samedi 24 juin 2017

Les informations Catholiques de Pro-Liturgia
Pro Liturgia — 24 juin 2017



* * * * NOUVEAU Samedi, 24 juin 2017. Le journaliste italien Marco Tosatti rapporte que le Pape François a créé une commission chargée d’élaborer une “nouvelle messe” qui puisse être célébrée par les Catholiques, les Luthériens et les Anglicans.

La commission se compose de représentants des trois confessions, tous liés au secret.

Selon Tosatti, la commission n’a guère de difficulté à trouver un terrain d’entente pour la liturgie de la Parole : “Après le rite pénitentiel et la proclamation du Gloria, il y aurait les lectures et l’Évangile”.

Le Credo ne pose pas de problème : si les communautés Protestantes préfèrent prier le Credo des Apôtres, ils reconnaissent le Symbole de Nicée. Dans l’Église Catholique, on alterne les deux textes (dans le meilleur des cas).

L’offertoire ne constitue pas non plus un obstacle majeur au projet du Pape François.

La question la plus délicate demeure l’Eucharistie, puisque la compréhension Catholique de la Consécration est profondément différente de celle qu’en ont les Luthériens ou les autres communautés Protestantes : les Catholiques croient en la transsubstantiation et en la Présence Réelle de Jésus dans l’Eucharistie, tandis que les Protestants pensent que l’Eucharistie n’est qu’un symbole dont le sens est dépendant du croyant.

Tosatti rapporte que la commission penche pour une solution consistant à dire les mots de la consécration à voix basse, de façon à ce qu’ils soient inaudibles par l’assistance.

Autre solution proposée : après le Sanctus, au moment où, normalement pendant la messe, le prêtre dit les premiers mots de la Prière Eucharistique, les différents célébrants garderaient le silence, chacun répétant mentalement “sa propre” formule.

Le silence ne serait rompu qu’au moment où l’assemblée dit le “Notre Père”.

SOURCE : PRO LITURGIA sous l'onglet ACTUALITÉS en date du 24 juin 2017