jeudi 30 mars 2017

Cardinal Marx

Les laïcs peuvent diriger des paroisses



par : Lisa Bourne
SOURCE : Life Site News

MUNICH, Allemagne, le 28 mars 2017 (LSN) - Le Cardinal Allemand Reinhard Marx envisage de permettre à des laïcs dans son Archidiocèse de diriger des paroisses en réponse à la pénurie de prêtres et il est également ouvert à la possibilité de prêtres mariés.

Le Cardinal Marx a dit que des paroisses dans l'Archidiocèse de Munich devront être réorganisées et que les exigences actuelles d'admission à la prêtrise doivent être reconsidérées. L'Archidiocèse a une population Catholique de plus de 1,7 millions, mais il y a eu un seul candidat à la prêtrise cette année.

« Nous vivons un grand bouleversement dans l'Église en ce moment » a dit le Cardinal.

Marx, âgé de 63 ans, qui est Président de de la Conférence des Évêques Allemands et membre du Conseil des Cardinaux du Pape François ainsi qu'un proche conseiller du Pape, a récemment annoncé un projet pilote cet automne avec des modèles de leadership paroissiaux.

Le Cardinal Marx a dit que toutes les possibilités ne sont pas encore conçues complètement. Il a cité le « sacerdoce de tous les fidèles » et a fait référence au Concile Vatican II (chapitre 2, Lumen Gentium : « Le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel ou hiérarchique sont cependant ordonnés l’un à l’autre »).

Une église presque vide à Munich.

Ses commentaires étaient faits aux 180 membres du conseil diocésain de Munich — son principal corps de laïcs — à l'assemblée plénière du groupe le 18 mars, selon un rapport de La Croix Internationale et qui a été repris par CatholicCulture.com.

Le Cardinal a reconnu que lorsque le Pape François a récemment évoqué la possibilité d'un sacerdoce marié — ou viri probati — à l’hebdomadaire Allemand Die Zeit, il ne faisait pas référence à l'Allemagne mais aux diocèses dans les régions éloignées.

Le Cardinal Marx a dit que son propre projet pilote était en fait une réponse à la pénurie de prêtres « mais aussi au fait que ce sont pas tous les prêtres qui sont en mesure de diriger des paroisses ».

Il a dit qu'il était important de préserver les paroisses individuelles pour garantir la présence locale de l'Église et a catégoriquement rejeté de fusionner des paroisses. Le Cardinal a déclaré plus précisément que des bénévoles laïcs à temps plein pourraient reprendre des paroisses. Il a dit qu'il y avait une base canonique pour une plus grande participation laïque.

« L'église locale est des plus importantes » a déclaré le Cardinal Marx. « Nous perdrions beaucoup de possibilités si nous nous retirerions de nos racines territoriales. C’est une question de rester visible localement ».

« Des milliers de gens m’ont fait savoir qu’ils sont sûrs qu'il vaut la peine de se joindre et de faire un travail pastoral dans leurs paroisses » a poursuivi le Cardinal, ajoutant que les vocations de ces paroissiens auraient maintenant besoin d’être regardées de plus près.

En plus d'être un proche collaborateur du Pape et de siéger sur son Conseil des 9, le Cardinal Marx est coordonateur du Conseil du Vatican pour l'Économie.

Les vocations au sacerdoce ont plongé ces dernières années en Allemagne. La baisse a coïncidé avec la montée de la réforme libérale dans l'Église par une grande partie de sa hiérarchie là-bas.

Seulement un peu plus de la moitié des prêtres du pays se prévaut du Sacrement de la Confession et il y a une action concertée pour un assouplissement de la loi de l'Église sur la Communion pour les Catholiques divorcés et remariés civilement.

La Conférence des Évêques Allemands a également encouragé les unions homosexuelles comme étant un sacrement, a publié du matériel à l'appui de l'idéologie du genre et a avancé des justifications pour le « mariage » de même sexe. La Conférence a voté en 2015 pour permettre à ses employés de défier publiquement l'enseignement moral de l'Église sans mettre leur emploi en danger.

Le Conseil permanent de la Conférence des Évêques Allemands a publié une déclaration officielle en février approuvant l'accès à la Communion pour les Catholiques qui vivent en union adultère sans s'abstenir de rapports sexuels. La déclaration a formalisé la dissidence de l'Église Allemande en rapport avec l'enseignement Catholique sur la Communion, le Mariage et la Pénitence.

Au cours des deux derniers Synodes sur la Famille, en réponse à la question brûlante et contestée de la Communion pour les Catholiques vivant objectivement dans le péché, le Cardinal Marx a déclaré sans équivoque que l'Allemagne ne serait pas liée par les diktats de la direction de l'Église.

« Nous ne sommes pas une filiale de Rome » a déclaré le Cardinal Marx. « Le Synode ne peut pas prescrire en détail ce que nous devrions faire en Allemagne ».

Le Cardinal Marx a rejeté les dubia présentés par les Quatre Cardinaux demandant des éclaircissements concernant Amoris Laetitia sur la base que ce document « n’est pas aussi ambigu comme certains le prétendent ».

Le Cardinal Marx a également dit récemment qu’il était à la fois clair que Amoris Laetitia permet la Communion pour les personnes divorcées et civilement remariées et que c’était l’intention du Pape François.