vendredi 24 février 2017

RÉFLEXION SUR LA PURIFICATION DE LA MÉMOIRE


RÉFLEXION DE LUMIÈRE DE MARIE
SUR LA PURIFICATION DE LA MÉMOIRE
Février 2017


Vous ne connaissez pas cette voyante ?
Cliquez ici pour vous rassurer

1 Thessaloniciens 5 : 23. « Que Dieu, source de paix, fasse que vous soyez totalement à lui ; qu'il garde votre être entier, l'esprit, l'âme et le corps, irréprochable pour le jour où viendra notre Seigneur Jésus-Christ ».

« Comme vous comprenez que Je vous appelle à ne pas pécher, vous devez savoir que Mon désir est de vous guider afin que vous purifiez votre mémoire et trouviez la liberté .... Les sens physiques de l'homme doivent entrer en harmonie avec l'esprit ». Notre Seigneur Jésus-Christ, le 18 septembre 2016



Frères et sœurs : nous sommes appelés à diriger notre corps physique et spirituel vers la Communion avec la Très Sainte Trinité. Notre corps spirituel n'est pas seulement intégré ou formé par l'esprit et l'âme, mais notre esprit, notre pensée, nos émotions, nos sentiments, notre mémoire, nos impulsions, notre personnalité et ainsi de suite résident dans cet organisme spirituel.

Nous avons aisément tendance à admirer ce qui est extérieur parce que c'est ce que nous l’avons à la portée de notre vue, mais l'Appel du Christ à purifier notre mémoire est de CHERCHER EN NOUS-MÊMES. En nous-mêmes se trouve une grandeur infinie ; cette grandeur est la vérité de nous-mêmes et, dans cette vérité, nous trouvons Dieu dans notre âme.

Notre mémoire informe notre âme de notre façon de travailler et d'agir ; notre mémoire est si importante qu'elle est l'une des puissances de l'âme. Nous la gardons presque fermée, écartée, obscurcie, pour être utilisée le moins possible. Mais sans que l'homme s'en aperçoive, à chaque instant, la mémoire est en travail et en action continus, en mouvement, parce que, quand nous voulons nous rappeler, ce sont les images qui sont dans notre mémoire qui causent le flux de nos souvenirs et de nos désirs.

L'être humain possède l'intelligence mais, à cet instant, l'homme est enchaîné concernant sa compréhension. Sachant que la compréhension est la capacité de chaque créature d'analyser, d'examiner et d'être en mesure de débattre et de défendre ce qu'ils ont compris ; néanmoins, comme l'homme a peu de compréhension, l'intelligence s'atrophie et est limitée jusqu'à ce que l'homme arrive au point de ne pas vivre de vie intérieure. Il connaît le monde et est imprégné des conflits du monde mais il ressemble intérieurement à ce qui est de plus bas parce qu'il devient incapable même de voir sa propre brutalité, parce qu'il devient incapable même de ressentir sa propre vérité.

Le Christ me dit que l'homme ne sait pas ce que signifie perdre les puissances de l'âme puisque cette perte implique la perte de l'immortalité ; nous comprenons que les puissances de l'âme seront toujours là, mais l'homme, en les contaminant, les rend incapables d'agir pour le bien ... C'est pourquoi Il nous appelle à purifier notre mémoire pour que notre âme puisse être purifiée de ce que la mémoire a stocké et qui la souille.

Il nous a demandé de nous connaître de l'intérieur. Personne ne veut voir intimement comment ils sont mais nous devons le faire comme une première étape afin de purifier la mémoire. Car la mémoire se trouve dans l'intimité de l'âme et nous devons donc nous voir comme nous sommes, mais pourtant non seulement nous considérer comme des êtres individuels mais avec la perspective que nous formons une communauté et que tous émanent cette harmonie qui se transforme en une source de rétroaction pour chacun.

Le Christ me dit que la conscience de soi est très importante parce que nous pouvons l'identifier comme faisant partie de la personnalité de l'âme et de la personnalité de la créature. L'âme doit se connaître et s'aimer pour que l'homme puisse aimer son prochain et toute la Création de Dieu, mais l'âme se cherche à cause du peu ou de la non existence de la volonté que nous avons de donner à l'âme cette information sur la croissance spirituelle à laquelle le Ciel nous appelle.

Pour que notre mémoire se purifie elle-même, nous devons vouloir et avoir l'intention de la stabiliser. Tout vient à la mémoire par les sens : chaque sens envoie des informations à la mémoire ... à tel point que, avec la mémoire, nous pouvons même évoquer les odeurs et les goûts du passé.

Chaque sens physique a un sens spirituel et , par conséquent, si la mémoire physique est une, ainsi la mémoire spirituelle est aussi une puisqu’elles sont unifiées dans l'âme.

Entre chaque sens physique et spirituel, il existe presque un attachement à la mémoire physique et spirituelle centrale, elles maintiennent un sentiment qui les unit. Chaque sens crée un pont, pour ainsi dire, qui le lie à la mémoire.

La mémoire amène les expériences passées à cet instant et construit l'avenir, et c'est parce que tout est transformé en information venant de l'extérieur et conservée dans la créature à travers des images plates ou avec des textures ou des odeurs. En fonction de la façon dont ces informations passées ont été conservées en mémoire, l'être humain agit alors car tout va à la constitution de la personnalité.

Chaque créature humaine crée son propre monde, avec son propre univers, à partir de l'enfance, parce que tout est entré dans l'homme à travers la psyché. Même cette empreinte Divine que chaque homme porte est conservée dans la mémoire sous une forme quelconque et, dépendamment comment elle a été nourrie pendant sa vie, ainsi tout être humain accepte, reçoit ou rejette la spiritualité. C'est pourquoi le Christ nous appelle à nous retrouver en nous-mêmes, mais cet instant est de notre propre volonté.

En ignorant tout ce qui précède, nous ne parviendrons pas à purifier la mémoire et tout l'univers intérieur qui s'est formé au fil des ans, et si nous n'avons pas l'intention de rappeler toutes ces images qui se trouvent dans notre mémoire, comme pour les ordonner en Dieu, ni le pardon, ni la patience, ni la charité, ni l'espérance ne sont donnés pour nous-mêmes ou pour nos frères et sœurs.

Tout est ordonné par la conscience tandis que l'homme a permis à sa mémoire de subir une métamorphose, car sans spiritualité l'homme marche seul et est limité. La mémoire doit être une forme de conscience de soi afin de garder l'homme vigilant et qu’il ne perde pas ce qui est inné à l'homme — la capacité d'aimer et de comprendre : mais cela doit surgir de la volonté de la créature. C'est pourquoi la communication et la connaissance sont si essentielles puisqu’elles unissent tout ce qui est créé par Dieu : l'amour.

Le Christ me dit : « Voulez-vous savoir comment purifier la mémoire et donc tout ce qui en découle ? Vous devez désirer le bien : le souvenir est purifié dans la bonté, dans la connaissance propre de la vérité, la mémoire remplace les mauvaises images par les bonnes, elle remplace les douloureuses par une plus grande compréhension de l'Amour de Dieu pour la libre volonté humaine afin que l'homme puisse voir et vivre uni à la seule chose qui est éternelle : Dieu. C'est seulement ainsi que la volonté qui est rationnelle sera parfaite.

Luz de María

SOURCE : Revelaciones Marianas