lundi 19 septembre 2016

La Bombe !

L’ Alliance Soros / François confirmée



Article écrit par Elisabeth Yore
Le 19 septembre 2016

Elizabeth Yore est une avocate internationale spécialisée en matière des droits de l'enfant, de la famille et un membre de l'Institut Heartland.Elle a enquêté sur plusieurs cas d'abus sexuels de l’Église.

Elle suit à la loupe la cause de l'environnement des Nations Unies car ils entendent propager dans leurs programmes l'avortement et la contraception. Ça l'horripile de voir l'Église copiner avec les Nations Unies sans ne rien dire sur ces aspects.

SOURCE : The Remnant



PETITE NOTE : La semaine dernière, l'avocate Yore nous promettait une suite à son article. Dans cet article, elle demandait aux Évêques Américains pourquoi il n'y avait eu que 56 réfugiés Syriens Chrétiens qui furent accueillis aux États-Unis sur le 10 081 dans leur ensemble. « Si les Évêques ne peuvent pas protéger les Chrétiens, qui le fera » disait-elle ?



Le goutte à goutte, et encore plus de goutte à goutte sur la fuite de documents de l’Open Society Foundation de Soros (OSF) sont apparus sur le site DCLeaks pour illustrer l'alliance impie continue entre George Soros et le Pape François. Le Pape apparaît dans les rapports hebdomadaires de l’OSF comme le sujet de récits louangeurs et stratégiques des déclarations et des actions papales faisant la promotion la « nouvelle normalité » de Soros concernant la migration Musulmane massive en Europe. Alors que François semble inconscient, même les pirates de DCLeaks reconnaissent le perfide et manipulateur Soros comme une menace mondiale monstrueuse. DCLeaks introduit son sujet tristement célèbre en conséquence :

« George Soros dirige plus de 50 programmes et fondations mondiales et régionales. Soros est pointé comme étant l'architecte et le promoteur de presque chaque révolution et coup dans le monde entier depuis les 25 dernières années. Soros est un oligarque parrainant le parti démocrate, Hillary Clinton et des centaines de politiciens partout dans le monde. Ce site est conçu pour étudier les documents restreints de l’Open Society Foundation de George Soros. Ça représente des plans de travail, des stratégies, des priorités et d’autres activités de Soros. Ces documents mettent en lumière l'un des réseaux les plus influents opérant dans le monde entier ».

Ces documents internes de l’OSF montrent aussi le Pape François comme l'avocat naissant pour le régime de la migration de masse de Soros alors qu’il se fait le champion hebdomadaire de la migration Musulmane en Europe derrière les murs du Vatican de 39 pieds de haut. Ce mur massif a été érigé par son prédécesseur, le Pape Léon IV, suite à une attaque par des pirates Sarrasins Musulmans qui ont endommagé la place Saint-Pierre en 846. La défense intraitable de l'Islam par François défie à la fois l’histoire passée et l'enseignement spirituel de l'Église Catholique.

Au cours des siècles, les invasions agressives Musulmanes sanglantes ont aidé à la formation de l'enseignement pontifical. Le Pape Calixte III a dénoncé l'Islam comme une « secte diabolique ». Pie II a mis en garde contre Muhammad comme étant un « faux prophète » et le Pape Eugène a condamné « l'abominable secte de Mahomet ». Au 16ème siècle, le Pape Léon X a décrit les Musulmans comme le remplacement de la lumière du salut par un « aveuglement totalement inflexible ». Les Papes des temps modernes tels que Pie XI a parlé des « ténèbres de l'Islam ». Le Pape François relègue sûrement au placard ces prédécesseurs ainsi que le grand Docteur de l'Église, Saint Thomas d'Aquin, et sa description de l'Islam comme étant « diabolique » sur le tas de cendres d’une bigoterie non éclairée.

Parmi les documents piratés, il y a une note de l’OSF se concentrant de l’organisation « Initiative de la Migration Internationale » de Soros qui affirme que la crise des réfugiés de l'Europe devrait être acceptée comme une « nouvelle normalité » et que la crise des réfugiés signifie de « nouvelles opportunités » pour l’organisation de Soros d'influencer les politiques d'immigration sur une échelle globale. Soros distribue des millions pour influencer la migration mondiale massive alors qu’il reconnaît que la crise Européenne présente de « nouvelles opportunités » pour son Nouvel Ordre Mondial (NOM) où chaque crise est exploitée et justifiée comme une excuse pour éliminer les frontières, saper les gouvernements souverains et dégrader la liberté individuelle en échange d'un gouvernement mondial régi par les élites et les oligarques du monde.

Soros admet qu'il est fortement impliqué dans la crise des migrants et cherche à éradiquer les frontières nationales par cette crise. Semblable à ses groupes radicaux financés aux États-Unis, Black Lives Matter, Occupy Wall Street, ACORN (Association des Organisations Communautaires pour une Réforme Maintenant), le Mouvement du Changement Climatique, la crise migratoire Européenne est alimentée et agitée par des millions de Soros pour déstabiliser les démocraties en créant le chaos interne.

Au cours des deux premières années de son pontificat, François a uni ses forces avec des agents de Soros qui sont intégrés au Vatican pour pousser des initiatives sur les changements climatiques mondiaux aux Nations Unies. Mission. accomplie ! Et bientôt devant nous, à l’agenda de Soros pour le Nouvel Ordre Mondial (NOM) se cache la migration des réfugiés de masse qui est bien en cours en Europe et qui bientôt inonderont les rivages Américains. Encore une fois, François démontre sa partialité et l'adhésion aux vues mondiales de gauche de Soros.

Qu'est-ce que ces documents de DCLeaks révèlent ? L'équipe de Soros suit à la trace et applaudit chaque mouvement de son allié papal. Les chercheurs de l’Open Society fournissent des mises à jour hebdomadaires à l'équipe de Soros sur les prises de position et les actions pro migration de François.

Le site de DCLeaks lève le rideau de fer de Soros pour révéler le pouvoir et l'influence du Pape François à promouvoir la politique de Soros sur la migration massive Musulmane et l'infiltration en Europe.

Voici plus bas quelques-unes des nombreuses entrées de mises à jour hebdomadaires de Soros sur le Pape François et sur sa position publique et largement écoutée sur la migration Européenne Musulmane. Notez l'enthousiasme et l'adulation avec lesquels ils rapportent le soutien du Pape François sur la migration :

« CRISE EUROPÉENNE » : principaux développements des dernières 48 heures

16 mars 2016

Vatican
« François — Les réfugiés sont bloqués « parce que tant de portes et tant de coeurs sont fermés » : le Pape François a fustigé aujourd'hui les gouvernements qui ferment leurs portes aux réfugiés, appelant à une approche plus compatissante pour « les personnes vivant au travers d’un exil réel et dramatique, loin de leurs pays, avec les ruines de leurs propres maisons encore à leurs yeux, la peur dans leurs cœurs et souffrant souvent de la perte de personnes qui leur sont chères. Comment est-il possible que tant de souffrance puisse être infligée à des hommes, des femmes et des enfants innocents » a-t-il dit. Ces personnes « sont là, aux frontières ».

François fournit volontiers la voix de l'indignation morale à la crise des migrants animée par Soros comme il l'a fait dans le domaine du changement climatique. Un rapport hebdomadaire particulièrement odieux de Soros note la politisation par François de l'un des plus anciens et sacrés rituels du Triduum de la Pâque Catholique, le lavement des pieds. L'équipe Soros était pleinement consciente de la signification politique importante de François en utilisant un événement consacré à la promotion de son message politique :

23 mars 2016

Vatican
« Le Pape lavera les pieds des réfugiés dans le rituel de Pâques : le Pape François visitera un centre de réfugiés pour laver les pieds de 12 jeunes réfugiés dans le cadre du rituel de la Semaine de Pâques. Un responsable du Vatican a déclaré que le choix du centre était hautement symbolique étant donné les crises migratoires actuelles. « Il veut nous dire qu’à ce moment historique, nous devons prêter attention aux plus faibles et que nous sommes appelés à rendre leur dignité sans tomber dans le subterfuge » a déclaré le fonctionnaire. Le fait que la plupart des résidents ne sont pas Catholiques « est un « signe encore plus éloquent » pour montrer que le respect des uns et des autres est le meilleur chemin vers la paix. « En lavant les pieds des réfugiés, le Pape François demande du respect pour chacun d'entre eux ». Le rituel est censé être un geste de service et reproduit un rite que Jésus a accompli auprès de ses Apôtres qui fait les délices dans chacune de ses paroles et de ses mouvements avant d'être crucifié ».

François sait qu'il bénéficie d'une attention dans le monde entier et il choisit avec une fausse timidité des gestes symboliques pour souligner et promouvoir sa politique de gauche. Comme l'entrée ci-dessous l’indique, le Vatican reconnaît que le choix de François de migrants Musulmans est intentionnel afin d'envoyer un message politique fort. Le Vicaire du Christ poursuit la tradition de Jésus-Christ qui a lavé les pieds de ses apôtres avant sa crucifixion. Au contraire, François choisit consciemment de laver les pieds principalement à des Musulmans qui ne croient pas en Jésus-Christ. L'Islam enseigne à ses adeptes que les Catholiques sont des Infidèles. Pourtant, François saute sur l'occasion d'envoyer un message politique qui exploite grossièrement une tradition Catholique profondément sacrée à des fins politiques à la mode.

28 mars 2016

Vatican
« Le Pape François fustige la conscience anesthésiée de l'Europe à propos des réfugiés ».

Alors que Soros est clairement incapable d'éveiller la conscience du monde, son partenaire papal accomplit ce rôle clé en tant qu'arbitre moral de la politique de gauche. François cible ses attaques ad hominem ( attaques personnelles ) sur ceux qui osent être en désaccord avec lui sur la question de la migration en fustigeant les « consciences anesthésiées ».

6 avril 2016

Vatican
— « François, le fils d'immigrés italiens en Argentine, a été franc au sujet de l'obligation morale de l'Europe d'accueillir les réfugiés et sa visite en Grèce embarrassera probablement les dirigeants Européens déjà sous le feu des groupes de défense des droits de l'homme au sujet des déportations.
— Certains diplomates de l’Union Européenne voient l'activisme du Pape pour les réfugiés comme un contrepoint important des voix populistes anti-immigration en Europe ».

François est l'incarnation de « l'activisme papal ». Tout d'abord, comme un alarmiste du réchauffement global, maintenant comme un activiste des réfugiés migrants. Le Pape dévalorise la gravité de la voix morale papale afin de promouvoir la migration Européenne Musulmane, comme il l'a fait avec le mouvement du faux changement climatique Soros/ONU. Rappelez-vous, ce principe théologique élevé dans Laudato Si : baissez vos climatiseurs ?

15 avril 2016

Vatican
« Pour le Pape François, le déplacement est le « plus important choix moral » pour l’Occident : en visitant le centre de détention dans la Moria, sur l’Île de Lesbos et en rompant le pain avec des gens que l’Europe menace d'expulser, le Pape François va faire sa déclaration la plus forte jusqu’à ce jour sur les droits des migrants, une question qu'il a fait peut-être le plus importante de son mandat révolutionnaire ».

Soros saisit correctement la Papauté de François comme étant un « régime révolutionnaire ». Rien n'a changé avec l'Islam au cours des siècles alors que les décapitations et les massacres des temps modernes, au nom d'Allah, persistent. Rien n'a changé sauf que l'occupant de la Chaire de Saint Pierre qui, face à la brutalité barbare, opine à tort que « nous tous ensemble sommes des enfants du même Dieu — les Musulmans, les Hindous, les Catholiques, les Coptes, les Évangéliques, les frères et les sœurs, nous voulons vivre en paix, intégrés ».

Ci-dessous est une autre entrée de l’OSF d'un flux typique du Pape François qui réprimande la conscience alors qu'il nous passe en douce Martin Luther King :

6 mai 2016

Politique
« Je rêve d'une Europe où être un migrant n’est pas un crime » —Pape François : le Pape François a appelé aujourd'hui l'Europe à adopter des politiques plus accueillantes à l'égard des migrants et a déploré ce qu'il a appelé le déclin de l'esprit d'unité du Continent, maintenant de la pression sur l'UE lors d’une cérémonie en présence de plusieurs leaders Européens de haut niveau. « Je rêve d'une Europe où être un migrant n’est pas un crime mais un appel à un plus grand engagement au nom de la dignité de tout être humain » a-t-il dit.

— François a fait l'éloge d'une génération précédente des dirigeants Européens pour la création d'un «bastion de paix» après la Seconde Guerre Mondiale, mais a déclaré que le « désir de créer l'unité semble se faner » alors que les Européens « sont tentés de céder à nos propres intérêts égoïstes et à envisager de mettre en place des clôtures ici et là ».
— « L'identité de l'Europe est, et a toujours été, une identité dynamique et multiculturelle » a déclaré le Pape. « Il ne suffit pas simplement d’installer les individus géographiquement : le défi est celui d'une intégration culturelle profonde ».

L’Europe, une identité multiculturelle dynamique ? Récemment, le Premier Ministre Viktor Orban de Hongrie a accusé les organisations non-gouvernementales (ONG) pro-immigration de « gagner leur vie à partir de la crise de l'immigration », en singularisant celles qui sont financées par M. Soros.

M. Orban a révélé dans une interview que l'immigration et le multiculturalisme mettent en danger les « racines chrétiennes » de l'Europe et favoriseront la création de « sociétés parallèles ». Les Européens devraient « tenir à nos valeurs Chrétiennes » et « l'Europe peut être sauvée », mais seulement s’ils « prennent au sérieux les traditions, les racines Chrétiennes et toutes les valeurs qui sont à la base de la civilisation de l'Europe ». Ce sentiment profondément Chrétien ne sera jamais repris par le présent Vicaire du Christ.

Face à l'invasion massive des migrants Musulmans en Europe Chrétienne, le Pape François reste largement silencieux au sujet des valeurs Chrétiennes Européennes et des attaques brutales Musulmanes sur les Chrétiens. Il préfère le langage politique de l'ONU et du nouvel ordre mondial de Soros.

Dernières nouvelles : François affirme que l'accueil des réfugiés Musulmans est la plus grande protection contre le terrorisme. Vraiment, Saint-Père ? Demandez aux gens de la France et de l'Allemagne s’ils sont plus en sécurité après l'invasion des réfugiés Musulmans. Sans doute, l'équipe de l’OSF de Soros entrera une belle mise-à-jour sous forme d’un rapport allègre sur la dernière déclaration du Pape.

François a tapé notoirement sur la position de Donald Trump concernant la construction d'un mur. « Une personne qui ne pense qu'à la construction de murs où que ce soit, et non pas à la construction de ponts, n’est pas Chrétienne. Ce n’est pas l'Évangile » a déclaré le Pape aux journalistes qui ont demandé son avis sur les propositions de Trump pour arrêter les immigrants illégaux.

Cette alliance papale au nouvel ordre mondial (NOM) avec Soros sur la migration Musulmane pourrait expliquer pourquoi l'USCCB (Conférence des Évêques Américains) ont aligné leurs mains dans la jarre à biscuits des contrats fédéraux pour une somme 91 millions $ en subventions pour la réinstallation de 10 000 migrants, presque tous des Musulmans aux États-Unis au cours de l’année 2016.

Cette alliance papale au nouvel ordre mondial (NOM) avec Soros, qui soutient fermement Hillary Clinton avec des dons de 25 millions $ à sa campagne électorale, pourrait expliquer pourquoi l'USCCB est restée muette et faussement timide durant la course à l'élection présidentielle, malgré la position pro-avortement enragée de Clinton.

Cette alliance papale au nouvel ordre mondial (NOM) avec Soros pourrait expliquer pourquoi l'USCCB se tient en marge des élections parce que Hillary Clinton promet de retourner l’ascenseur à son plus grand donateur, à savoir l'« Initiative de Migration Internationale » de George Soros en réinstallant un autre million de migrants Musulmans aux États-Unis si elle devient présidente. Imaginez les contrats fédéraux massifs pour les Évêques Catholiques !

Les migrations paient très bien et les murs ne sont que pour le Vatican.

Vous pouvez effectuer des recherches et localiser des fichiers sur le site DCLeaks. qui décrivent Soros et son réseau d'ONG comme ayant des « esclaves versant le sang de millions et de millions de personnes juste pour le rendre encore plus riche ». .