dimanche 24 avril 2016

Subtil, subtil...
Leur propagande est toujours fine et insidieuse
95 % des fidèles la gobent


Une autre perle maçonnique dans la Messe de ce 5 ième Dimanche après Pâques

(24 avril 2016)



Voici cette perle logée
dans les intentions de prière ici au Québec...

Prions pour les personnes engagées dans le développement durable ; qu’elles y perçoivent l’élan neuf donné à la Création par la Résurrection de Jésus.

Ah ! Plusieurs d'entre vous diront comme certains bons Québécois : « Ben Koi ? Y a rien là...». Tout est beau en somme... Le développement durable est souhaitable, non ? Est-ce qu'on lève les bras inutilement ici ?

Pour quelques autres (très peu), il y aura vraiment motif pour eux de s'interroger comment cette perle est venue atterrir dans le nuage de bonté qui l'entoure, i.e. les autres intentions de prière de ce dimanche.

Décortiquons cette intention de prière
Le développement durable

Une définition : le développement durable s’entend donc d'« un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement ».

Ah ! mais c'est louable tout ça... Où est donc le problème ? Voyez où est le problème à la suite...

La tête dirigeante de ce mouvement mondial est un bras ou un appendice de l'ONU (Organisation des Nations Unies); ça s'appelle « Objectifs de développement durable » dont le directeur est Monsieur Jeffrey Sachs, le grand gourou mondial sur le changement climatique et le développement durable.

Tellement gourou qu'il a été consulté pour l'élaboration de Laudato Si — où l'on ne cesse de parler de développement durable justement. Et il a été aussi l'invité tout spécial et honoré de l'Académie des Sciences Pontificales pour prononcer au moins trois conférences à des Évêques et des Cardinaux de la planète. C'est Mgr Sorondo qui est le directeur de cette Académie dépendante du Vatican ; c'est ce monseigneur qui a déclaré que les avortements s'expliquaient par le réchauffement climatique... Faut le faire, non ? Il faut vraiment vivre de la doctrine de Sachs pour avancer cela...

Oui, et alors ? me direz-vous... Les gens du Développement Durable considèrent qu'il y a trop de monde sur la planète... Il faut donc réduire la population... Et comment ? Par la chasteté ? Depuis quand l'ONU encourage la chasteté ? L'Église Catholique n'en parle même plus elle-même !

Non Sachs et ses acolytes l'ont écrit dans plusieurs de leurs publications : par la contraception artificielle et par les avortements. Mais pensez-vous qu'il est assez con pour dire cela au Vatican ? Bien non, il se garde une petite réserve. Mais voyez ses écrits et surtout ce que pense cette avocate internationale en droit des enfants de la venue de ce monsieur dans l'aire de l'Église...

Donc, selon cette intention de prière plus haut, on nous invite à prier « pour les personnes engagées dans le développement durable ». On nous demande de prier pour une organisation athée dont les acteurs font la promotion de la contraception artificielle et des avortements afin de réduire la population.

Étonnant, me direz-vous, que le Pape embarque dans cette galère. N'est-ce pas le Cardinal Pell qui a déclaré que l'encyclique Laudato Si était très bien rédigée mais qui affirmait aussi que l'Église n'avait pas d'affaires dans ça. De fait, le Pape s'engage dans tout sauf ce qui est de sa responsabilité : les âmes. Qu'aura-t-il à dire lorsque la pollution sera bientôt d'ordre volcanique. C'est le cas de le dire que Laudato Si va partir en fumée.

Le lien entre le Vatican, la Franc-Maçonnerie et le Développement Durable


Le Vatican : Marie a dit à Luz de Maria en début janvier que « le mal était entré dans la Maison même du Vatican » . Mais c'est quoi ce mal-là ? Des voleurs de petits commerces ? Non, ce sont des gens qui sont super intelligents à transformer, à modifier les vérités... à aider la hiérarchie à comprendre que des adultères peuvent communier, à titre d'exemple seulement. Et il en va de même sur l'écologie.

La Franc-Maçonnerie : Mais ce mois-ci, le 2 avril, Jésus va plus loin que ce que Marie a dit en janvier dernier. Il affirme : « Enfants, le fait de tant cacher les Révélations — que Ma Mère a léguées à l'humanité afin qu'elle soit préparée — a causé à LA FUMÉE DE L’ENFER d’atteindre Mon Église où la franc-maçonnerie a été dépassée par le satanisme ». Voir cette locution ici. Est-ce que ça vous donne l'allure de tout ce qui peut sortir de croche de cet endroit.

Mais ce n'est pas la première fois. que le « Prions en Église » nous passe des vessies pour des lanternes concernant notre foi. Voyez cet article tout aussi subtil qui vous fait gober ce qu'ils veulent.

De fait, la franc-maçonnerie n'est pas juste à Rome. Ce serait une erreur de croire cela. Elle est disséminée partout dans les branches hiérarchiques de l'Église jusque dans le « Prions en Église ». Et c'est normal ! Vous êtes probablement étonnés qu'il soit affirmé que ce soit normal. Mais rappelez-vous que l'ivraie est entremêlée au blé jusqu'à ce que le Maître décide du temps de la récolte.

Est-ce que la récolte passera par un schisme ? Peut-être... Chose certaine, on pourra distinguer beaucoup plus facilement l'ivraie du bon grain...

Le lien vous est peut-être facile à faire maintenant entre le Développement Durable et la franc-maçonnerie. Pourquoi les agents de la franc-maçonnerie ferait de la promotion pour le Développement Durable dans le « Prions en Église » s'ils n'étaient pas acoquinés ensemble ? On l'a dit : la franc-maçonnerie ne se tient pas trop dans les petits commerces des coins de la rue... Mais dans la puissante organisation mondiale athée qu'est l'ONU, elle y évolue comme un poisson dans l'eau.

Le Développement Durable : C'est simple, c'est une organisation athée. Or, on est pour ou contre le Christ. Les athées ne sont pas dans du gris, c'est impossible, c'est l'un ou l'autre... Ils sont contre le Christ. Et s'ils participent à toutes les invitations du Vatican, c'est parce que ça sert leurs intérêts, rien de plus. C'est le Vatican qui est con dans ça...

Qu’elles y perçoivent l’élan neuf donné à la Création par la Résurrection de Jésus

Jésus est mort pour racheter les âmes, pas pour racheter la terre ou la Création. Et puisque qu'Il savait déjà à son époque que Son Père ferait un jour « Des Cieux nouveaux et une Nouvelle Terre », pourquoi Sa Résurrection aurait donné « un élan neuf à la Création » ?

De fait, on veut motiver les « personnes engagées dans le développement durable » à voir un élan neuf à la Création par la Résurrection de Jésus ». La Résurrection de Jésus n'a rien à voir là-dedans, on l'a dit. Mais c'est vicieux — comme ils le sont — d'associer la Résurrection de Jésus au Développement Durable.

Conseil

Dans votre « Prions en Église », ne vous en tenez qu'aux textes bibliques, autrement on vous farcira de balivernes dont vous n'aurez même pas conscience,