lundi 17 octobre 2016

État de l'Église de France
Un reflet




* * * * NOUVEAU Lundi, 17 octobre 2016. Le 1er octobre dernier, le diocèse de Nevers a tenu son “assemblée diocésaine”. A voir les photos, on peut voir que l’Eglise est en pleine déroute grâce à des fidèles d’un autre temps qui acceptent d’être infantilisés en répétant des slogans vides qui leur évitent de se poser des bonnes questions.

Les curés du diocèse se sont réunis à la Pierre-qui-Vire pour imaginer la phrase qui exprime leur vision du diocèse : “Un diocèse, à l’écoute du Seigneur et fidèle à l’Évangile, redoutablement audacieux dans la foi, où règne la convivialité, où chacun bien formé peut s’engager dans l’esprit d’ouverture et d’accueil, dans la prière pour l’évangélisation.” Ouf !

La seule question qui n’a pas été posée au cours de cette “assemblée”, c’est : pourquoi n’y a-t-il plus de vocations et pourquoi les églises sont-elles vides ?

Ceux qui réfléchissent connaissent la réponse à cette double interrogation. C’est probablement pour cette raison qu’ils fuient comme la peste ce genre de happening diocésain qui ne fait même plus illusion.





Précisons que ce sont des adultes - dont un évêque - qui font ces dessins et ces collages...

On est là dans une Église transformée en entreprise de récupération de ces fidèles qui s'ennuient et qui, pour tuer le temps, se réunissent pour spéculer, pour s'interroger, sans jamais apporter de réponses aux vraies questions, sans jamais voir que ce sont eux qui sont la vraie cause de la désertification des églises et de la chute des vocations.

SOURCE : PRO LITURGIA sous l'onglet ACTUALITÉS en date du 17 octobre 2016