lundi 6 novembre 2017

Un exemple à suivre ?

Une ville Canadienne renverse son refus
et proclame la semaine du « Respect de la vie »



SOURCE : Life Site News
Le 3 novembre 2017

YORKTON, SK, le 3 novembre 2017 (LifeSiteNews) — La ville de Yorkton a proclamé la semaine du 29 octobre au 4 novembre 2017 la « Semaine du respect de la vie » comme l'avait demandé l’organisation Parkland Right to Life en septembre dernier .

La proclamation, publiée le 30 octobre 2017, est un renversement de la position de la Ville. Cela fait suite à une demande officielle du Centre de justice que la ville de Yorkton rescinde son rejet de la demande de proclamation de Parkland Right to Life.

L'affaire a été amenée le 5 septembre 2017 lorsque le Président de Parkland Right for Life, Ted Deneschuk, a demandé à comparaître devant le conseil municipal de Yorkton et à présenter des observations à l'appui d'une demande de proclamation de la semaine du 1er au 7 octobre 2017 comme semaine du « Respect de la vie ».

Un jour plus tard, le 6 septembre 2017, les représentants de la Ville ont informé M. Deneschuk que la Ville avait décidé de rejeter sa demande. La ville a déclaré qu'une proclamation de la semaine du « Respect de la vie » contreviendrait à la section 3.B.ii de la Politique sur les proclamations de la Ville, qui stipule que les proclamations ne seront pas publiées pour des questions de controverse politique ou de conviction idéologique, religieuse ou individuelle [sic] ».

La lettre du 10 octobre du Centre de justice expliquait que la Charte Canadienne des droits et libertés exigeait que la ville soit neutre. La Cité ne peut ni favoriser ni entraver « une croyance particulière, et il en va de même pour la non-croyance ».

Malgré sa politique sur les proclamations, la Ville a pris l'habitude de proclamer certaines semaines et certains jours comme étant consacrés à des sujets controversés, idéologiques et religieux. Par exemple, la semaine du 26 mars au 1er avril 2017 a été proclamée la « Semaine de la diversité des genres » par la ville, et le 13 mai 2017 a été proclamée la « Journée du Falun Dafa ».

En qualifiant la « Semaine du respect de la vie » de « controverse politique, idéologique ou religieuse ou de conviction individuelle », tout en publiant des proclamations concernant d'autres croyances controversées, idéologiques ou religieuses, la Ville se livrait à un favoritisme interdit par la Cour Suprême du Canada.

« Nous sommes heureux que la ville ait reconnu que le gouvernement ne peut pas rejeter cette demande simplement parce qu'elle n'est pas d'accord avec les opinions exprimées » a déclaré l'avocat du Centre de justice, James Kitchen.