mercredi 21 décembre 2016

VEILLEZ ET PRIEZ

Avez-vous remarqué l'ordre ? On veille et ensuite on prie...
Cet article vous permettra d'être à l'affût, de veiller en quelque sorte.
Sans être trop technique, il est brûlant de pertinence.



« Le système est en train de s’effondrer :
« Préparez-vous pour les confiscations bancaires,
la pénurie, l'insurrection »»




Brandon Smith avertit que le système est en train de s’effondrer : « Préparez-vous pour les confiscations bancaires, la pénurie, l'insurrection ».

SOURCE :Zero Hedge


Les unités militaires, de police et de sécurité intérieure se préparent depuis longtemps
aux émeutes et aux troubles civils généralisés pendant un effondrement prolongé.


Quelle est l'anatomie d'un effondrement ?

Les huit dernières années ont été extrêmement difficiles pour l'économie réelle. L'intervention de la Banque Centrale a soutenu le marché boursier au détriment de l'économie pour la masse, au détriment de la sécurité des classes moyennes, au détriment des emplois.

Et tout le monde sait que le jeu ne peut pas continuer. La question est de savoir comment ça va se jouer et combien de temps durera le jeu.

La Réserve Fédérale a finalement annoncé des hausses de taux d’intérêt — ayant aussi planifié des augmentations progressives les unes après les autres tout au long de la prochaine Administration Trump.

Près d'une décennie de relance, d'assouplissement quantitatif, de taux d'intérêt à zéro et d'argent facile pour l’élite, viennent de prendre fin. Pour tous ceux qui ont emprunté, cela signifie que le fardeau de la dette est à venir — et le plus grand emprunteur de tous, le gouvernement des États-Unis, fera face à de nouveaux coûts énormes sous la forme d'un intérêt accru sur 14 trillions ( note : i.e. 14 000 milliards de dollars $ ) de dollars de dette :

« La hausse des taux d'intérêt aide les épargnants et heurtent les emprunteurs. En tant que le plus grand emprunteur de la planète, le gouvernement des États-Unis commencera bientôt à payer plus aux investisseurs détenant environ 14 trillions de dollars de dettes du Trésor. « Comme la dette continue de croître et que les taux d'intérêt reviennent vers des niveaux plus normaux, les dépenses d'intérêt sont prévues pour être la partie ayant la plus forte croissance du budget ». (Source)

Ce resserrement pourrait avoir des répercussions importantes sur l'État, les entreprises, les municipalités et les particuliers tout aussi bien. Pendant ce temps, la Présidence de Donald Trump a complètement changé le portrait du paysage politique et personne n'est tout à fait sûr de ce qui va se passer — bien que beaucoup de personnes de la gauche aient campé Trump comme étant une figure néo-hitlérienne.

Brandon Smith, qui dirige Alt-Market.com, peut ne pas connaître l'avenir non plus, mais il a développé un bilan très solide pour prédire les victoires « surprise » du Brexit au Royaume-Uni ainsi que pour Trump aux États-Unis.

Mais il n'a pas seulement prédit leur victoire aux urnes mais il a aussi prédit que ces nouveaux signes d’un soulèvement conservateur et populiste seraient utilisés par l'élite — qui a permis ces changements électoraux — afin d’utiliser ce nouveau régime comme bouc émissaire du prochain effondrement financier.

Alors que les choses continuent à se dérouler, il s’est démontré jusqu'à présent étonnamment précis et ne devrait pas être facilement ignoré.

Est-ce que la Présidence de Trump sera mieux comprise avec le recul que ce qui a déjà été baptisé : « Opération Transférez le Blâme ? »

Voici ce que Brandon Smith a dit il y a quelques semaines dans un entretien ciblé avec le site X22 :

Brandon Smith : L'élite a déjà planifié l'effondrement :
L’« Opération Transférez le Blâme » a le feu vert



Enregistrement sonore en anglais. Durée : 35 min 41 sec

Comme le soutient Brandon Smith lors de l'entrevue, la Présidence de Trump, s'il a raison, a pour but d'avoir un bouc émissaire pour le crash de l'économie pendant sa gouvernance.

Si les populistes, les nationalistes et les conservateurs sont blâmés, leurs opinions seront alors discréditées et le momentum pour contrôler les séquelles — et rétablir l'ordre dans le système — retombera sur l'Establishment qui a jusqu'à présent été la cible du mépris croissant d'une population dépassée par le statu quo et sa série conséquente de catastrophes.

Mais avec Trump — qui est indéniablement un spectacle pour tous les Américains — l'élite possédera un fil narratif qui va garder les gens à se battre entre eux, divisés par la race, le sexe, la politique et l'idéologie.

Bien que le Président Obama et les Cercles de Washington insistent sur le fait que l'économie se rétablit, s'améliore et fournit, rien ne peut être plus éloigné de la vérité.

L'économie a été « maintenue sous le respirateur artificiel » depuis 2008 quand il aurait dû y avoir un bien plus gros crash ... mais cela aussi viendra à échéance. Ils ont artificiellement maintenu le système avec des mesures de relance et le fait de simplement arrêter cette intervention va mener à un effondrement. Selon Brandon Smith :

« Ils ont tout mis en place pour qu’un accident se produise au cours de la Présidence de Trump et les Conservateurs seront blâmés dans le processus ».

Cela ne se fera pas du jour au lendemain. L'effondrement économique est un « processus, pas un événement » — qui se déroule au cours de plusieurs années, voire dix ans. Selon Brandon Smith, l’année 2017 verra probablement une accélération majeure de cet effondrement.

Comme la situation financière devient de plus en plus insoutenable et que le gouvernement est de plus en plus désespéré pour payer ses factures, nous verrons vraisemblablement les pensions gouvernementales confisquées, les promesses de prestations réduites ou retardées et d'autres mesures pour payer les dettes.

Sous prétexte de maintenir la stabilité financière du système, les banques pourraient en arriver à « geler » les comptes bancaires, à saisir les fonds et les titulaires de compte et les investisseurs pourraient faire face à des coupures sévères. ( coupes sévères= en anglais : « haircut » ou coupes de cheveux. Comme à Chypre, il y a deux ans où, sans aucun avertissement préalable, les banques ont rasé un pourcentage des économies dans tous les comptes de banques en une nuit.)

L'Amérique pourrait être bien confrontée à des gels de crédit, des pénuries sur les étagères, les livraisons pourraient s'arrêter et les gens pourraient perdre la tête alors que la vie ordinaire serait interrompue. Comme le fait valoir Smith :

« Le fait de supprimer le stimulus ( stimulus= injection d’argent par la Banque Centrale dans le sytème) et de « fermer le robinet » déclenchera son propre effondrement... et pourrait finir par être pire que la Grande Dépression.

Smith : « Quoi qu’il advienne, ça va se passer entre maintenant et tôt 2018 parce que c'est leur fenêtre d’opportunité pour créer suffisamment de chaos et de désespoir afin de convaincre les gens, de les amener à l'idée de passer à un système monétaire mondial. Après cela, je m'attends à ce qu'il y ait un processus d'acclimatation du public à ce nouveau système et je m'attends à ce qu'un grand nombre de pays soient dans un état de « tiers monde » pendant un certain temps après cela ».

Une combinaison d'hyperinflation et des pressions déflationnistes pourrait encore ruiner l'économie, voire décimer la valeur du dollar. D'autres conséquences pourraient en sortir hors de contrôle à partir de là.

Déjà, c’est prévu par la loi que le gouvernement peut utiliser ses pouvoirs presque illimités pour saisir les avoirs privés aux niveaux personnel ou institutionnel afin de répondre aux besoins, perçus ou réels, de la société. De nombreux décrets confèrent à la branche exécutive le pouvoir d'exercer un contrôle dictatorial et de violer la propriété privée et les biens personnels — dont non les moindres seront la saisie des avoirs privés en or et en argent.

Les élites ont longtemps suggéré que la montée d'une monnaie véritablement mondiale remplacera l’effondrement du système du dollar américain et le déclin économique sévère des États-Unis. Cela a été en oeuvre depuis un long, long temps.

Le système va s'effondrer indépendamment de cela ... ainsi c'est sans doute de cette manière qu’ils planifient que ça se passe.

La seule question qui reste, c'est : comment allez-vous vous préparer ?

Pour ceux qui veulent survivre et être aussi indemnes que possible, cela signifie la construction d'une réserve de nourriture, d'eau, de fusils, d'or, de chauffage et de puissance alternative, de médicaments, des articles de troc et d'autres fournitures essentielles. Il s'agit également de se préparer psychologiquement à faire face à la perte de revenus, aux pénuries des produits d'épicerie, des fournitures et des biens facilement disponibles ; Et cela signifie se distancer des segments les plus vulnérables — et potentiellement instables — de la société.

En particulier, il peut être judicieux de quitter les grands centres urbains ou d'avoir une stratégie de sortie viable pour un lieu à la fois rural et autonome. Bien sûr, ce sont des préparations majeures qui doivent être faites en fonction des besoins individuels de chaque famille.

Cependant, le temps est passé de prétendre que ces choses ne se produiront pas ; il est temps de faire quelques plans très sérieux pour ce que vous allez faire pendant ce qui se passera par la suite.

Il suffit de regarder le Venezuela ou l’Inde pour un aperçu de la façon dont les choses peuvent brutalement devenir une fois que le papier fiat ( fiat : papier monnaie rendu sans valeur) cesse de circuler librement et de fournir ce que la plupart étaient devenus habitués à avoir pour vivre.

Comme l'affirme Brandon Smith :

« Je pense que le plan est de tuer le statut de monnaie de réserve mondiale du dollar et ça va limiter sévèrement la valeur du dollar sur le marché mondial. Nous aurons encore nos dollars verts, avec les Présidents qui y sont affichés, mais leur valeur ne sera plus contrôlée par la Réserve Fédérale ... Je pense que la Réserve fédérale fera place au FMI ( Fonds Monétaire International>) et le FMI deviendra le nouveau médiateur mondial des valeurs monétaires ».

« Les États-Unis seront les plus durement touchés par leur dépendance à l'égard du statut de monnaie de réserve mondiale du dollar.... « Et ce sera un changement extrême du premier monde vers le tiers monde. Ce sera un désastre, il y aura des gens qui vont mourir pendant ce processus, [tout comme les gens] pendant la Grande Dépression. Ce sera un désastre » ».

Parce que les gens dans le grand public ne sont pas préparés à supporter quelques jours sans énergie, nourriture et eau, les gens seront poussés dans les extrêmes — désespérés, initiant des émeutes, des pillages, de la violence et d’autres comportements destructeurs qui sont les caractéristiques d'un effondrement.

En bref, les États-Unis vont voir une situation avilie qui sera sans précédent par rapport à ses 200 ans d'histoire. Même la Grande Dépression pourrait être éclipsée par les événements extrêmes à venir — mais encore une fois, cela ne se fera pas du jour au lendemain.

« Certains vont réagir violemment, mais je pense que les élites ont organisé la situation de telle sorte que beaucoup de gens seront confus quant à qui blâmer. Et c'est le grand avantage qu'ils ont, c'est qu'ils ont organisé la situation dans laquelle, surtout les gens de la gauche, ils ont un parti pris automatique pour blâmer soit Donald Trump ou les Républicains ou encore les Conservateurs en général. Quant aux gens de la droite, je pense qu’il y aura beaucoup de Conservateurs qui blâmeront la gauche pour saboter Trump et ruiner ses chances de fixer les choses.

« Vous allez également avoir toutes sortes d'événements différents, je pense, entre les événements — des événements cygne noir ( définition : événement hautement improbable qui, s’il survient, a des conséquences incommensurables ) et des attaques terroristes —qui garderont vraiment les gens confus et qui les amèneront à regarder dans tous les sens sauf chez les banquiers mondiaux. C'est ce que les banquiers veulent ... ils ne veulent pas que quelqu'un se concentre sur eux. Ils vont mettre autant d’huile sur le feu que possible pendant tout ce temps pour les inciter à se tenir la gorge l’un de l'autre. Ils vont s'asseoir sur la Riviera ... et regarderont ».

« Nous arrivons à un point dans l'histoire où les mondialistes sont plus exposés que jamais — leurs projets, qui ils sont, les organisations qu'ils ont créées. Si le grand public prend conscience de qui ils sont et du fait qu'ils sont derrière ce crash, ce serait terminé pour eux. On parle de flambeaux et de fourches — alors ils doivent maintenir la confusion de masse et garder tout le monde concentré l’un sur l'autre, mais pas sur eux sinon tout l'appareil tombe en morceaux ».

« Si nous pouvons sensibiliser suffisamment de gens et nous concentrer sur les banquiers d'abord ... alors nous pourrions être en mesure, au moins, de les supprimer du portrait et de reconstruire d’une manière appropriée. Ce qui est vraiment la question justement, c’est qui va reconstruire. Le système va s’effondrer de toute façon, mais nous pouvons toujours déterminer qui reconstruira après. Si c'est eux qui reconstruisent, alors nous sommes un peu cuits parce qu'ils vont utiliser la crise comme raison pour centraliser tout dans leur système unique mondial. Si nous pouvons les enlever du portrait, alors nous pourrions avoir la chance de reconstruire un système plus libre ».

Si les choses deviennent assez mauvaises, il pourrait y avoir une guerre civile réelle encore en Amérique — en fait, elle peut devenir inévitable.

Les gens sont à l'extrême en ce moment et les divisions entre la gauche et la droite sont, à bien des égards, plus profondes qu'elles ne l'ont jamais été.

Ceux qui sont dépendants de l'aide gouvernementale vivront un dur réveil et ceux qui travaillent pour vivre feront face à la possibilité très réelle de voir le Rêve Américain s’écraser une fois pour toutes dans une ère à partir de laquelle il n'y aura pas de retour.

Mais les pages de l'histoire n'ont pas été écrites et, si elles le sont, elles peuvent encore être éditées par les événements du monde réel. Si les gens commencent à considérer vraiment ce qui se passe réellement, peut-être que nous pourrons nous adresser aux vrais vilains et que le pouvoir pourra être gardé hors de leurs mains dans lesquelles il est le plus dangereux.

Peut-être, il y a une chance que la liberté pourrait un jour être rétablie mais, d'abord, les gens doivent se préparer à supporter un combat long et dur.