mercredi 21 mars 2018

Orphelins, tournons nous vers le Père !



Par : Un pauvre laïc orphelin rempli d’espérance !
Le 21 mars 2018


Le roi est mort, vive le roi !

La phrase traditionnelle a cessé d'être vraie depuis 1793 en France jusqu'à ce qu'un nouveau sacre rétablisse notre fière devise.

Ce qu'on disait d'un roi est aussi vrai pour un Pape puisque c'est en principe à la mort de celui-ci que les Cardinaux se réunissent afin d'en élire un nouveau en faisant appel à Dieu pour choisir selon sa Volonté.

Un Pape prisonnier et/ou démissionnaire pourrait-il déroger à la règle ?

Peut-être mais le dernier document sur le sujet semble oublier cette hypothèse :

Universi Dominici gregis (22 février 1996) | Jean Paul II

17. Dès qu'il a reçu la nouvelle de la mort du Souverain Pontife, le Camerlingue de la Sainte Église Romaine doit constater officiellement la mort du Pontife en présence du Maître des Célébrations liturgiques pontificales, des prélats clercs et du secrétaire et chancelier de la Chambre apostolique ; ce dernier rédigera le document ou acte de décès authentique.

La renonciation du Pape Benoît repose sur des motifs de santé or celui-ci ne nécessite aucune hospitalisation depuis cinq ans; comprenne qui pourra !
Louis XVI a été guillotiné et Benoît XVI est emprisonné.
Le chiffre romain XVI serait-il porteur de poisse ?
Depuis 1793, nous (les Français) sommes orphelins de roi et depuis 2013, nous les Catholiques sommes orphelins de Pape.
C'est la mort des patriarches et des pères et c'est du rejet de Dieu et de sa loi que nous subissons depuis plus de 220 ans.

La République singe le royaume à la façon diabolique.
La fausse-Église singe la Vraie à l'intérieur d'elle-même.

Nous aurons beau râler et protester, nous subissons, nous marchons sur le Chemin de Croix de notre Église.
Petit Reste, soyons fidèles à la manière du Cardinal Sarah; il nous montre la conduite sage.

Orphelins, tournons nous vers le Père dans sa Divine Volonté !

Un pauvre laïc orphelin rempli d’espérance !