lundi 13 juin 2016

Cardinal Burke

« Une véritable compréhension du mariage
est fondamentale
pour la transformation de la culture Occidentale »



SOURCE : Voice of The Family.
Note : Un vidéo en anglais de la conférence de Mgr Burke (durée : 1h 04 min) est également disponible sur la page de Voice of The Family.
7 juin 2016




Son Éminence le Cardinal Raymond Burke s’est adressé aux parents et aux jeunes adultes en pèlerinage annuel de l'Association nationale des familles Catholiques au Sanctuaire de Notre-Dame de Walsingham à Norfolk, en Angleterre, le dimanche 29 mai.

Dans son allocution, le Cardinal Burke a fourni une vaste catéchèse de l'enseignement Catholique sur le mariage et la famille. La base de son discours était à l’effet que « la proclamation de la vérité sur l'union conjugale, dans sa plénitude et la correction de la pensée contraceptive qui craint la vie, qui craint la procréation » est « fondamentale pour la transformation de la culture occidentale ». Son Éminence a encouragé les personnes présentes à répondre à un « monde totalement sécularisé » par « l'enseignement de la Foi, la célébration de la Foi dans les sacrements, par la prière et la dévotion ainsi que de vivre la Foi à travers la pratique des vertus, comme si c’était la première fois, c’est-à-dire avec l'engagement et l'énergie des premiers disciples, des premiers Apôtres dans nos lieux d'origine. »

Le Cardinal a longuement parlé de la relation entre la contraception et l'avortement :

« Le respect de la vie humaine est essentiellement lié au respect de l'intégrité du mariage et de la famille puisqu’ils nous viennent de Dieu. L'attaque contre la vie innocente et sans défense de l'enfant à naître, par exemple, a son origine dans une vision erronée de la sexualité humaine, qui tente d'éliminer, par des moyens mécaniques ou chimiques, la nature essentiellement procréatrice de l'acte conjugal. L'erreur soutient que l'acte artificiellement modifié conserve son intégrité. La prétention est que l'acte reste unitif ou aimant même si la nature procréatrice de l'acte a été radicalement violée. En fait, ce n’est pas unitif parce que l'un ou les deux partenaires retient une partie essentielle du don de soi qui est l'essence même de l'union conjugale. La soi-disant « mentalité contraceptive » est essentiellement anti-vie. De nombreuses formes de ce qu'on appelle la contraception sont, en fait, abortives, c’est-à-dire qu’elles détruisent une vie qui a déjà été conçue, qui a déjà commencé ».

Il a également donné beaucoup d'encouragements bien nécessaires aux familles présentes pour défendre et exercer leurs droits en tant que premiers éducateurs de leurs enfants. « Aujourd'hui » dit-il « les parents doivent être particulièrement être vigilants car, malheureusement, dans certains endroits, les écoles sont devenues les outils d'un programme laïc hostile à la vie Chrétienne. On pense, par exemple, au programme obligatoire que l'on appelle « l'éducation des genres » dans certaines écoles, ce qui est une attaque directe au fondement même du mariage et, par conséquent, à la famille ». Il a continué :

« Des bons parents et des bons citoyens doivent être attentifs au programme que les écoles suivent ainsi qu’à la vie dans les écoles afin d'assurer que nos enfants sont formés dans les vertus humaines et Chrétiennes et ne sont pas déformés par l'endoctrinement dans la confusion et l'erreur sur les vérités les plus fondamentales de la vie humaine et de la famille, ce qui conduira à leur esclavage du péché et, par conséquent, à leur malheur profond et à la destruction de la culture. Aujourd'hui, par exemple, nous trouvons malheureusement la nécessité de parler de « mariage traditionnel » comme s'il y avait un autre type de mariage. Il n'y a qu'un seul type de mariage que Dieu nous a donné lors de la Création et que le Christ a racheté par Sa Passion et Sa Mort salvifique ».

Son Éminence a conclu en encourageant les personnes présentes à rester fidèles au Christ même si cela conduit au martyre. Il a dit :

« Compte tenu de l’effondrement de la vie familiale, de l’énorme attaque sur l’innocent et la vie humaine sans défense et la violation de l'intégrité de l'union du mariage dans notre société, l'appel au martyre du témoignage est plus urgent que jamais. Réfléchissant longuement sur l'état critique de la culture Chrétienne et sur notre réponse, en accord avec l'appel à la sainteté de vie et au martyre pour la Foi, pour le bien de notre propre salut et le salut du monde, nous reconnaissons que c’est le Christ lui-même qui rend possible pour nous de poursuivre la sainteté, d’être de vrais martyrs. C’est en Le suivant fidèlement et sans réserve que nous apporterons la lumière de la vérité à notre monde. Dans le même temps, Il est toujours avec nous, comme Il l'a promis, à nous soutenir par sa grâce par l'effusion du Saint-Esprit ».