mercredi 20 juin 2018

Les lunettes réversibles
Essai


Par : Contributeur anonyme
Le 20 juin 2018

À partir de 45 ans, on est plus ou moins obligé de mettre des lunettes pour lire les petits caractères.

Oui mais voilà, que lisons-nous ?

Quels médias nous déversent un flot d'images et de commentaires plus ou moins orientés ?
Quelles incidences ont ces même médias sur notre manière de penser ?

Mon expérience d'échanges avec quelques personnes me fait dire que l'influence est énorme. En 2018, les groupuscules gaucho-écolo-libertaires sont pléthore.

Depuis 15 ans, on nous gave de thèses plus ou moins étayées sur le climat, la surpopulation du grand sud, les printemps arabes, les migrations de peuplades vers le nord...que sais-je encore ?

Et les gens absorbent tout cela comme du papier buvard. On ne parle que de réchauffement climatique, de migrants et de crimes islamistes.

On nous réchauffe le plat chaque soir au micro-onde du 20 H.

Résultat, l'homme devient un navet de monoculture intensive sous la pluie printanière.
Il semble avoir perdu tout esprit critique, toute recherche de vérité, toute capacité à réagir avec intelligence.

A 20 ans, un jeune homme croit qu'il est le descendant d'une immense lignée d'hommes-singes venue de plusieurs millions d'années.

Il croit que la médecine pharmaco-industrielle va lui assurer une vie longue avec des centaines d'injections de vaccins.

Il n'est pas très sûr d'avoir une âme et quand bien-même il y croit, il ne trouve pas utile de l'entretenir.

A 40 ans, si vous touchez à sa colonne vertébrale médiatique ou sociétale, vous risqueriez de le fragiliser.

Ne lui dites surtout pas que la Révolution Française était un complot, que le 911 n'est qu'un événement parmi d'autres pour la réalisation d'un nouvel ordre mondial, que les seuls hommes à avoir marché sur la lune étaient les héros d'Hergé, que même l'Eglise est grandement infiltrée par les forces maçonniques !

Ne lui dites pas car il a fait un pacte inconscient avec les croyances du prêt à penser !

A 60 ans, si vous insistez pour tout lui démontrer avec des bibliothèques de preuves, vous risqueriez de le mettre en situation de dépression chronique.

Mais alors, que faut-il faire ?

Je suis sérieux en disant qu'il faut annoncer le Christ à temps et à contre-temps.

Car c'est lui, le renversement de l'histoire, le Maître du temps et de l'histoire, Lui qui aura le dernier mot sur toutes les fables, toutes les machinations humaines et toutes les fausses-religions.

Le Christ ne se démontre pas, même s'il y a matière pour le faire.

Il se reçoit au fond des coeurs qui ont soif et c'est pour cela qu'il faudra toujours proposer Son Amour et Sa Miséricorde, Salut éternel pour tous ceux que le temporel englue.