mercredi 10 août 2016

Les Musulmans « modérés » : une mise à jour



par Christopher A. Ferrara
SOURCE : Fatima Network Perspectives
Le 10 août 2016

Cet article inaugure un nouveau sujet pour Fatima Perspectives : dénoncer la fraude de l’Islam « modéré ».

Au cours des dernières semaines, François a continué sa bizarre défense opiniâtre de la religion inventée par Mohammed que Saint Jean Damascène a décrit comme « un faux prophète » qui « a distribué un certain livre qui lui avait été envoyé du ciel. Il a écrit quelques compositions ridicules dans ce livre à lui ...Cet article inaugure un nouveau sujet pour Fatima Perspectives : dénoncer la fraude de l’Islam « modéré ».

Au cours des dernières semaines, François a continué sa bizarre défense opiniâtre de la religion inventée par Mohammed que Saint Jean Damascène a décrit comme « un faux prophète » qui « a distribué un certain livre qui lui avait été envoyé du ciel. Il a écrit quelques compositions ridicules dans ce livre à lui ...


L'auteur de cet éditorial est Monsieur Christopher A. Ferrara. Monsieur Ferrara est avocat de profession. Il agissait aussi comme collaborateur principal de Feu Père Nicholas Gruner, fondateur du Centre de Fatima, Fort Érié, Canada et ayant aussi des installations à Rome. Il est chroniqueur dans plusieurs autres sites catholiques dont Le Remnant Newspaper.

François répète toujours comme un perroquet la ligne libérale qu'il y a un « Islam modéré » qui n'a rien à voir avec le Djihad quand, en fait, il y n’a tout simplement que des Musulmans — en effet la grande majorité — qui ne participe pas personnellement au Djihad mais qui l’accepte plutôt silencieusement. Le Jihad est néanmoins thématique au Coran et c’est ce même moyen par lequel l'Islam s’est propagé à partir du moment où Mohammed l’a inventé et a commencé ses raids conquérants.

Et maintenant, de la circonscription Islamique « modérée » en Italie nous vient autre chose de ces « compositions ridicules » que Mohammed prétendait d’origine céleste : la demande de légalisation de la polygamie comme un droit civil en vertu de la loi Italienne.

Vous ne pourriez pas demander un plus « modéré » Hamza Roberto Piccardo, un converti à la religion de Mohammed qui est un membre fondateur de l'Union des Communautés Islamiques en Italie et qui a servi de porte-parole au Réseau Musulman Européen. La demande Coranique de Piccardo est très simple : « Quand il en vient aux droits civils ici, la polygamie est alors un droit civil. Les Musulmans ne sont pas d'accord avec les unions homosexuelles et pourtant ils doivent accepter un système qui les permet. Il n'y a aucune raison pour que l'Italie ne devrait pas accepter les mariages polygames entre personnes consentantes ».

Un dilemme libéral intéressant nous est maintenant présenté : pour quelle raison précisément le gouvernement Italien peut s’opposer à la polygamie étant donné qu'il a légalisé l'abomination des « unions civiles » entre deux hommes qui se livrent à la pratique pour laquelle Dieu a détruit Sodome ? à propos des principes libéraux, Piccardo semble avoir un argument hermétique pour la reconnaissance juridique du mode de vie « modéré » Musulman pratiqué avec un abandon voluptueux par le fondateur de sa religion.

Comme le rapporte Breitbart : « Debora Serracchiani, vice-présidente de Parti démocratique (PD) de [l'Italie] a dit : «Des siècles de lutte pour les droits des femmes ne peuvent pas simplement être balayés ». Vraiment ? Mais si une femme Musulmane préfère être une de plusieurs femmes rattachées à un mari Musulman « modéré » qui pourrait être un très bon pourvoyeur pour toutes ses femmes ? Après tout, Piccard ne parle pas de polygamie forcée mais plutôt de la chose que les libéraux mêmes défendent sans cesse : des « relations sexuelles consensuelles » dans « l'intimité de la chambre à coucher ».

Qui est Serracchiani pour dire à une femme Musulmane « modérée » qu’elle ne peut pas épouser un homme Musulman « modéré » qui a déjà une femme ? Qu'en est-il de l’« amour » que les libéraux utilisent pour justifier toute autre abomination qu’ils aimeraient voir légaliser dans le domaine du mariage ?

Attendez : est-ce que ces opposants libéraux à la polygamie du mariage sont en train de dire maintenant que le mariage est entre deux seules personnes ? Mais sur quelle base peuvent-ils donc en déclarer constamment ainsi avec leur propre libéralisme ? En effet, si deux hommes « gay » souhaitent ajouter un troisième « partenaire » à leur mariage à cause de « l'amour » ? Qu'est-ce que Serracchiani a à dire à ce sujet ? Très beau pétrin pour l'esprit libéral.

Mais tout à fait un pétrin aussi pour l'appareil du Vatican libéralisé. Le Vatican a observé un silence de pierre pendant que l'Italie légalisait les « unions homosexuelles ». Qu'est-ce qu’il aura à dire au sujet de cette demande d’un « Musulman modéré » pour la polygamie ? Ayant échoué à défendre le mariage contre la marche de l'homosexualité en Italie, comment le Vatican peut maintenant défendre la même institution contre la résurgence Islamique que le Vatican a encouragée — nenni, exigée en la personne de François ?

Pendant que nous sommes témoins du spectacle d'horreur d'une civilisation au milieu de sa propre destruction, sans être gêné par une Église dont l'élément humain lui-même l’a rendue socialement impuissante, on ne peut que penser encore une fois à ce que Sœur Lucie a averti à la lumière du Troisième Secret de Fatima : « La bataille finale entre le Seigneur et le règne de Satan sera au sujet du mariage et de la famille ».