lundi 25 avril 2016

Seigneur Jésus, je Vous présente tous
les couples divisés par la séparation ou le divorce.

Message donné à Léandre Lachance
Voyant Québécois
Mars 2001




Léandre Lachance :
Le 21 mars, 2001, 11 h 10

Seigneur Jésus, je Vous présente la demande de R. pour savoir ce que Vous désirez de lui et de C. Par la même occasion, je Vous présente tous les couples que Vous avez unis par le sacrement de Mariage et qui sont divisés. Merci d’entendre et d’exaucer sa demande et la mienne. Je Vous aime.



« Mon tout-petit, c’est dans la joie que Je réponds à cette demande et, en même temps, Je veux donner un enseignement à toutes les personnes qui se retrouvent dans des situations analogues.

Lorsqu’une alliance est rompue, il en résulte de profonds déchirements et blessures. Il est impossible de penser à reconstruire si ce passé demeure présent à l’esprit.

Il faut donc commencer par effacer ou nettoyer ce passé. Il n’y a pour cela qu’un seul et unique moyen, c’est le pardon total, tant vis-à-vis soi-même que vis-à- vis l’autre. Et, pour qu’un pardon soit total, il doit être donné dans l’Esprit, porté au sacrement de Réconciliation, être présent dans le cœur et verbalisé clairement, sans équivoque et sans condition.

Ce n’est qu’après avoir effectué cette démarche que l’on peut affirmer que le pardon est complet et que l’on peut commencer à penser à reconstruire sur des bases tout à fait différentes. Les bases fondamentales sont les suivantes :

  • C’est Dieu qui unit dans le sacrement du Mariage, et cette union demeure pour toujours, à l’exception de certains cas où l’Église a autorité pour agir.[ Note : Jésus fait référence probablement à la procédure de nullité des mariages ici ]

  • Les conjoints doivent reconnaître qu’à l’avenir, Dieu aura la première place dans leur vie, avant même celle du conjoint.

  • Considérer que Dieu, et Lui seul, peut unifier le couple dans la paix, la joie et l’amour.

  • Chaque conjoint doit s’accepter tel qu’il est, offrant à Dieu ses imperfections, ses erreurs et ses bêtises afin qu’Il les transforme en grâces et bénédictions, après avoir donné son “oui” total à Dieu.

  • Chaque conjoint doit accepter l’autre tel qu’il est sans vouloir le changer.

  • Chaque conjoint doit se convaincre qu’il n’a aucun pouvoir sur le comportement de l’autre. Si ce conjoint en arrive à agir suivant la Volonté de Dieu – même si le comportement de l’autre est parfois répréhensible – et permet à Dieu d’agir à travers lui, cette attitude est suffisante pour sauver le couple.

  • En d’autres mots : tout attendre de Dieu, tout Lui demander, être disposé à accueillir la réponse et Lui rendre grâce pour tout.

  • Maintenant, Je veux m’adresser directement à C. et R. en leur disant ceci :

    Petits enfants chéris de Mon Cœur, vous que J’ai choisis pour une belle et grande mission, vous que J’ai unis par le sacrement de Mariage, vous qui avez beaucoup souffert, venez vous jeter dans Mes bras. Remettez-Moi votre fardeau, vous trouverez que Mon joug est léger.

    Votre premier engagement, vous l’avez fait l’un envers l’autre, en Me demandant de vous aider. Moi, aujourd’hui, Je vous demande de vous engager totalement envers Moi. C’est pourquoi, Je vous demande de reprendre la vie commune en faisant confiance que c’est Moi qui établirai entre vous cette union d’amour.

    Vous ne pouvez pas vous baser sur ce que l’autre était hier pour savoir quel sera son comportement aujourd’hui, car entre ’hier’ et ’aujourd’hui’, J’ai visité son cœur, et il n’est plus le même. Vous ne pouvez non plus connaître le comportement de demain à partir de ce qu’il est aujourd’hui car, entre les deux, Je le visiterai.

    Si vous Me donnez votre confiance totale et entière, Je vous promets un avenir heureux, où vous pourrez vivre dans la paix, la joie et l’amour. Plus que cela, Je vous dis que J’ai besoin de vous deux et de votre couple uni pour aider une multitude de couples qui vivent dans la souffrance à la suite de leur séparation ou divorce. Mon Cœur est brûlant d’Amour pour vous deux. Venez vous réchauffer au feu de Mon Amour Feu. Vous en serez transformés et comblés.

    De toute éternité, Je vous ai choisis et Je vous aime. Divinement, Je vous aime. R., divinement, Je t’aime. C., divinement, Je t’aime. »

    SOURCES :

    Site WEB : La Fondation des Choisis de Jésus

    Livre #3 : entièrement disponible sur Internet duquel est tiré cet extrait