lundi 7 décembre 2015

Dans tout le brouhaha... que diriez-vous ...

de la paix dans votre patelin ?





Que diriez-vous de la paix et
de la protection dans votre patelin,
pour votre paroisse, votre diocèse ?

Les Portuguais n'ont pas attendu le Pape et l'ensemble des Évêques du monde entier pour qu'ils fassent la Consécration de la Russie au Coeur Immaculé de Marie dont la paix mondiale promise par Elle sera une des résultantes.

Les pauvres Portuguais faisaient face à des menaces sérieuses pour leur pays. Ils ont consacré le Portugal au Coeur Immaculé de Marie. Lisez plus bas les bénéfices qu'ils en ont retiré.

Et lisez ce que Soeur Lucie dit... C'est comme si elle dit que la Consécration du Portugal était une vitrine pour Maman Marie et qu'Elle peut répliquer tous ces beaux bénéfices à qui le désire. D'ailleurs quelques diocèses l'ont fait... N'attendez pas la Consécration de la Russie, les poules pourraient avoir des dents... Mais vous pouvez en glisser un mot à vos autorités ecclésiastiques... Avez-vous quelque chose à perdre ? Une chose est certaine, votre patelin sera sous la protection de Marie... C'est parfaitement blindé avec Elle.






Les Consécrations du Portugal (1931, 1938)
et leurs bénéfices


SOURCE : Fatima Network

Quand le Pape, avec l'ensemble des Évêques du monde, consacrera la Russie au Cœur Immaculé de Marie, que verrons-nous ? À quoi ressemblera le Triomphe du Coeur Immaculé de Marie ? Beaucoup de gens ne sont pas conscients que déjà la Vierge a donné au monde un aperçu, un prélude, de ce que sera le Triomphe de Son Cœur Immaculé. Elle l'a réalisé au Portugal après que les Évêques Portugais eurent consacré cette nation par son nom au Cœur Immaculé de Marie, le 13 mai 1931.

Il semble que notre Dame ait utilisé le Portugal pour démontrer à ce niveau national ce qu'elle fera au niveau du monde entier lorsque le Pape, en union avec les Évêques du monde, consacreront la Russie à Son Cœur Immaculé. Peut-être que Notre-Dame nous a aussi donné cet aperçu afin qu’une insipide « civilisation de l'amour » pan-religieuse ne puisse jamais singer avec succès le Triomphe de la Reine du Ciel.

La Consécration du Portugal (1931)

Le 13 mai 1931, en présence de 300 000 fidèles venus à Fatima pour l'événement, les Évêques du Portugal ont solennellement consacré leur nation au Cœur Immaculé de Marie. Ces bons Évêques du Portugal ont placé le Portugal sous la protection de Notre-Dame afin de préserver cette nation de la contagion communiste qui balayait toute l'Europe et surtout l’Espagne. À la suite de cette Consécration, le Portugal a connu un triple miracle. Nous présenterons ici ce miracle.

1) Il y eut une magnifique Renaissance Catholique, une grande renaissance de la vie Catholique, si frappante que ceux qui l'ont vécue l’attribuaient incontestablement à l'œuvre de Dieu. Pendant cette période, le Portugal a connu une recrudescence drastique des vocations sacerdotales. Le nombre de religieux a presque quadruplé en 10 ans. Les communautés religieuses ont surgi de même. Il y eut un vaste renouveau de la vie chrétienne qui s’est manifesté dans de nombreux domaines, y compris le développement d'une presse Catholique, d’une radio Catholique, de pèlerinages, de retraites spirituelles et un robuste mouvement d'Action Catholique qui a été intégré dans le cadre de la vie diocésaine et paroissiale .

Cette Renaissance Catholique était d'une telle ampleur qu’en 1942 les Évêques du Portugal ont déclaré dans une lettre pastorale collective : « Toute personne qui aurait fermé les yeux, il y a vingt-cinq ans et qui les a ouvriraient aujourd’hui ne reconnaîtrait plus désormais le Portugal si vaste fut la transformation effectuée par le facteur modeste et invisible de l'Apparition de la Vierge à Fatima. Vraiment, Notre-Dame veut sauver le Portugal ».

2) Il y a eu un miracle de la réforme politique et sociale en conformité avec les principes sociaux Catholiques. Peu de temps après la Consécration de 1931, un leader Catholique au Portugal est arrivé au pouvoir, Antonio Salazar, qui a lancé un programme contre-révolutionnaire Catholique. Il cherchait à créer, autant que possible, un ordre social Catholique dans les lois du gouvernement et à harmoniser les institutions sociales avec la loi du Christ, avec Son Évangile et son Église. Farouche adversaire du socialisme et du libéralisme, il était opposé à « tout ce qui diminue ou dissout la famille ».

Le Président Salazar n'a pas simplement parlé de la famille, il a adopté une loi pour la protéger, y compris des lois qui ont désapprouvé le divorce. Une telle loi stipulait : « En harmonie avec les propriétés essentielles des mariages Catholiques, il est entendu que, par le fait même de la célébration d'un mariage canonique, les conjoints renoncent au droit de demander le divorce ». L'effet de cette loi fut que les mariages Catholiques ne diminuèrent pas en nombre mais ont augmenté si bien qu’en 1960 près de 91 pour cent de tous les mariages dans le pays étaient des mariages canoniques.

Ceci est une civilisation de l'amour et elle est nulle part en vue alors que nous progressons dans le Troisième Millénaire.

3) Il y eut le double miracle de la paix à la suite de la Consécration. Le Portugal a été préservé de la terreur communiste, en particulier de la Guerre Civile Espagnole qui faisait rage juste à côté. Le Portugal a aussi été préservé des ravages de la Seconde Guerre mondiale.

La Consécration du Portugal (1938)

En ce qui concerne la guerre civile espagnole, les Évêques portugais avaient fait le voeu en 1936 que si notre Dame protégeait le Portugal des Communistes, ils exprimeraient leur gratitude en renouvelant la Consécration Nationale au Cœur Immaculé de Marie. Fidèles à leur parole, le 13 mai 1938, ils ont renouvelé la Consécration du Portugal au Cœur Immaculé en action de grâces pour la protection de Notre-Dame. Le Cardinal Cerejeira a reconnu publiquement : « Depuis que Notre-Dame de Fatima est apparue en 1917 ... Une bénédiction spéciale de Dieu est descendue sur la terre du Portugal ... surtout si nous examinons les deux années qui se sont succédées depuis notre vœu, on ne peut manquer de reconnaître que la Main invisible de Dieu a protégé le Portugal, lui épargnant le fléau de la guerre et la lèpre du communisme athée.

Même le Pape Pie XII a exprimé son étonnement à l’effet que le Portugal ait été épargné des horreurs de la guerre civile espagnole et de la menace communiste. Dans une adresse au Peuple Portugais, le Pape a parlé du « Péril Rouge si menaçant et si proche de vous, et pourtant évité d'une manière si inattendue ».

Les Portugais ont traversé ce premier danger indemnes, mais tout de suite il y eut un second danger leur faisant face. La Seconde Guerre Mondiale était sur le point d'éclater.

Le 6 février 1938, sept mois avant la déclaration de la guerre, Soeur Lucie a écrit à son Évêque, Mgr. da Silva. Elle lui a dit que la guerre était imminente mais a ensuite parlé d'une promesse miraculeuse. Elle a dit que « dans cette guerre horrible, le Portugal serait épargné en raison de la Consécration nationale au Cœur Immaculé de Marie faite par les Évêques ».

Et le Portugal a été épargné des horreurs de la guerre dont les détails sont trop nombreux à raconter. Mais encore plus remarquable, Soeur Lucie a écrit au Pape Pie XII le 2 décembre 1940, pour lui dire que le Portugal recevait une protection spéciale pendant la guerre que d'autres pays auraient reçu si les Évêques avaient consacré leurs nations au Cœur Immaculé de Marie. Elle a écrit : « Très Saint Père, Notre Seigneur promet une protection spéciale à notre pays dans cette guerre due à la Consécration de la nation par les prélats Portugais au Cœur Immaculé de Marie ; c’est une preuve des grâces qu’Elle aurait accordées aux autres nations si elles se s’étaient consacrées elles aussi »

De même, le Portugal du Cardinal Cerejeira n'a pas hésité à attribuer à Notre-Dame de Fatima les grandes grâces qui ont été obtenues au cours de cette période pour le Portugal. Le 13 mai 1942, il a déclaré :

« Pour exprimer ce qui s’est passé au Portugal depuis vingt-cinq ans, le vocabulaire Portugais n'a qu'un mot : miracle. Oui, nous sommes fermement convaincus que nous devons la merveilleuse transformation du Portugal à la protection de la Très Sainte Vierge.

Le Cardinal Cerejeira a de plus expliqué que les bénédictions miraculeuses que Notre-Dame a obtenues pour le Portugal dues à la Consécration de 1931 étaient un aperçu de ce qu'Elle va faire pour le monde entier après que la Russie soit consacrée à son Cœur Immaculé de façon appropriée. Le Cardinal a déclaré : « Ce qui a eu lieu au Portugal proclame le miracle. Et ça préfigure ce que le Coeur Immaculé de Marie a préparé pour le monde ».

Ainsi, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi le Portugal au cours de cette période de temps a été appelé la « Vitrine de Notre-Dame ». Et ce triple miracle du Portugal se dresse comme un aperçu de la façon dont la Russie et le monde auront l’air après la Consécration Collégiale de la Russie.