mardi 29 novembre 2016

Veille sur Jeffrey Sachs

L'Homme Blanc fait la leçon à l'homme noir




Article écrit par Elisabeth Yore
Le 29 novembre 2016

Elizabeth Yore est une avocate internationale spécialisée en matière des droits de l'enfant, de la famille et un membre de l'Institut Heartland.Elle a enquêté sur plusieurs cas d'abus sexuels de l’Église.

Elle suit à la loupe la cause de l'environnement des Nations Unies car ils entendent propager dans leurs programmes l'avortement et la contraception. Ça l'horripile de voir l'Église copiner avec les Nations Unies sans ne rien dire sur ces aspects.

SOURCE : The Remnant


Bonjour ! Je m'appelle Jeffrey Sachs. Je suis de l'ONU. Je suis ici pour vous aider...

Les Mondialistes sont tellement prévisibles et facilement identifiables. Regardez leur langage et suivez leurs tactiques. Ils ne changent jamais. Ils chantent le même hymne alarmiste de réchauffement mondial pendant qu’ils importent et trafiquent leur propre marque de commerce arrogante d’idéologie de gauche et de solutions Mondialistes auto-imposées. Ils exploitent et terrorisent les pauvres avec des prédictions à faire peur pour susciter le respect des impératifs des élites du Nouvel Ordre Mondial.

L'Afrique est dans leur mire.

Cette tactique cynique était affichée lors d'un discours sur la mondialisation cette semaine à Johannesburg, Afrique du Sud. Nul autre que Jeffrey Sachs, professeur en économie à l'Université Columbia, un super technocrate, conseiller du Pape au Vatican, le gourou Mondialiste du Développement Durable, a averti que la croissance de la population en Afrique reste hors de contrôle et a sonné l'alarme que le continent ne peut se développer durablement avec près de 4 milliards de personnes.

Autrement dit, le Continent Noir doit cesser d'avoir tant d'enfants, insiste l'homme blanc de sa tour d'ivoire.

Bienvenue dans le Nouvel Ordre Mondial de la vision des Mondialistes du monde où les élites des Nations Unies exhortent la populace non instruite et inculte avec leur formule hautaine et toute tracée pour le succès et le développement durable, tout en posant comme des humanitaires bienveillants qui cherchent le meilleur pour les pauvres et les analphabètes. Ils promettent l'éducation, l'éradication de la pauvreté, le plein emploi, le climat parfait, une utopie virtuelle sur la terre, si et si seulement l'Afrique suit les décrets répressifs de l'Organisation des Nations Unies et de ses bureaucrates trans-nationalistes.

Au fil de ses voyages mondiaux péripatéticiens, Jeffrey Sachs règne comme le gourou Mondialiste. Son discours de Johannesburg reflète son refrain commun Mondialiste. Il renforce le message en Afrique du Sud en faisant valoir que l'éducation des filles Africaines est le plus important déterminant unique de la croissance économique future.

Lorsque les bureaucrates de l'ONU parlent aux Africains de l'éducation pour les filles, lisez cela comme un langage codé pour une prolifération de l'éducation de la santé sexuelle reproductive pour les filles. L'ONU infiltre l'Afrique avec des services de santé de reproduction pour les filles dès le plus jeune âge possible pour assurer la réduction du taux de naissance des enfants noirs. L'orgueil tyrannique de cet homme blanc est stupéfiant, il s’autoproclame comme étant l'arbitre de la taille appropriée de la population noire Africaine.

Dans son discours Sud-Africain, Sachs manie la marteau pilon du Mondialisme alors qu’il pontifie que : « La question écrasante est qu’on ne permet pas aux filles de rester à l'école assez longtemps, de retarder le mariage, d’entrer sur le marché du travail et de choisir d'avoir deux enfants plutôt que cinq ou six ». Voici le commandement despotique UN / Sachs : « Vous, les Africains, avez besoin de « limiter vos familles à deux enfants » » dit l'homme blanc qui a trois enfants lui-même.

Sa condescendance autocratique est toujours formulée et cachée dans le langage utopique flamboyant du Développement Durable. Nous désirons tous le développement durable, non ? Ça semble si parfait, trop parfait.

Écoutez les promesses du Mondialiste alors que Sachs instruit impérieusement les Sud-Africains : « Ceci est très important et c’est une autre raison pour laquelle l'éducation est si fondamentalement au cœur de la situation afin de mettre fin à la pauvreté et de parvenir à un développement durable en Afrique ». Le Saint Graal du Développement Durable des Nations Unies, dicté par une élite dirigeante, sert comme Premier Commandement du Nouvel Ordre Mondial des Mondialistes. Honore l'ONU au nom du Développement Durable. Soumettez-vous à son autorité comme étant le pouvoir dominant et le mot final sur toutes les choses durables.

Le faire peur est la tactique n ° 1 des élites Mondialistes, en intimidant avec angoisse et alarmisme d'un effondrement imminent. Les Mondialistes emploient ce dispositif pour motiver l'action et le respect par la population naïve. En concoctant une alarme imminente et une catastrophe, il alimente l’agenda Mondialiste sans la nécessité de preuves factuelles. Jeffrey Sachs, le spécialiste du Vatican, vitupère régulièrement lors de ses conférences papales que « le monde est à son point de basculement ». Voici quelques-unes de ses pépites fatalistes tirées de son carnet d’alarmes employé et ratifié au Vatican et ailleurs :

  • « Le monde se dirige vers une trajectoire environnementale catastrophique »

  • « La Durabilité Environnementale — la catastrophe à venir »
  • « Nous dérivons, perdant un temps précieux ».

  • « La menace nucléaire « est égale à la catastrophe écologique à moins que nous choisissions une force alternative. Les dommages que l'humanité crée à travers la biosphère et réorientons nos actions ».

  • « L'humanité est si nombreuse et utilise si fortement les ressources de base de la terre d'une manière sans précédent. Les changements fondamentaux de la terre sont entre les mains des êtres humains ». (Les Mondialistes blâment toujours trop de gens).

  • « Le rythme du changement est si extraordinaire que nous sommes en danger imminent sur la planète »

  • « Le Co2 menace la terre, l'approvisionnement alimentaire, la lumière survenant rapidement ».

  • Ces exemples ne sont que quelques-unes des tactiques alarmistes des Mondialistes. Est-ce que Sachs vous a suffisamment alarmés ? Mieux vaut éteindre les lumières, rechargez le moulin à vent, stocker des contraceptifs et arrêter de respirer. Les troupes de choc financées par Soros s’en viennent pour contrôler votre vie.

    Dans la course pour embuer volontairement notre vision et notre raison, le Mondialiste pousse le bouton de panique avec une main et offre une solution magique de l'autre. À la fois visionnaire et sauveur, le Mondialiste place l'humanité au doigt et à l’oeil. Un indicateur flagrant de ce Nouvel Ordre Mondial consiste dans les sons de sirènes apocalyptiques d'airain qui, à plusieurs reprises, sonnent que la fin est proche. Cette fin n'est pas la Seconde Venue du Seigneur, mais plutôt la destruction imminente de la terre par la propre et ignoble empreinte carbone de l'homme.

    La fertilité des femmes est l'ennemi mortel dans cette bataille mondiale. Cette initiative du contrôle de la population est une stratégie coordonnée avec soin et entièrement financée par l'Organisation des Nations Unies, son partenaire, la Fédération Planned Parenthood, et diverses agences de l'ONU, des ONG ( organisations non gouvernementales ) et Soros. Ces élites auto-promues du Nouvel Ordre Mondial calculent et dictent à la population appropriée du Continent Africain et à ses 54 pays.

    Les compteurs de haricots bureaucratiques des Nations Unies prédisent maintenant que la population Africaine d'environ 1 milliard de personnes atteindra près de 4 milliards d'ici l'an 2100 (sa présumée prévision dite moyenne). Et voici qu’entre Jeffrey Sachs, le promoteur du contrôle de la population des Nations Unies qui plaisante autour du Monde en distribuant des diktats démographiques dans les coins sombres du monde.

    Cette initiative Mondialiste visant à abattre la population noire ne connaît pas de frontières. Rappelez-vous, les Mondialistes cherchent à éradiquer les frontières des pays et leur souveraineté (sauf la leur). Alors que l'ONU et son partenaire, Planned Parenthood, tapissent de bombes le Continent Noir avec des contraceptifs, des abortifs et une législation pro-avortement, de la même manière Planned Parenthood place stratégiquement ses usines à avortements à distance de marche des centres-villes aux États-Unis de telle façon que 79 pour cent des services d'avortements de Planned Parenthood sont stratégiquement placés dans les zones minoritaires à faible revenu.

    L’emplacement des usines d'avortements dans les centres-villes s’est avéré être un plan directeur efficace pour les promoteurs du contrôle de la population. Les statistiques sur les nouvelles grossesses du Ministère de la Santé et de l'Hygiène Mentale de la Ville de New York pour 2013 démontrent des résultats choquants à l’effet que 54,6 pour cent des bébés noirs dans des grossesses en santé ont été avortés cette année-là. Cela signifie qu’il y a 79 bébés noirs qui sont avortés chaque jour dans la ville et 66 sont nés vivants. En d'autres termes, pour 1 000 bébés noirs nés à New York chaque année, 1 200 sont avortés.

    Cette subtile tactique démographique d’abattage est finement est en cours sur le continent Africain avec la campagne d'endoctrinement de cet homme charlatan dont la cause est supposément le changement climatique et la fausse explosion démographique.

    Portez-vous attention, Afrique ? Le climat est en train de changer. Les élites Mondialistes ont déterminé que les vies noires ne sont pas durables.