vendredi 13 avril 2018

Une star Chrétienne du rugby accusée de « discours de haine »
pour avoir dit que les homosexuels devraient « se tourner vers Dieu »



par : Calvin Freiburger

SOURCE : Life Site News
Le jeudi 12 avril 2018 — 10 :38 EST



SYDNEY, Australie, 12 avril 2018 (Life Site News) — Un athlète Chrétien en Australie refuse de reculer devant ses commentaires sur l'homosexualité malgré les réactions publiques.

Izzy Folau est un joueur de rugby de l'équipe Waratahs de New South Wales. La semaine dernière, une controverse a éclaté lorsqu'il a répondu à une question sur les médias sociaux en disant que le plan de Dieu pour les homosexuels était « L’ENFER... Sauf s'ils se repentent de leurs péchés et se tournent vers Dieu ». L'année dernière, il a dit, alors qu’il « respecte et aime » tout le monde, qu’il ne soutiendrait pas le référendum du pays pour reconnaître le mariage « homosexuel ».

La réaction fut rapide. Rugby Australie, la première association sportive du pays, a déclaré qu'elle « soutient toutes les formes d'inclusion, qu'il s'agisse de sexualité, de race ou de sexe ». Le sponsor principal de l’Association, Qantas Airlines, a déclaré : « Nous trouvons ces commentaires très décevants ».

Un titre du site sportif Néo-Zélandais, Rugby Heaven, a qualifié les propos de Folau de « discours de haine » tandis que l'arbitre Gallois Nigel Owens lui a fait la leçon à savoir qu’« être gay n'est pas un choix ».

Tuariki Delamere, l'ancien ministre de l'immigration de la Nouvelle-Zélande, a même suggéré que son pays pourrait refuser à Folau d'entrer au motif que ses opinions faisaient de lui une « menace à l'ordre public ».

Le 8 avril, Folau a tweeté un passage du Sermon sur la Montagne de Jésus-Christ.

« Heureux êtes-vous si les hommes vous insultent, vous persécutent et disent faussement toute sorte de mal contre vous parce que vous croyez en moi. » lit-on. « Réjouissez-vous, soyez heureux, car une grande récompense vous attend dans les cieux. C'est ainsi, en effet, qu'on a persécuté les prophètes qui ont vécu avant vous ».

Plusieurs articles ont interprété le tweet comme l'athlète affirmant que le contrecoup de ses commentaires constituait de la persécution bien qu'il partage régulièrement des versets bibliques sur Twitter.

Rugby Australie dit qu'il ne sanctionnera pas Folau pour ses commentaires et espère renouveler son contrat, qui expire à la fin de la saison. Après une rencontre avec le joueur, Raelene Castle, PDG de Rugby Australia, a déclaré que l’association espérait trouver un équilibre entre « se tenir debout pour ce en quoi il croit » et la « position d'inclusion » de l’Association.

« Il a été un modèle très fort dans la communauté de Pasifika et nous aimerions qu'il reste dans le rugby » a-t-elle ajouté.

Cependant, Rugby Australie a également déclaré qu'il « continuera à dialoguer » avec Folau sur la manière d'utiliser les médias sociaux « de manière à garantir le respect de toutes les parties prenantes », ce qui pourrait suggérer que son avenir avec l’Association et ses sponsors n'est pas entièrement sécurisé.

Pour sa part, Folau a précisé qu'il n'est pas disposé à faire des compromis sur sa foi.

« Il a refusé de garantir qu'il ne ferait plus de tels commentaires et s'éloignera du sport si nécessaire », a rapporté Andrew Webster de Rugby Heaven. « L'équipe la plus importante dans sa vie est l’« Équipe Jésus » selon son compte Twitter ».