vendredi 28 octobre 2016

Les conseils de Mère Angelica
sur comment voter est viral.
Et elle est en plein dans le mille, comme toujours.



SOURCE : Life Site News

Irondale, Alabama, le 27 Octobre 2016 (LSN) — La voix fidèle de la Mère Angelica résonne encore fort et clair et avec raison après sept mois de son décès alors qu’une vidéo de ses remarques d’il y a 16 ans qu'elle a faites concernant comment voter a fait le tour sur Facebook.

La culture de la mort est une abomination pour le Seigneur et elle ne peut tout simplement pas voter pour la mort, a-t-elle dit aux téléspectateurs.

Mais sans aucun doute plus sérieuse et pertinente durant toutes ces années plus tard, c’est la déclaration de Mère Angelica qu'elle ne votait pas pour des candidats mais plutôt pour la vie.

« Je ne vais pas voter pour des candidats », affirmait-elle et faisant une pause, elle ajoutait : « Je vote pour la vie ... pour la vie ».

« Je vote pour la vie » dit Mère Angelica encore avec une emphase importante.

« Parce que c’est une abomination pour Dieu » s'écrie-telle à voix basse mais puissante. « La culture de la mort — une abomination à Dieu — la culture de la mort ».

« Je ne peux pas voter pour la mort » poursuit-elle sans équivoque avec sa main sur son cœur. « Je vote pour la vie ».

La Fondatrice d’EWTN est morte le dimanche de Pâques 27 mars à 92 ans.

Mère Angelica a commencé son message vidéo il y a 16 ans en expliquant qu'elle avait reçu cette question qui a si souvent démontré l’angoisse des électeurs : « Devrions-nous voter vraiment pour n’importe qui ».

À laquelle question elle était limpide : « Oh oui, vous devriez ».

« Est-il important pour qui nous votons ? » lui avait-on demandé et elle a précisé dans sa réponse que c’est en fait important. « Ohhh ouais ... Oui ».

La vidéo, initialement diffusée le 3 octobre 2000, a été publiée sur la page Facebook de EWTN vendredi soir dernier, avec plus de 324 000 visites et près de 12 000 partages en ce jeudi matin de cette semaine.

Après avoir affirmé à ses téléspectateurs qu'elle ne pouvait pas voter pour la mort, Mère Angelica les a évangélisés avec l'Évangile de la Vie.

« Je vote pour le Dieu qui nous a donné la vie et qui a un droit — le seul qui a le droit de créer la vie et Celui qui la rappelle à Lui » a-t-elle dit.

« Vous n'avez pas le droit, vous n'avez pas le droit — personne n'a le droit » a déclaré Mère Angelica « d’appeler la mort sur quelqu'un que Dieu a appelé à la vie ».

Mère Angelica a donné ensuite un avertissement alors qu’elle se résumait sur ses commentaires sur comment voter.

« Si nous nous ne tenons pas aux principes de Dieu, vous serez le prochain » a-t-elle dit, prédisant ainsi précisément ce que la culture de la mort a amené depuis par le biais du mouvement de l'euthanasie.

« Parce que vous deviendrez trop vieux, vous exigerez trop de temps et de médicaments ».

Puis elle identifie la vraie nature de la culture de la mort.

« Oui, la culture de la mort est dure, inflexible, elle est sans amour » a dit Mère Angelica, en regardant peinée, « sans compassion ... sans espoir ».

« C’est l’abîme la plus noire. ... Il n'y a rien — rien — mais que des ténèbres ».

« Je ne peux pas voter pour cela » a conclu Mère Angelica sombrement. « Je ne peux pas voter pour cela ».