mercredi 27 juin 2018

LE PLUS GRAND MAL DE L’HOMME A ÉTÉ LA TÉLÉVISION !


PAROLES DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST
À SA FILLE BIEN AIMÉE LUZ DE MARÍA



Le 16 juin 2018


Vous ne connaissez pas cette voyante ?
Cliquez ici pour vous rassurer


Mon Peuple bien-aimé :

COMBIEN JE VOUS AIME, COMBIEN JE VOUS AIME,
JE VOUS AIME TELLEMENT
QUE LORSQUE JE VOUS VOIS VOUS ÉLOIGNER,
MES MAINS ET MES PIEDS SONT TRAVERSÉS PAR DE NOUVEAUX CLOUS !

Mon Peuple :

SI CHACUN DE MES ENFANTS SE PERMETTAIT UN INSTANT DE SILENCE ET ME PARLAIT AVEC CONFIANCE CHAQUE JOUR ET ME CHERCHAIT, IL SE RENDRAIT COMPTE QUE JE RESTE AVEC LES MIENS ET ILS ME TROUVERAIENT EN CHAQUE INSTANT EN TOUTE CHOSE OÙ JE ME FAIS PRÉSENT. Mais ils n’arrivent pas à sentir Ma Présence car le silence leur fait peur, c’est une chose inconnue pour une grande majorité de Mes enfants.

Ils ont peur du silence et ils aiment le bruit assourdissant… Ils se maintiennent bien en étant étourdis par les mélodies répulsives que les jeunes écoutent… Ils ressentent du plaisir à se maintenir dans ce que J’appelle la « technologie de la mort », celle qui, étant mal employée, conduit l’âme à se perdre…

ILS ONT ÉTÉ ENDOCTRINÉS PAR LES GÉANTS DU MONDE, ENTRE EUX LE TOUJOURS ACCEPTÉ CINÉMA
, d’où ont dérivé les perfides tentacules de l’antéchrist comme la télévision, les jeux vidéo, la musique avec tout le subliminal qu’elle comporte pour transformer l’homme en un zombi suiveur de satan.

ENFANTS : LE PLUS GRAND MAL DE L’HOMME A ÉTÉ LA TÉLÉVISION !

Que sont les modernismes, Mes enfants ?

Ce ne sont autres choses que le plan qu’a conçu les grandes transnationales avec l’objectif d’éveiller en l’homme les bas instincts pour que celui-ci se retourne contre tout ce qui est ordre, obéissance, paix, fraternité, respect, foi et se révolte contre Moi et contre tout ce qui Me représente, car Moi J’appelle au respect, à l’obéissance et au véritable Amour…

Mon Peuple, combien n’ont pas écouté Ma Mère ! combien de fois vous a-t-Elle appelé à ne pas permettre que le serpent du communisme vous trompe ! VOUS SOUFFREZ SUITE À LA DÉSOBEISSANCE POUR AVOIR ACCEPTÉ DE FAUSSES IDÉOLOGIES ET POUR NE PAS AVOIR ÉCOUTÉ LES AVERTISSEMENTS DE MA MÈRE.

Les innocents souffrent des atrocités dans des pays que vous n’imaginez pas. Ma Mère vous a annoncé l’horreur du communisme et vous n’avez pas écouté, enfants, CELUI-CI SE PROPAGE DE PAR LA TERRE DISCRÈTEMENT ET MON PEUPLE NE SENT PAS LE VENIN QUI SE RÉPAND EN LUI.

Mon Peuple se retrouve plongé dans les jeux qui font participer le monde, et pendant ce temps le mal continu à avancer sans contemplation, en appliquant l’impiété et tous les stratagèmes de l’enfer lui-même.

ENFANTS, LA TRISTESSE SUBMERGE MON CŒUR
EN VOYANT L’IMPLICATION, LE DÉVOUEMENT, L’ÉNERGIE AVEC LESQUELLES
VOUS VOUS DÉCIDEZ À REGARDER OU PARTICIPER
AUX COMPÉTITIONS MONDIALES DU SPORT
ET EN VOYANT EN MÊME TEMPS
COMMENT VOUS IGNOREZ MES PAROLES,
CELLES QUE JE DIRIGE VERS CHACUN DE VOUS
QUI AVEZ LA JOIE DE CONNAÎTRE
LE COURS DE L’HUMANITÉ ET MA VOLONTÉ.

L’Humanité ne croit pas en l’avenir, ils ne croient pas qu’ils participent au mal, ils ne croient pas qu’ils aident le mal à s’étendre de par la Terre et à gagner des âmes, en les incitant à commettre de graves péchés, sans repentir.

Le bien croît quand Mes enfants augmentent leurs actes et leurs œuvres en faveur du bien et le mal croît quand Mes enfants agissent et œuvrent en faveur du mal. Ne soyez pas aveugles, l’Humanité brûle de péchés ! C’est pour cela que J’appelle les Miens à redoubler de bons actes pour que Mon Peuple, avec la prière et la mise en pratique de la prière, attirent les bénédictions vers l’Humanité, pendant que le monde se consume dans le mondain.

Priez Mes enfants, priez pour le Nicaragua,
ce Peuple souffre face à l’oppression du communisme.

Priez Mes enfants, priez pour la Russie,
l’Humanité se disperse en exemple
de ce qui arrivera à l’homme
à cause de cette nation.

Priez Mes enfants, priez pour l’Équateur,
il frémit à cause de ses volcans qui brûleront.

Priez Mes enfants, priez pour le Mexique,
ses volcans provoquent la peur chez l’homme.

Priez Mes enfants, priez, les eaux de la mer seront motifs d’alerte.

MON PEUPLE, TU SOUFFRIRAS ET MON CÔTÉ S’OUVRIRA
ET DE LUI JAILLIRA LA PURIFICATION,
CELLE QUI A GERMÉ À L’ENCONTRE DE MA VOLONTÉ.

Priez Mes enfants, l’Argentine fait de faux pas et souffre.

ENFANTS, JE VOUS APPELLE, JE VOUS PARLE AVEC LES MOTS ACTUELS DE CET INSTANT POUR QUE VOUS COMPRENIEZ, JE NE VOUS PARLE PAS COMME DANS LE PASSÉ, MAIS AVEC LE LANGAGE NÉCESSAIRE POUR QUE VOUS ME SENTIEZ PROCHE. Vous faites mauvais usage de la liberté que vous possédez pour être Mes enfants et vous agissez à Mon encontre, sans vous rendre compte que vous agissez contre vous-mêmes.

ÉCOUTEZ MES CRIS, MES ENFANTS !...

Je ne veux pas que la douleur vous consume, changez votre manière d’agir, ne vous encouragez pas les uns les autres au péché et au déni de Mes Avertissements et ceux de Ma Mère.

MON PEUPLE NE VIVRA PAS POUR TOUJOURS
DANS L’ESCLAVAGE DU PÉCHÉ,
C’EST POURQUOI MES ANGES SÉPARERONT
LE BLÉ DE L’IVRAIE,
MAINTENANT !

(Cf. Mt 13, 24-30 voir l'encadré plus bas ).

Je viens à votre secours enfants, vous, ne déclinez pas dans la Foi, maintenez l’Espérance. Mon Peuple sera libéré de l’esclavage du péché.
Je vous bénis, enfants, RÉVEILLEZ-VOUS !


Votre Jésus



JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.
JE VOUS SALUE MARIE TRÈS PURE CONÇUE SANS PÉCHÉ.



Matthieu 13, 24-30

Jésus leur raconta une autre parabole : « Voici à quoi ressemble le Royaume des cieux : Un homme avait semé de la bonne semence dans son champ. Une nuit, pendant que tout le monde dormait, un ennemi de cet homme vint semer de la mauvaise herbe parmi le blé et s'en alla. Lorsque les plantes poussèrent et que les épis se formèrent, la mauvaise herbe apparut aussi. Les serviteurs du propriétaire vinrent lui dire : «Maître, tu avais semé de la bonne semence dans ton champ : d'où vient donc cette mauvaise herbe ?» Il leur répondit : «C'est un ennemi qui a fait cela.» Les serviteurs lui demandèrent alors : «Veux-tu que nous allions enlever la mauvaise herbe ?» — «Non, répondit-il, car en l'enlevant vous risqueriez d'arracher aussi le blé. Laissez-les pousser ensemble jusqu'à la moisson et, à ce moment-là, je dirai aux moissonneurs : Enlevez d'abord la mauvaise herbe et liez-la en bottes pour la brûler, puis vous rentrerez le blé dans mon grenier.» »



SOURCE : Revelaciones Marianas