mercredi 23 mai 2018

Une nouvelle Église gay pour un Nouveau Monde


SOURCE : Rorate Caeli

Le 22 mai 2018

Il y a quelques jours, il a été rapporté ( lien ici ) que, lorsqu'il a rencontré une victime d'abus sexuel du Chili, le Pape lui a dit quelque chose d'assez inattendu :

« Il m'a dit : « Juan Carlos, que vous soyez gay n'a pas d'importance. Dieu vous a fait ainsi et vous aime ainsi et je m'en fous. Le Pape vous aime comme ça. Vous devez être heureux avec ce que vous êtes » a déclaré Cruz au journal Espagnol El País.

Aujourd'hui, le Wall Street Journal a développé cet esprit d’ouverture papale au « bonheur » de la vie « gay ». Basé sur la proposition de certains Évêques Allemands, dirigés par le Cardinal Marx de Munich, de permettre la bénédiction des « unions de même sexe », le correspondant du Journal de Rome conclut avec ce qui suit :

« Il est difficile d'imaginer que le Vatican, sous le Pape François, interdise catégoriquement aux prêtres du monde entier de se livrer à de telles activités [ la bénédiction des unions homosexuelles ]. Non seulement une telle interdiction se heurterait au ton accueillant que le Pape a adopté envers les homosexuels, mais cela irait aussi à l'encontre de l'importance qu'il accorde à l'exercice de la conscience individuelle plutôt qu'à l'observation de règles strictes dans la prise de décision morale ».

Alors que de plus en plus de gouvernements à travers le monde légalisent le mariage homosexuel, le débat interne de l'Église Catholique sur la reconnaissance de telles unions — et si oui, comment — risque de devenir plus intense et plus agressif.

La guerre civile dans l'Église, déjà si chaude, est sur le point de devenir explosive. Apocalyptique, comme le rappelait le Cardinal Eijk il y a quelques semaines:

« Observant que les Évêques et, surtout, le Successeur de Pierre qui ne parviennent pas à maintenir et à transmettre fidèlement et dans l'unité le Dépôt de la Foi contenu dans la Tradition Sacrée et la Sainte Écriture, je ne peux m'empêcher de penser à l'Article 675 du Catéchisme de l'Église Catholique :

Le procès ultime de l'Église

« Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la Foi de nombreux croyants. La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre dévoilera le « mystère d’iniquité » sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la Vérité ».

Que Dieu nous aide!