samedi 6 août 2016

Réponse de l'État Islamique à François

« Notre guerre est religieuse et nous vous haïssons »


DABIQ, le journal officiel de propagande de l'État Islamique (ISIS)


Voici les commentaires
de l'Éditeur en chef du Remnant
suite à la lecture de l'article qui suit

[...] Mais ce qui n'est pas très drôle du tout, c'est que, dans la mesure où François refuse de condamner la conquête Islamique violente de l'Europe et l'Amérique et tout ce que ça implique, il ne fait seulement qu'enhardir un ennemi très grave qui a promis de passer tous les Chrétiens à l'épée.

Au lieu de condamner cette menace haineuse portée contre les Chrétiens, François nous présente (incroyablement!) l'idée absurde que les Chrétiens sont tout aussi enclins à la haine et à la violence que les Musulmans.

Mais quel est le problème avec cet homme !

Tout d'abord, avec des déclarations comme celles-ci, François fait cause commune avec les fous Christophobiques de l'extrême-gauche tels que le Southern Poverty Law Center — qui sont les gens qui travaillent activement à étiqueter tous les Chrétiens sérieux comme étant des gens haineux et des ennemis de l'État.

Mais plus important encore, les déclarations de plus en plus téméraires du Pape commencent à présenter un danger clair et très actuel pour la vie et les libertés des Chrétiens partout dans le monde ainsi que pour la mission de l'Église d'enseigner, de gouverner et de sanctifier le monde entier.

Il est temps d'aller au-delà de pointer simplement du doigt les myriades de problèmes avec ce Pape et de procéder à faire appel à ces Évêques et ces Cardinaux de l'Église qui ont gardé la foi afin qu'ils prennent les mesures nécessaires pour retenir cet homme avant qu'il ne détruise complètement ce qui reste de l'humain élément de la Sainte Église du Christ.

Que Dieu nous aide tous, le pontificat de Jorge Mario Bergoglio est hors de contrôle...

SOURCE : The Remnant





Voici cet article


SOURCE : BREIBART

Le groupe de terreur, l’État Islamique, a fait une sortie publique afin de rejeter les affirmations du Pape François à l’effet que la guerre menée par les terroristes Islamiques n’est pas religieuse de nature, assurant le Pontife que leur seule motivation est religieuse et approuvée par Allah dans le Coran.


Dans le dernier numéro de Dabiq, le magazine de propagande de l'État Islamique, ISIS critique le Pape François pour sa naïveté en se cramponnant à la conviction que les Musulmans veulent la paix et que les actes de terreur Islamique sont commis pour des motifs économiques.

« Ceci est une guerre divinement cautionnée entre la nation Musulmane et les nations incroyantes » affirment les auteurs de l’article intitulé « Par l'épée ».

L'État Islamique attaque directement le Pape François qui affirme que l’« Islam authentique et la lecture correcte du Coran sont opposés à toute forme de violence » en disant qu'en faisant cela, « le Pape François continue de se cacher derrière un voile trompeur de « bonne volonté », couvrant ses intentions réelles de pacification de la nation musulmane ».

Le Pape François « a lutté contre la réalité » dans ses efforts pour dépeindre l'Islam comme étant une religion de paix, insiste l'article, avant de continuer à exhorter tous les Musulmans à prendre l'épée du jihad, la « plus grande obligation » d'un vrai Musulman.

En dépit de la nature évidente religieuse de leurs attaques, l'article affirme que « beaucoup de gens dans les pays d’Outremer ( note : en anglais : « Crusader countries », littéral : « Pays des croisés » ) expriment un choc et même un dégoût que le leadership de l’État Islamique » utilise la religion pour justifier la violence ».

« En effet, la conduite du djihad — la diffusion de la règle d'Allah par l'épée — est une obligation trouvée dans le Coran, la parole de notre Seigneur», lit-on dans l’article.

« Le sang des incroyants doit obligatoirement être versé par défaut. Le commandement est clair. Tuez les incroyants comme Allah l’a dit : « Tuez ensuite les polythéistes partout où vous les trouverez ».

L'État Islamique a également réagi à la description du Pape François au sujet des récents actes de terrorisme Islamique comme étant de la « violence insensée », l’article insistant qu'il n'y a rien d’insensé à ce sujet.

« L'essentiel de la question est qu'il y a en effet une rime à notre terrorisme, à notre guerre, à notre cruauté et à notre brutalité » ont-ils déclaré, ajoutant que leur haine pour l'Occident Chrétien est absolue et implacable.

« Le fait est que même si vous deviez arrêter de nous bombarder, nous emprisonner, nous torturer, nous avilir et usurper nos terres, nous continuerions à vous haïr parce que notre principale raison de vous haïr ne cesserait pas d'exister jusqu'à ce que vous embrassiez l'Islam. Même si vous deviez payer le jizyah [impôt pour les infidèles] et vivre sous l'autorité de l'Islam dans l'humiliation, nous continuerions à vous haïr ».

Dans une récente conférence de presse, le Pape François a dit aux journalistes que le monde est en guerre. « Mais c’est une vraie guerre, pas une guerre religieuse » a-t-il dit.

« C’est est une guerre d'intérêts, une guerre pour l'argent. Une guerre pour les ressources naturelles et pour la domination des peuples ».

« Chaque religion veut la paix » a-t-il dit.