mercredi 12 avril 2017

Mes enfants ont besoin d'être Amour
et Je vous accorderai aussi tout le reste


DIVINES CONFIDENCES DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST
À SA FILLE BIEN AIMÉE LUZ DE MARÍA
Le 2 avril 2017


Vous ne connaissez pas cette voyante ?
Cliquez ici pour vous rassurer


J'ai rencontré mon Christ bien-aimé et me regardant directement dans mes yeux, Il dit :

Ma bien-aimée : regardez à l'intérieur de l'homme ...

Ensuite, nous voyons un homme et le Christ me dit : « Voyez comment l'homme est instantanément distrait, voyez comment, en l'espace d'un instant, les sentiments passent de l'amour à la haine, du respect au manque de respect, de la gentillesse à poser des exigences, d’être une proie à une plus grande faiblesse dans son âme. L'homme s’affaiblit plus fréquemment, non seulement physiquement mais intérieurement. À quelque chose qui soit même légèrement inattendu, l'homme fait ressortir ses faiblesses.

Avec une grande attention, j'ai regardé cette créature et ses mouvements, je voyais ses sentiments et comment, selon les sentiments, tout dans l'homme changeait de façon inattendue.

Soudain, cet homme se dirige vers son fils et, en rencontrant son fils, l'insulte verbalement, et le fils est sur le point de répondre au père ... Christ intervient et dit au fils : BÉNISSEZ VOTRE PÈRE, EMBRASSEZ-LE ET ALLEZ EN PAIX, GARDEZ À L’ESPRIT QUE VOUS NE DEVEZ PAS TUER AUCUNE CRÉATURE HUMAINE, NI EN PENSÉE, NI AVEC LA LANGUE, NI AVEC DES SENTIMENTS, NI EN PENSÉE. Le fils s'avançait alors que Christ l'inspirait à le faire et le père, consterné et honteux, fut laissé sans voix ; dans l'étonnement, il regarda son fils qui était parti et des larmes venaient des yeux de l'homme.

Le Christ me dit : « Savez-vous, bien-aimée, combien de fois cette scène se répète durant la journée ? Beaucoup, à chaque instant. Et combien de créatures humaines réagissent comme ce jeune homme ? Je peux vous dire que presque personne, pas même ceux qui se sentent le plus près de Moi ».

COMBIEN DE FOIS J'AI PRÊCHÉ LA LOI DE L'AMOUR ! Et le monde ne la connaît pas parce que l'homme agit en fonction de ses sentiments et de ses impulsions immédiats.

Soudain, un autre homme apparaît ; il semble être quelqu'un qui a une grande paix, à voir son visage serein, sa façon de marcher exhale la paix. Le Christ me dit : « Que pensez-vous, bien aimée ? » Et je lui réponds : « Il a une grande paix ».

Soudainement, il y a une scène différente : l'homme marche tranquillement, mais à côté de lui, il y a un autre homme qui lui parle, ils continuent à marcher et à parler jusqu'à ce que quelque chose que l'autre homme ait mentionné n’a pas été apprécié par celui qui marchait dans une paix apparente. Son visage est devenu défiguré et sa voix a changé, même ses expressions étaient différentes. Le Christ me dit :

« Bien-aimée, vous verrez maintenant ce que Je suis seul à savoir et qui fait un chiffon complet d'une créature qui s'approche de Moi ... »

Je vois l'homme perdu dans une paralysie émotionnelle totale, dans un trou d’où il ne peut pas sortir.

Un nuage sombre enveloppe son cœur, son cerveau, sa pensée et traverse tout son corps spirituel et physique. Les organes du système digestif sont colorés en bleu foncé et la bile se lève comme si elle voulait prendre une route qui n'est pas la normale. Le Christ me dit : « Regardez la grande ingérence des sentiments au sein de l'homme. Mon obstination n'est pas la folie de l'obstination, c'est Mon désir pour l'Humanité de surmonter son enracinement dans ce qui est immédiat.

JE SUIS AMOUR, MON AMOUR TRANSCENDE, MON AMOUR EST ESPRIT ET, COMME TEL, C’EST UN ACTE INFINI DE VIE ET D'ORDRE. AINSI VOUS, ENFANTS, AVEZ BESOIN DE VIVRE AVEC LA SOIF DE TRANSCENDER VERS CE QUI EST SPIRITUEL DE MANIÈRE QUE LA VIE ACQUIERT DE LA VALEUR, DE LA BEAUTÉ ET DU CONTRÔLE. Mon Amour organise, harmonise afin que les œuvres et les actions témoignent de ce que chaque créature humaine est vraiment.

Comme avec les hommes mentionnés, les sentiments les trahissent en raison de la prédominance de leur « ego » et d'une minimisation constante de ce qui est spirituel, laissant exposer le monde dans lequel chaque personne évolue réellement.

Mon Amour est montée et quiconque monte ne marche pas seul mais en unité, en communauté, afin d'apprendre et de se comprendre non pas par soi-même mais uni à votre prochain.

Je vous ai appelé à vivre en Moi afin que vous agissiez comme J'ai agi, pas en répétition de Mes actions, mais en vivant Mes actions. Prenez, nourrissez-vous, vivez, exprimez le changement intérieur qui vous ramène aux hauteurs de Mon Amour, sans lequel vous ne pourrez pas être de meilleures créatures humaines, plus authentiques, et non pas une copie d'une série d'actions qui minimisent ce que vous êtes : LA GRANDE OEUVRE D'AMOUR.

Le Christ met en scène devant moi certaines personnes avec de grandes différences : l'une est épaisse, une grande, une autre extrêmement fine, une autre très courte taille et une autre pâle, malade ou mourante.

Tous ces gens sont différents, mais égaux sur un point : aucun d'eux ne veut regarder le Christ.

Il leur parle et ils tournent les yeux. Je regarde l'homme qui est en train de mourir physiquement et je lui demande de regarder le Christ, mais il refuse de le faire, il ne veut pas et la colère le saisit.

Et le Christ me demande : « Ma bien-aimée : qu'est-ce que vous voyez en eux qui est semblable ? » Et je réponds aussitôt : « Ils ne veulent pas vous regarder ou vous connaître » et le Christ me dit : « Ce qu'ils ont en commun n'est pas ce qui vous saute aux yeux, mais c’est ce qu'ils gardent caché au fond de leurs cœurs ».

Le Christ me dit : « La personne de petite taille veut être grande pour se distinguer de toutes les autres, elle n'est pas satisfaite de ce qu'elle a. Cette créature humaine fouille dans tout pour savoir ce qui se passe, élève sa voix pour être entendue, mais elle est vide à l'intérieur, son cœur brûle d’orgueil et d’envie, elle dit qu'elle vit spirituellement, mais elle ne Me connaît pas.

La personne de grande taille veut garder le contrôle de tout ce qui se passe autour de lui.

Sa présence le fait remarquer, mais ce n'est pas suffisant, il en veut de plus en plus. Il vit avec ses frères et sœurs, non pas parce qu'il les aime, mais pour se nourrir de critiques ; son cœur brûle avec orgueil et envie, il semble qu'il prie en tout temps, mais ce n'est pas le cas, il se lève et il tombe, il ne Me connaît pas.

La créature qui donne l'impression d'être malade n'est pas malade dans son corps mais dans son esprit. Elle ne connaît pas la fraternité, la charité, son cœur ne vit pas dans la compassion, mais dans l'apitoiement sur son sort, cela ne lui permet pas d'éprouver la douleur de son frère ou de sa sœur.

Elle vit dans l’orgueil, dans l'envie, son cœur est vide d'affections, la solitude ronge son âme. Quand elle essaie de pénétrer en Moi, immédiatement son esprit s'envole et ne s'arrête pas, elle ne Me retient pas en elle.

Le désordre de l'homme, l'amour désordonné, l'apitoiement sur son sort, le manque de charité, un cœur dur, rendent désordonné tout autour de lui. Ces créatures que j'ai mentionnées exaltent quelque chose de particulier : l'individualisme, le manque d'amour, l'indifférence, la solitude, ce qui est commun à ce qui est du monde et ils risquent de se détourner complètement de Moi, en raison de l'individualisme qui prévaut en eux .

Mes enfants sont uns ensemble, ils maintiennent une grande conscience qu'ils font partie du grand Univers et cette responsabilité les amène vivre en Moi ce qu'ils souhaitent pour leurs frères et sœurs.

Les émotions ne sont pas mauvaises mais il y a celles qui créent le désordre et font en sorte que l'homme ne fait pas partie de Mon Amour ou de tout ce qu'Il contient, celles-là sont mauvaises. Mon Amour ne crée pas de désordre, Mon Amour est lumière, non pas ombre, Mon Amour est charité, non pas rancune, Mon Amour est espoir, non pas découragement. Mon amour est tout.

Bien-aimée, en ce moment, il y a quelque chose qui s'attache à toutes les personnes et seulement quelques-uns savent comment y faire face — quelque chose qui éclate constamment dans l'ordre établi et conduit au chaos : LA COLÈRE.

Le désir, la propriété, le statut, le malentendu, le manque d'amour, l'ignorance font partie de la violence qui a surgi et fait partie de la vie quotidienne de l'être humain.

MES ENFANTS SONT LIMITÉS DANS LEUR COMPRÉHENSION DU MAL
À SAVOIR QUE CE DERNIER IRA AUSSI LOIN QUE L'HOMME LE LUI PERMETTRA.

La violence n'est pas quelque chose que l'homme a à sa naissance ; la violence est apprise tout en grandissant, dans l'environnement dans lequel vous vous développez, et parfois la violence est contagieuse par des créatures déséquilibrées et de faible volonté, celles qui sont comme la girouette d'un bateau.

Chacun de Mes enfants devrait être porteur de la Paix, être un semeur de Mon Amour, ils devraient partager la Charité avec leurs frères et leurs sœurs afin que Mes attributs soient reçus par tous Mes enfants.

MES ENFANTS ONT BESOIN D'ÊTRE AMOUR,
ET JE VOUS ACCORDERAI AUSSI TOUT LE RESTE. (Cf. Mt. 6.33)

En mentionnant ceci, le Christ me dit :

« Lorsque la créature garde tout ordonné dans Ma Volonté, son action est liée à Moi et Je me réjouis en elle. Mais cette génération, qui s'est livrée à la folie du mal et a usurpé les états les plus froids de la relation spirituelle avec Notre Maison, est tombée dans la plus grande bassesse et s'est dégradée elle-même. Elle a pris la colère comme vengeance, comme une forme de punition par certains envers les autres. Elle a introduit des sentiments de ressentiment, de trahison et de fureur comme normaux, et cela ne dissuade plus ceux qui souhaitent agir brutalement, intensifiant l'état de l'Humanité sans amour et s’endommageant elle-même.

Le mal a été présent en poursuivant l'homme pour le faire descendre aussi bas que possible. Vous devriez garder à l'esprit que le mal n'a aucune compassion, il entraîne ceux dont il se saisit loin de Moi.

L'AMOUR EST LE MIEL QUE MES ENFANTS APPRÉCIENT
DANS LES INSTANTS QUAND ILS ONT BESOIN DE MOI.

Je vous bénis.

Votre Jésus



JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.

SOURCE : Revelaciones Marianas