vendredi 15 avril 2016

Le paragraphe 304 de l'Exhortation Apostolique

LE MAL PUR
L’utilisation de Saint Thomas d'Aquin
pour justifier l’anarchie totale


Écrit par Ann Barnhardt
SOURCE : Barnhardt







Plus je pensais à « L’Exubérance de la Sodomie » (note : c'est l'appellation de l’auteur pour l'Exhortation Apostolique, la « Joie de l’amour »), plus je réalisais que la partie la plus satanique était le paragraphe 304.

Dans cette section misérable, François, son nègre littéraire Archevêque tapette à fixation orale (référence à Victor Manuel Fernandez, Archevêque d’Argentine qui a écrit un livre intitulé « L’Art du baiser » ) et quiconque d'autre a signé cette répugnante et longue tirade meurtrière, contorsionne le Docteur angélique, Saint Thomas d'Aquin, pour faire valoir que la Loi est seulement un concept macro et qu’elle s’effondre lorsqu’appliquée au niveau individuel. Ceci est rien de moins qu'un appel à l'anarchie totale. Mais, cela a été la pierre angulaire du plan satanique tout entier.

Continuez à dire que les concepts MACRO sont inchangés (orthoDOXIE, dogme, doctrine), mais que l'application MICRO doit changer afin d'être « pastorale » (orthoPRAXIE, « inclusion », « accompagnement », « caresse tendre », « ne seriez-vous pas plus à l'aise si vous enleviez votre chemise », « ceci est notre petit secret », « laissez-moi vous guérir avec ma bouche », etc.). On dit souvent que nul homme n'a jamais connu les Écritures comme satan et les démons. On nous a maintenant rappelé que satan et les démons connaissent mieux Thomas d’Aquin que Thomas d’Aquin connaît Thomas d’Aquin. Et c’est maintenant le point où ils vont commencer à faire glisser les écrits des Pères, des Docteurs et des Saints dans la fosse avec eux. C’est la guerre totale.

Voici le paragraphe 304 :

304. Il est mesquin de se limiter seulement à considérer si l’agir d’une personne répond ou non à une loi ou à une norme générale, car cela ne suffit pas pour discerner et assurer une pleine fidélité à Dieu dans l’existence concrète d’un être humain. Je demande avec insistance que nous nous souvenions toujours d’un enseignement de Saint Thomas d’Aquin, et que nous apprenions à l’intégrer dans le discernement pastoral : « Bien que dans les principes généraux, il y ait quelque nécessité, plus on aborde les choses particulières, plus on rencontre de défaillances (...). Dans le domaine de l’action, au contraire, la vérité ou la rectitude pratique n’est pas la même pour tous dans les applications particulières, mais uniquement dans les principes généraux ; et chez ceux pour lesquels la rectitude est identique dans leurs actions propres, elle n’est pas également connue de tous (...). Plus on entre dans les détails, plus les exceptions se multiplient ». (Voir ici : Summa Theologiae, I-II, question 94, art. 4.)

Certes, les normes générales présentent un bien qu’on ne doit jamais ignorer ni négliger, mais dans leur formulation, elles ne peuvent pas embrasser dans l’absolu toutes les situations particulières. En même temps, il faut dire que, précisément pour cette raison, ce qui fait partie d’un discernement pratique face à une situation particulière ne peut être élevé à la catégorie d’une norme. Cela, non seulement donnerait lieu à une casuistique insupportable, mais mettrait en danger les valeurs qui doivent être soigneusement préservées.

Regardez, ce que ce paragraphe fait, c’est de donner libre cours à toutes ces ordures onctueuses pour déclarer La Loi – TOUTE LOI – comme étant un simple exercice de réflexion dans son sens le plus large mais que La Loi s’effondre et n’est PAS FIABLE lorsqu'elle est appliquée à des individus.

Regardons la conclusion de cette citation de la Somme de saint Thomas d’Aquin? (Cliquez ici pour lire le tout – c’est l'article 4, à la question 94))

Ainsi donc, il faut dire que la loi de nature est identique pour tous dans ses premiers principes généraux, tout autant selon sa rectitude objective que selon la connaissance qu'on peut en avoir. Quant à certaines applications propres qui sont comme les conclusions des principes généraux, elle est identique pour tous dans la plupart des cas, et selon sa rectitude et selon sa connaissance; toutefois, dans un petit nombre de cas, elle peut comporter des exceptions, d'abord dans sa rectitude, à cause d'empêchements particuliers (de la même façon que les natures soumises à la génération et à la corruption manquent leurs effets dans un petit nombre de cas, à cause d'empêchements); elle comporte encore des exceptions quant à sa connaissance; c'est parce que certains ont une raison faussée par la passion, par une coutume mauvaise ou par une mauvaise disposition de la nature. Ainsi jadis, chez les peuples germains, le pillage n'était pas considéré comme une iniquité, alors qu'il est expressément contraire à la loi naturelle, comme le rapporte Jules César dans son livre sur "la guerre des Gaules".

Avez-vous pigé ça ? Oui c'est vrai. Thomas d’Aquin dit que lorsque la connaissance de la Loi Naturelle échoue dans ces rares « questions de détail », elle est due à une RAISON FAUSSÉE PAR LA PASSION, par UNE COUTUME MAUVAISE ou par UNE MAUVAISE DISPOSITION DE LA NATURE.

LE BLÂME EST SUR LA PERSONNE, PAS LA LOI.

FRANÇOIS ET SES SBIRES DU MAL ont essayé au paragraphe 304 de convaincre le monde que la loi est imparfaite et NON FIABLE au niveau individuel.

Ceci est, en substance, ce que les gens comme moi, Karl Denninger et d'autres ont décrié en ce qui concerne la primauté du droit et cette affaire des Oligarques et AMIS des Oligarques qui font tout ce qu'il leur plaît sacrément bien et puis raillent juste ensuite la lettre noir sur blanc. Pensez à de telles nouvelles de titres dans les média aujourd'hui comme les singeries des mails de Hillary Clinton — pour lesquels elle ne sera jamais affectée et tout le monde le sait. Pensez à la collusion monopolistique clairement illégale et les prix de félonie des médicaments et des services médicaux pour lesquels les entreprises ne seront jamais poursuivies et elles maintiendront les coûts de soins de santé de dix à vingt fois plus élevés que ce qu'ils devraient être. Pensez au dumping hypothécaire et à l’escroquerie de la saisie de maisons manifestement illégale dans lesquels à peu près toutes les banques sont prises jusqu'au cou et qui ne seront jamais poursuivies. Pensez à Obamacare (système de soins de santé aux USA) utilisé pour punir sélectivement des ennemis ou récompenser les amis du régime. Pensez à toutes les lois sur l'immigration totalement ignorées par des envahisseurs islamoïdes et les Latinos Marxistes mais appliquées à la lettre contre les réfugiés Chrétiens et les contribuables blancs respectueux des lois. Pensez à Planned Parenthood qui a été pris en flagrant délit dans le trafic dans certaines parties de bébé et la seule poursuite est contre le dénonciateur. Je pourrais continuer encore et encore…

Oh, il y a des lois dans les livres, c’est juste que, eh bien, tout les Jeunes cool savent que la loi ne s'applique pas au niveau individuel. C’est juste un exercice de pensée. La Loi s’effondre rendue au niveau du détail et ne peut être appliquée qu’au cas par cas. Clin d'œil. Faites votre chèque à l'ordre ...

Comme je l'ai écrit ad nauseam, aucune société ne peut survivre sans la primauté du droit. Nous savons que le gouvernement laïque s’est égaré depuis un certain temps maintenant. Ce que nous voyons ici n’est rien de moins que la tentative de satan de purger la Loi de l'Église. Et malheureusement, sauf intervention surnaturelle, ce sera un très grand succès. La dissolution de l'État de droit au sein du gouvernement laïque occidental a amorcé la pompe pour ce mouvement dans l'Église. La plupart des gens de l'Ouest qui accordent quelqu’attention à cette merde de François hochent la tête en accord en disant : « C’était temps. L'Église est entrée dans le 21ème siècle ... »

Fait intéressant, l'article 6 de la même question 94 dans la Somme, la question est posée s'il est possible que la loi de la nature soit effacée de l’âme humaine. La réponse est que les principes généraux de la loi naturelle ne peuvent pas être effacés mais que les préceptes secondaires qui suivent de très près les principes généraux peuvent être effacés du cœur des hommes en raison de leurs « propagandes perverses », soit comme conséquences de « coutumes dépravées » et « d'habitus corrompus ».

Tout comme les Narcissistes Diaboliques choisissent librement de purger tout l'amour de leur cœur, les « propagandes perverses », les « coutumes dépravées » et les « habitus corrompus », qui sont les corollaires à l'état de l'âme du Narcissiste Diabolique (comme perversion sexuelle) sans amour causent le Narcissiste Diabolique à devenir de plus en plus éloigné de la loi naturelle et donc il n’est plus repoussé par des actes odieux commis par lui-même ou par d'autres. Comme nous l'avons évoqué précédemment, plus une personne commet de péchés mortels, plus insensible et plus dépravée qu'elle devient. C’est une spirale vers le bas et elle est rapide et raide. Les hommes qui commencent à regarder des filles nues sur Internet finissent par regarder la pornographie juvénile gay et très rapidement, à titre d'exemple.

Plus tôt cette semaine, un certain Évêque tapette en France a dit ceci au sujet du viol d'enfant :

VIOL DES ENFANTS :

Un peu plus tard, plusieurs auditeurs bouleversés par ses remarques ont relancé la discussion et l'Évêque a expliqué : « C’est un grand mal. C’est très, très clair. Est-ce un péché ou non ? Je ne sais pas et peut-être est-ce différent en fonction de chaque [personne]. Ainsi nous ne pouvons pas généraliser » a ajouté le responsable religieux.

« La difficulté est de savoir quelle est la conscience que la personne a de ce mal ? Quelle responsabilité se ressent-elle ? Quand on commet un péché, on a conscience que l'on blesse la relation avec un autre, et en blessant la relation avec un autre, on blesse la relation avec Dieu » a-t-il expliqué ».

« Nous sommes dans l'ordre du péché, mais est-ce que cet homme est un pécheur dans le sens strict du terme ? Je ne sais pas si je peux dire cela, dans tous les cas, nous ne pouvons pas parler en termes généraux » a conclu Stanislas Lalanne.

Ne faites absolument aucune erreur — ce « nous ne pouvons pas généraliser » est exactement, précisément l’argument, la thèse faite par François et ses sbires au paragraphe 304.

Bien sûr, il y a une loi générale au niveau macro contre les VIOLS DES PETITS GARÇONS, mais quand vous entrez dans les détails, la loi s’effondre et vous ne pouvez vraiment pas dire si le VIOL DES PETITS GARÇONS est un péché dans le sens strict du mot.

S’ils utilisent déjà cet argument pour les VIOLS DES PETITS GARÇONS, alors vous devez être déséquilibrés si vous pensez que cela ne va pas être IMMÉDIATEMENT mis en œuvre en ce qui concerne les adultères, les tapettes, les transsexuelles et toute autre manifestation diabolique connue de l'homme.

Et ils ont trié sur le volet Saint Thomas pour faire cela.


Priez Saint Thomas d'Aquin pour qu’il appelle la colère de Dieu.

Je me sens comme le soldat russe qui a été entouré par ISIS en Syrie et qui a demandé un raid aérien sur lui-même tout récemment. Nous sommes entourés. Convoquez les bombardiers et frappez le plus grand nombre de ces bâtards mauvais que possible.