mercredi 9 mai 2018

L'avertissement menaçant de Saint Augustin
aux Pasteurs négligents



Saint Augustin défait les vrais Évêques donatistes à Carthage 1753


par : Steve Jalsevac
Co-fondateur et rédacteur en chef de LifeSiteNews.com


SOURCE : Life Site News
Mardi, le 8 mai 2018 - 11:26 am EST


7 mai 2018 (Life Site News) — Nous recevons ces temps-ci de nombreux commentaires de lecteurs terriblement contrariés, pas tellement par des Cardinaux, des Évêques et des Prêtres clairement corrompus et ouvertement hérétiques, mais ils sont plus découragés par la négligence de la plupart des membres du clergé qui ne disent ni ne font rien de substantiel en réponse à tout cela. C'est un phénomène étrange et dérangeant, mais pas unique à notre époque.

Beaucoup demandent : « De quoi ont-ils si peur ? » La seule crainte qu'ils devraient avoir est une saine crainte de Dieu Lui-même.

Dans son livre « La force du silence », le Cardinal Robert Sarah rappelle quelques paroles très pertinentes de Saint Augustin sur ce sujet.

« Tout Prêtre et tout Évêque devraient pouvoir dire, comme Saint Augustin : « Voce Ecclesiae Loquor ( je parle avec la voix de l'Église ) » (Serm 129, 4) et, par conséquent, avec la voix de Jésus-Christ ; ainsi, avec subtilité et efficacité, il devrait assumer leur entière responsabilité de pasteur et de guide. Chaque Prêtre, chaque Évêque gardera à l'esprit qu'au jour terrible du Jugement, il devra lui-même répondre devant Dieu des péchés de ceux qu'il n'a pu réformer à cause de sa propre négligence ».

Dans une lettre, Saint Augustin écrit sérieusement :

« La gloire de cet âge passe ; au jour du Jugement, tous ces honneurs ne serviront à rien. Je n'ai pas l'intention de gaspiller ma vie sur la vanité des honneurs ecclésiastiques. Je pense au jour où je devrai rendre compte du troupeau qui m'a été confié par le Prince des Pasteurs. Comprenez mes peurs, car mes peurs sont grandes ».

Le Jour du Jugement Dernier. Cela nous arrive à tous, mais pour le clergé, les guides ordonnés des âmes, le jugement sera plus grand et plus effrayant. C'est pourquoi ils ont besoin de nos prières spéciales. Malheureusement, nous sommes dans une autre époque de l'histoire où la lâcheté cléricale et la négligence semblent sévir dans toute la Chrétienté. C'est permettre au mal de s'épanouir et aux âmes, surtout des jeunes, d'être terriblement corrompues. Seule une très petite poignée de clercs se tiennent avec le Christ et acceptent volontiers et avec joie la Croix qui vient avec une telle fidélité. Ils devraient tous relire le grand classique — L'imitation du Christ — par Thomas a Kempis. Ce chef-d'œuvre est aussi pour les laïcs.

Priez pour notre clergé — à tous les niveaux. Le besoin, comme vous pouvez le voir dans de nombreux développements que nous avons dû rapporter pendant ces 5 dernières années, est très grand.

« La tolérance est la vertu de l'homme sans convictions ». — G.K. Chesterton

« Celui qui ne déteste pas l'erreur, n'aime pas la vérité ». — G.K. Chesterton