Nous sommes à 100 ans JOUR POUR JOUR.