samedi 28 mai 2016

Le Père Éternel

« Elles forcent pour venir à l'autel
Elles n’ont pas à prouver quoi que ce soit »


Le 5 mai 2016

Chaque soir, après mes prières et mes grâces à Dieu, je demande au Seigneur Jésus de bénir tout le monde dans tous les pays.

Je dis : « Seigneur vous pourriez aussi bien bénir le monde entier et donner la paix à toutes les nations ».

Lorsque je lui offrais mes prières, l'Ange du Seigneur m’apparut. Il a dit : « Notre Seigneur Jésus m'a envoyé pour vous dire qu'il entend votre prière, quand vous lui demandez de bénir le monde entier ».

L'Ange me dit : « Il est très en colère à propos de l'état du monde ».

L'Ange tenait dans sa main un cône et, sur le dessus du cône, il y avait une boule. Je pensais que c’était un cornet de crème glacée. Il a dit : « Prenez ceci dans votre main. Notre Seigneur Jésus vous l'a envoyé ».

Je pensais comment cela était différent. Comme c’était gentil de notre Seigneur, Il sait que j'aime les sucreries. Il m'a envoyé ce présent ».

L'Ange sourit et dit : «Vous verrez le sens de tout cela. Vous devez prendre le cône et le manger ».

Quand je pris le cône dans ma main, je pouvais voir exposée sur lui la carte du monde entier. Je pouvais voir l'Australie, l'Europe et l'Amérique.

J’ai pris une bouchée du cornet. Il avait une si belle texture, légère, très douce, rien de comparable à toutes les saveurs dans le monde.

J'ai dit à l'Ange : « Oh, que c’est très doux et beau ! »

Il a dit : « Ce sera doux dans votre bouche, mais amer dans votre estomac. Vous devez manger tout ça ».

L'Ange me regardait alors que j’ai mangé toute la boule.

J’ai dit : « Je viens d'avaler le monde entier ».

« C'est vrai ! » a-t-il dit. « Le monde s'enfonce dans un trou profond. C’est comme l'abîme. Le monde est tant pécheur. Tant de blasphèmes envers Dieu. Il ne peut plus regarder l'humanité se comporter comme ça ».

L'Ange me disait et m’expliquait tout cela. Je me sentais très triste à voir comment tout est mal dans le monde.

J'ai dit à l'Ange : « Que puis-je faire en réparation de tout cela ? »

L'Ange se tourna vers moi et, en secouant la tête de gauche à droite, dit : «Vous n’avez pas faire quoi que ce soit. Vous faites déjà tout ce qui doit être fait. Dites aux gens de prier. Ce sont les ténèbres du péché qui sont la cause tout cela et qui amènent le monde à sombrer dans l'abîme ».


+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++


Le 15 mai 2016
Dimanche de Pentecôte

Cathédrale Saint-Patrick, Parramatta

Ce matin, pendant que je priais, Dieu le Père m'a parlé. Il a dit : « Aujourd'hui, ça ne serait pas juste si je ne parlais pas à ma fille, Valentina ».

Il a dit : « Je veux que vous écriviez cela. Je suis allergique à chaque Église dans le monde aujourd'hui. Mes églises sont pleines de poussière et c’est pourquoi je suis allergique à elles ».

Dans une vision, Dieu le Père m'a montré l'intérieur d'une église. Je pouvais voir que les plinthes et les coins étaient pleins de poussière et je pouvais voir les couches d’accumulation de poussière. Je pensais en moi-même comment les églises ne sont pas nettoyées correctement.

Dieu le Père a expliqué : « Regardez comment le centre de l'église est propre ».

Il m'a alors montré, dans une vision, un groupe de prêtres et d’Évêques qui se parlaient. Il a dit : « Ils se parlent entre eux, mais ils ne respectent pas les Commandements de Mon Église. Ils couvrent la Vérité. Ils ne disent pas la Vérité aux laïcs. Ils devraient enseigner à Mon Peuple et leur parler de Réconciliation et de la Vraie Foi. »

J’ai compris qu'ils n'enseignaient pas de respect pour la Sainte Eucharistie ni qu’ils n'enseignaient sur les exigences d'être dignes pour recevoir la Sainte Communion. Aux yeux de Dieu, recevoir la Sainte Communion indignement est un grand sacrilège.

La vision que Dieu le Père m'a montrée de l'accumulation de plus en plus des couches de poussière dans les églises se réfère à l'accumulation de poussière « spirituelle ». La Vérité est effleurée tout comme dans la vision où le centre de l'Église est nettoyé tandis que le reste de l'Église est laissée à accumuler la poussière.

Dieu le Père a alors dit : « Ma fille, laissez-moi vous montrer autre chose qui se passe dans Mes Églises ».

Tout à coup, je pouvais voir un très haut piédestal (podium), de quelques mètres de hauteur. Debout en haut de cette tribune, je pouvais voir une femme. La femme parlait aux gens en disant : « Enfin, en tant que femmes, nous sommes très élevées, ils nous reconnaissent finalement dans l'Église. Nous pouvons vous aider. Nous pouvons faire beaucoup de choses. Nous sommes élevées haut ». Elle était si fière debout à faire cette annonce.

J’ai dit : « Comment puis-je dire à François « s'il vous plaît, ne laissez pas les femmes dans les églises pour les opérer. Dieu n’est pas heureux, cela ne devrait jamais être autorisé » ».

Dieu le Père a dit : « Voyez, Ma fille, elles sont si orgueilleuses, elles forcent pour venir à l'autel. Elles pensent qu'elles me font plaisir. Elles devraient rester humbles et rester là où elles sont. Elles n’ont pas à prouver quoi que ce soit. Je les aime sans qu’elles aient à faire quoi que ce soit de cela, de forcer leur chemin vers l'autel ».

Il a dit : « Elles ne me plaisent pas du tout. Elles M’offensent grandement. Dites-leur que J’ai choisi des hommes comme Mes disciples en premier. Ce sont mes prêtres et mes Évêques, et elles devraient rester ainsi pour toujours ».

Dieu le Père était tellement offensé et si triste que j’ai pleuré alors qu’on m'a montré cette vision.

Il m'a demandé de dire à tous les gens de prier pour les églises, les prêtres et les Évêques et pour le Pape François afin qu'il prenne les bonnes décisions.


SOURCE : Valentina Papagna