mercredi 30 novembre 2016

L'histoire de Moïse

C'est de Moïse que nous avons reçu les Commandements de Dieu qui, lui-même, les a reçus directement de Dieu écrits de Son Propre Doigt dans de la pierre.

On est toujours réticent à entendre dire l'expression « Commandements de Dieu », avez-vous remarqué ? On a l'impression que ça ne peut que brimer notre liberté. On pense que ce sont des ordres qu'on n'a d'ailleurs pas sollicités... Alors...

Permettez-moi l'analogie suivante : le parent qui interdit à son jeune enfant de toucher aux ronds de poêle... Est-ce que ce parent veut être autoritaire pour être autoritaire ? Qu'il prend plaisir à donner des ordres à son enfant ? Qu'il veut brimer la liberté de son enfant ?

Ainsi en est-il des Commandements de Dieu... Dieu nous aime et ne veut pas qu'on se fasse mal ni à soi-même, ni aux autres...

Et comme Il est super plus intelligent que nous, Il sait beaucoup mieux que nous ce qu'il nous demande et, à toutes les fois que l'on dévie de l'un de ces Commandements, c'est comme si on mettait la main sur le poêle... Pensez-y comme il faut et dites-moi si vous n'avez pas éprouvé de souffrance tôt ou tard quand vous avez vécu une déviation à ces Commandements...

Nous devrions davantage les appeler des « Préceptes d'Amour ».

Les voici donc :

Les Commandements de Dieu

Livre de l’Exode 20, 1-18 : dans la Bible et la foi chrétienne, l’Exode désigne la libération des tribus israélites de l’esclavage d’Egypte et le don de la Loi au Sinaï.


Et Dieu prononça toutes les paroles que voici : « Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison d’esclavage.

1- Tu n’auras pas d’autres dieux que moi. Tu ne feras aucune idole, aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux par-dessous la terre. Tu ne te prosterneras pas devant ces images, pour leur rendre un culte. Car moi, le Seigneur ton Dieu, je suis un Dieu jaloux : chez ceux qui me haïssent, je punis la faute des pères sur les fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération ; mais ceux qui m’aiment et observent mes commandements, je leur garde ma fidélité jusqu’à la millième génération.

2- Tu n’invoqueras pas le nom du Seigneur ton Dieu pour le mal, car le Seigneur ne laissera pas impuni celui qui invoque son nom pour le mal.

3-Tu feras du sabbat un mémorial, un jour sacré. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ; mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l’immigré qui réside dans ta ville. Car en six jours le Seigneur a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, mais il s’est reposé le septième jour. C’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du sabbat et l’a consacré.

4- Honore ton père et ta mère, afin d’avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu.

5- Tu ne commettras pas de meurtre.

6- Tu ne commettras pas d’adultère.

7- Tu ne commettras pas de vol.

8- Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

9 et 10 Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient. »



Petite note : Vous pouvez aussi vous rendre directement au Vatican pour consulter le chapitre consacré aux Commandement des Dieu.

Bon visionnement