vendredi 8 juillet 2016

10 faits étonnants sur la puissance de l'Eucharistie

« L'Eucharistie nous vient
comme une oeuvre et un don de toute la Trinité ».

- Raniero Cantalamessa
OFM (Ordre des Franciscains Mineurs)




par : Sr. Thérèse Aletheia Noble
Le 5 juillet 2016
SOURCE : Aleteia








Une amie m'a récemment dit que son père avait l'habitude d'aider sa mère dans la cuisine avec les tâches les plus pénibles. Une chose qu’il aimait faire était de peler des noix et de les trier dans des seaux. Il donnait ensuite les sacs de noix à des amis et à la famille. Le père de mon amie est décédé récemment et, quelques mois plus tard, elle alla dans son congélateur pour prendre une partie des noix afin de faire un pain aux bananes. Comme elle regarda le sac de noix, elle a réalisé que, même si son père était parti, il lui avait laissé sa nourriture pour son parcours.

À ce moment-là, mon amie eut soudainement une compréhension plus profonde de l'Eucharistie. Jésus savait qu’Il allait monter au Ciel, mais Il laissa à Ses disciples quelque chose pour les nourrir, et pas seulement une nourriture terrestre mais Son propre Corps et Son Sang.

Il s’occupe de nous.

Il est attaché à nous.

Nous avons un Père céleste qui connaît tous nos besoins et va très loin pour nous donner ce dont nous avons besoin. Notre pain quotidien n’est pas un symbole ou une simple subsistance terrestre ; c’est une vraie nourriture spirituelle, la Chair et le Sang de notre Sauveur, le Dieu fait homme. L'Eucharistie est la nourriture qui transcende la cérémonie et trouve sa puissance et son essence dans la véritable oeuvre de la Trinité elle-même.

Voici quelques-uns des effets étonnants de l'Eucharistie :

1) Union avec le Christ : la réception de Jésus dans l'Eucharistie fusionne notre être avec celui du Christ. Saint Cyrille d'Alexandrie décrit cela comme « lorsque la cire fondue se fusionne avec une autre cire ». Le cheminement Chrétien est un parcours pour devenir comme le Christ, afin de « demeurer en Lui » et Lui en nous. L'Eucharistie est le moyen qui fait en sorte que ça se produise.

2) Destruction du péché véniel : l’Eucharistie détruit le péché véniel. Elle détruit ! La ferveur de notre charité peut être freinée par le péché véniel. Mais quand nous recevons l'Eucharistie, nous sommes unis à la Charité elle-même qui brûle les vestiges de nos péchés véniels et nous laisse purifiés et prêts à recommencer.

3) Protection contre le péché mortel : alors que nous devrions nous abstenir de recevoir l'Eucharistie lorsque nous sommes conscients d'être dans un état de péché mortel, nous devrions recevoir l'Eucharistie aussi souvent que possible lorsque nous en sommes capables parce qu'il nous préserve du péché mortel. C’est comme si la puissance de l'Eucharistie effaçait le péché véniel dans nos âmes, puis nous couvrait d'une couche de protection qui nous aide à rester loin des péchés graves.

4) Relation personnelle avec Jésus : beaucoup de Chrétiens parlent de l'importance d'une relation personnelle avec Jésus, ce qui est très vrai. Mais c’est à travers l'Eucharistie principalement que nous pouvons vraiment avoir une rencontre intime avec la Personne de Jésus. Benoît XVI a souligné cet lien déjà :

« Aujourd'hui, il est nécessaire de redécouvrir que Jésus Christ n'est pas une simple conviction privée ou une doctrine abstraite, mais une personne réelle, dont l'insertion dans l'histoire est capable de renouveler la vie de tous. C'est pourquoi l'Eucharistie, comme source et sommet de la vie et de la mission de l'Église, doit se traduire en spiritualité, en vie « selon l'Esprit » (Sacramentum Caritatis).

5) Donne la vie : Selon le catéchisme, l'Eucharistie « conserve, accroît et renouvelle la vie de grâce reçue au Baptême» (CEC 1392). En d'autres termes, la réception de l'Eucharistie augmente la vie de la grâce présente déjà en nous. Ça semble encore mieux qu'une séance dans un spa !

6) Unité avec le Corps du Christ : puisque nous sommes unis plus étroitement avec le Christ par l'Eucharistie, nous sommes unis plus étroitement par conséquent avec toutes les autres personnes qui reçoivent l'Eucharistie ! En d'autres termes, l'Eucharistie est comme de la colle qui nous maintient unis avec Jésus et avec tous nos frères et sœurs de l'Église.

7) Nous engage envers les pauvres : les paroles de Saint Jean Chrysostome rendent honteux ceux d'entre nous qui quittent la table Eucharistique sans se soucier de la Présence du Christ dans les pauvres :

« Vous avez goûté au Sang du Seigneur, mais vous ne reconnaissez pas votre frère… vous déshonorez Sa Table lorsque vous ne jugez pas digne de partager votre nourriture avec une personne jugée digne de prendre part à ce repas. . . . Dieu vous a libérés de tous vos péchés et vous a invités ici, mais vous n’êtes pas devenus plus miséricordieux. »

8) Consolation spirituelle : la Sainte Communion est un avant-goût des joies du Ciel afin qu'elle puisse produire la joie en nous pendant que nous éprouvons une véritable unité avec Dieu. Si nous nous sentons abattus par les difficultés de la vie, nous pouvons venir à l'Eucharistie, notre source de joie et demander au Seigneur de nous remplir de Sa Consolation et de Sa Paix.

9) Facilitateur de paix : au Synode sur l'Eucharistie en 2005, les Évêques ont examiné comment la réception de l'Eucharistie dans les zones déchirées par la guerre transformait le Peuple de Dieu et leur donnait l'impulsion à rechercher la paix :

« Merci aux célébrations Eucharistiques, les peuples engagés dans des conflits ont été capables de se rassembler autour de la Parole de Dieu, d'entendre Son message prophétique de réconciliation par le pardon gratuit et de recevoir la grâce de la conversion qui leur permet de partager le même Pain et la même Coupe. » (Proposition 49)

10) Fournit un point focal pour nos vies : si nous comprenions vraiment la nature profonde de l'Eucharistie, nous commencerions à centrer notre vie autour de la Sainte Communion. Il n'y a rien de plus important qui peut se produire dans nos vies. Pas de parties de foot ou de hockey, ou des rencontres ou des pique-niques. Il n'y a rien de plus important que notre rendez-vous hebdomadaire pour recevoir la médecine du Docteur des âmes, Jésus.

Tous ces effets étonnants et plus peuvent être les vôtres ce dimanche qui vient ! Ou mieux encore, essayez d'aller à la messe tous les jours près de chez vous.

Mais rappelez-vous que votre disposition intérieure lors de la réception de l'Eucharistie peut déterminer comment vous êtes ouverts à ses puissants effets. Donc, soyez respectueux, concentrés et priez Dieu de vous donner, par la puissance de l'Eucharistie, toutes les grâces dont vous avez besoin dans votre vie en ce moment.

Comme un bon père, Il va vous écouter. .






Sœur Thérèsa Aletheia Noble, FSP, est l'auteur de « The Prodigal You Love : Inviting Loved Ones Back to the Church » ( Le prodigue que vous aimez : comment ramener ceux que vous aimez à l’Église). Elle a récemment prononcé ses premiers vœux avec les Filles de Saint Paul. Elle blogue sur « Pursued by Truth ».