vendredi 20 novembre 2015

Le massacre de Paris réaffirme l’urgence

pour le Pape d’obéir au Message de Fatima

par John Vennari
Le 16 novembre 2015

Source : The Remnant

La seule solution à ces carnages...
La Consécration de la Russie
au Coeur Immaculé de Marie


Plus de 130 personnes ont été tuées dans une attaque terroriste coordonnée à Paris le 13 novembre. Le groupe terroriste Islamique EEIL (État Islamique de l’Irak et de du Levant) revendique la responsabilité selon CNN .

Alors que nous pleurons la mort tragique des victimes et présentons nos condoléances à leurs familles et amis, nous le répétons avec la plus grande urgence, il y a une seule solution pour mettre fin au terrorisme et pour parvenir à une période de paix dans le monde : l'obéissance à Notre-Dame de Fatima, qui a demandé une simple Consécration à Son Cœur Immaculé en union avec les Évêques du monde entier.

La dernière attaque sur Paris n’est rien de plus qu'une manifestation de la doctrine musulmane. L'Islam ne fait pas de mystère sur ses plans de conquête du monde. L’Islam militant est une force obstinée répandue dans le monde entier qui fait la guerre directe contre des civils innocents, croyant que c’est béni par Allah quand il massacre.

Andrew Bieszad, qui détient un Maîtrise en Études Islamiques et qui a étudié le sujet depuis plus de 17 ans, fait remarquer que le mot « Islam » se traduit par « soumission ».

Bieszad explique : « L'Islam signifie littéralement imposer la paix [ la « paix »Islamique ] sur quelqu'un ou quelque chose, forcer la paix sur quelqu'un, c’est-à-dire soumission ou soumettre ».

Il suffit de consulter les propres paroles de Mohammed que les Musulmans considèrent comme principe directeur : « Je suis venu combattre les gens jusqu'à ce qu'ils témoignent qu’« il n'y a pas d'autre Dieu qu'Allah et que Mohammed est le Messager d'Allah » ». [Hadith Sahih Al-Bukhari , no. 25].

Les commentateurs mettent en garde que les dizaines de milliers de « réfugiés » actuellement qui affluent présentement en Europe ( et maintenant accueillis aux États-Unis et au Canada ) offrent une couverture pour l'infiltration massive de groupes terroristes.

Bieszad note : « Les gouvernements américains et occidentaux disent que c’est une crise de« réfugiés » et les médias d'information, comme de bons propagandistes, nous montrent quelques images de femmes et d'enfants pauvres tout en négligeant de montrer le reste de la situation. Non affichée est la masse de la très grande majorité de jeunes, en bonne santé, des hommes bien habillés munis des derniers téléphones intelligents. Loin d’être des veuves et des orphelins affamés, on pourrait imaginer qu’il soit dit en entendant le mot « réfugiés » « ces hommes sont venus créer des émeutes, saccager et détruire » ».

Le Professeur Roberto de Mattei, historien Catholique estimé, a prononcé un discours l'été dernier à Gardone en Italie où il a averti du plan global de conquête de l'Islam.

« Au cours de son acte de création du Califat Djihadiste » a déclaré de Mattei, « Abou Bakr al-Baghdadi, dans un sermon à la Mosquée de Mossoul, le 4 juillet 2014, a appelé tous les Musulmans à se joindre à lui : s’ils le suivent — a-t-il promis — l’Islam va même arriver à Rome et va dominer le monde. Dans la vidéo diffusée par EEIL, le drapeau noir du Califat est vu flottant au-dessus du Vatican, le Colisée est en flammes et une mer de sang le submerge.

Finalement, il y a cette la déclaration du Califat Libyen : « Nous sommes au sud de Rome tandis qu’Abu Muhammed al Adnani, porte-parole de l'État Islamique d'Irak et de la Grande Syrie, déclare : « Nous allons occuper votre Rome, nous allons écraser vos Croix en morceaux, nous allons réduire vos femmes à l'esclavage ».

De même, dans une fatwa promulguée le 27 février 2005, l'Imam Yusuf Qaradawi des Frères musulmans, a déclaré qu’« à la fin, l'Islam régnera et sera seigneur sur le monde entier. Un des signes de sa victoire est que Rome sera conquise, l'Europe sera occupée, les Chrétiens seront vaincus et les Musulmans vont croître et devenir une force qui permettra de contrôler l'ensemble du continent européen ».

C’est bien connu que, tout au long de son histoire, l'Islam visa trois cibles principales : Jérusalem, Constantinople et Rome. Leur principale visée est présentement en direction de la Ville Éternelle elle-même.

De Mattei a expliqué : « Pour les Frères Musulmans tout comme pour EEIL, l'objectif final n’est pas Paris ou New York mais la ville de Rome, centre de la seule religion que l'Islam, depuis sa naissance, a voulu anéantir. Le véritable ennemi n’est pas les États-Unis ni l'État d'Israël qui n'existait même pas quand l'Islam est arrivé aux portes de Vienne en 1683, mais c’est l'Église Catholique et la civilisation Chrétienne de laquelle la religion de Muhammed est une parodie diabolique ».

Pourtant, les dangers pour l'Amérique du Nord sont réels aussi. Les États-Unis ont déjà subi les attaques terroristes du 11 Septembre 2001 et ses citoyens s’inquiètent de plus d’attaques à venir. Cette inquiétude est renforcée par le plan actuel de la Maison Blanche d’ouvrir les frontières aux réfugiés Syriens.

Le Gouverneur de la Louisiane, Bobby Jindal, a déclaré publiquement sa réticence à accueillir ce flot de migrants. « Soyons très politiquement incorrects » a déclaré Jindal. « L'Islam a un problème. Le problème est l'Islam radical et nous devons être conscients des dangers. Le Secrétaire d’État américain, John Kerry, veut laisser entrer plus de réfugiés Syriens dans notre pays, ce dont je suis en désaccord. Déjà l’EEIL a dit qu'il essaie d'infiltrer ces groupes ( de migrants ). Pourquoi devrions-nous laisser les gens venir dans notre pays pour nous faire du mal ? »

Andrew Bieszad insiste sur le fait que ce que nous avons vu à Paris et ailleurs sont des scènes terrifiantes et que cela peut se dérouler dans les villes des États-Unis. Bieszad explique aussi : « Dans l'Islam, « la fin justifie les moyens » aussi longtemps que quelque chose est « faite pour la cause d'Allah, ce n’est pas un péché ».

Nos dirigeants mondiaux et les dirigeants de l'Église contemporaine ne sont pas réalistes à propos de la vraie nature de l'Islam.

Les dirigeants du monde continuent d'insister que l’Islam est une « religion de paix » alors qu’ils mettent sur pied paradoxalement des mesures de sécurité du style d'un état policier pour protéger leur population contre des attaques. Les dirigeants de l'Église engagés dans un dialogue asservi traitent une religion qui nie la Divinité de Jésus-Christ comme un partenaire égal dans les relations interconfessionnelles et envoie des représentants du Vatican à l'inauguration des Mosquées à Rome.

Pourtant, l'Islam ne sera pas vaincu par des traités de paix, ni par des résolutions de l'ONU, ni par des gestes de bonne volonté en souriant, ni par le dialogue, ni par des veillées aux chandelles, ni par « des moments de silence » ou par des rassemblements de paix inter-religieux qui encouragent les membres des fausses religions à prier leurs faux dieux.

Le Pape a la clé de la paix du monde dans sa main s’il a la foi et le courage de l'utiliser : la Consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie en union avec tous les Évêques du monde telle que demandée par Notre Dame de Fatima.

Notre-Dame est venue à Fatima de mai à octobre 1917 pour avertir le monde de la punition pour le péché, pour nous demander de prier le chapelet tous les jours, pour nous inviter à faire des sacrifices pour les pécheurs et offrir les Cinq Premiers Samedis en Réparation. Elle a demandé l'aussi la Consécration de la Russie par le Pape en union avec les Évêques du monde entier. Le 13 octobre 1917, Notre-Dame a accompli le Miracle du Soleil à Fatima pour authentifier Ses Paroles — un miracle public prédit trois mois à l'avance et vu par 70.000 personnes.

Après cela, dans diverses communications avec feu Soeur Lucie de Fatima, Notre Dame a dit que le monde n’aura pas de paix tant que cette simple Consécration ne soit effectuée.

En 1984, la Consécration du monde par le Pape Jean-Paul II peut avoir acquis certaines grâces pour l'humanité mais ce n'était pas la consécration demandée par Notre-Dame. Cette consécration n'a pas apporté la conversion de la Russie ni la paix mondiale ; ça n’évitera pas l'anéantissement des Nations comme a prévenu Notre Sainte Mère.

La promesse de Notre-Dame de Fatima ne comprend pas seulement la conversion de la Russie lorsque la Consécration sera correctement réalisée mais il y aura une période de paix pour le monde entier — les Nations Arabes et Occidentales incluses.

Et ne pouvons-nous pas voir, dans l'une des magnifiques subtilités du Ciel, l'avertissement donné à notre époque indiqué par le lieu que Notre-Dame a choisi pour ses visites en 1917 ? Fatima était le nom de la fille préférée de Mahomet. La ville de Fatima, au Portugal, a été nommée d'après une princesse Musulmane bien-aimée du 12ème siècle convertie au Catholicisme.

Dans le même hameau où la Vierge est apparue pour avertir que « L'homme doit cesser d'offenser Dieu » et « La guerre est une punition pour le péché », nous recevons un gentil avis de garder un oeil ouvert sur la menace de l'Islam.

La seule solution pour la paix mondiale, selon Notre-Dame Elle-Même, est une réponse qui n’implique aucune effusion de sang ; une réponse qui se compose d'un simple cinq minutes prière.

Le Pape, dans l'obéissance à Notre-Dame de Fatima, doit consacrer la Russie à Son Cœur Immaculé en union avec les Évêques du monde le même jour.

François a appelé les attaques de Paris comme étant partie de « la Troisième Guerre Mondiale en fragments » et pourtant il a pas à sa portée la solution pour la paix dans le monde si seulement il voulait l'utiliser. Nous devons continuer à implorer le Saint-Père à obéir aux simples mais urgentes demandes de Notre-Dame.