mardi 15 décembre 2015

C'est pour dans peu de temps... Juste après la Tribulation qui vient...


Considérez les différentes réactions
qui ont été imaginées dans ce diaporama plus bas


D'abord l'homme qui regrette
Ensuite l'homme vindicatif à cause des souffrances qu'il a vécues
Ensuite la tristesse de cette femme désolée de voir cet homme perdu
Finalement ceux et celles qui jubilent de joie...



Voyons ces différentes réactions


D'abord l'homme qui regrette

Il le sait très clairement : il est définitivement perdu. Il est trop tard. Le rideau de l'humanité vient de se lever. La partie est terminée.

Il n'a pas voulu croire même quand Dieu lui envoyait subtilement des messagers pour le faire réfléchir. Il n'a pas voulu croire, il n'avait pas besoin de Dieu selon lui, il était très bien dans ses aisances matérielles. « J'ai travaillé fort et j'ai ce que je mérite » se disait-il...

Mais pourtant certains messagers lui avaient dit : « Mais la santé pour pouvoir travailler si fort et acquérir ce que tu as, t'a été donnée, non ? » Il se moquait de ces gens... Il les raillait...

De sa première réaction de regret, il est fort possible, puisqu'il a la certitude maintenant que tout est perdu pour lui, que son orgueil prenne le dessus et qu'il se dise : « De toute façon, je n'ai jamais voulu croire en Lui et c'est encore ainsi maintenant. JE NE VEUX PLUS LE VOIR. »

L'homme vindicatif à cause des souffrances qu'il a vécues

Cet homme semble signifier qu'il a beaucoup souffert comme disciple du Christ. Il se réjouit de ceux qui sont enfin perdus et qui se faisaient tant les vainqueurs/dominateurs/persécuteurs auparavant.

Son coeur n'est pas assez en paix. Il n'a pas su pardonner encore à ses bourreaux. Il ne serait pas perdu pour autant mais requerrait encore une certaine purification.

Mais prenez garde, il est loin d'être certain que de telles réactions puissent avoir lieu au retour de Jésus et vous verrez pourquoi plus loin.

La tristesse de cette femme désolée de voir cet homme perdu

Y aura-t-il de la compassion envers les malheureux au Retour de Jésus ? Réponse : absolument pas. Ce qui ne veut pas dire que mêmes les Disciples authentiques de Jésus soient sans coeur. Voyez la raison qui suit.




Voyez ce que Jésus dit à Pelianito le 17 octobre dernier :

« Tout comme vous ne serez pas capables d’imaginer la joie au plus profond des ténèbres, de la même manière, quand les ténèbres seront bannies, vous serez incapables d'imaginer de telles profondeurs de douleur ».

C'est certain que Jésus sera de retour quand les ténèbres seront bannies. Notre joie sera tellement forte, intense à Son Retour qu'on oubliera tout le reste.

Voir Dieu fait tout oublier... Si ce n'était pas le cas, comment feraient ceux qui sont déjà rendus dans la Félicité Éternelle et qui auraient un des leurs qui serait perdu à jamais... La Joie est tellement forte qu'elle fait passer par-dessus cela...

Ce sera l'un ou l'autre
La désolation ou la Joie