mercredi 14 décembre 2016

Le talon de Marie sur la tête du serpent mondial



Par : David Martin
SOURCE : The Remnant
Le 13 décembre 2016





La première et peut-être la plus grande prophétie donnée après la chute de nos premiers parents est contenue dans Genèse 3 :15 où Dieu dit au serpent : « Je mettrai l'hostilité entre la femme et toi, entre sa descendance et la tienne. La sienne t'écrasera la tête tandis que tu la mordras au talon ». Ce verset des Écritures fait référence à l'Immaculée Conception de la Vierge Marie et à la grande puissance qu'elle exercerait sur le diable surtout dans les derniers temps.

L'apparition de la Vierge à Guadalupe ne fait certainement pas exception à cela. Le mot Guadalupe, dérivé du mot Aztèque « coatlaxopeuh » [ prononcé quatlasupe ], signifie providentiellement « écraser le serpent », ce qui était précisément l'œuvre de la Sainte Vierge dans son apparition à Saint Juan-Diego le 9 décembre 1531. Elle est apparue sur la colline appelée Tepeyac à l'extérieur de la ville de Mexico, qui autrefois était le site du temple Aztèque dédié à l'idole Tonotzin. Sa mission était de dissiper la magie et la pratique indigène qui avaient ensorcelé cette partie du monde et d'apporter la Vraie Foi Universelle et Unique au peuple. Quelques 9 millions d'Indiens Mexicains se sont convertis à la Foi Catholique par Son Intercession, aidée par le clergé du Mexique. Elle était vraiment sur la colline et a vaincu le serpent !

Le clergé de notre temps est également appelé à aider Notre-Dame dans cette mission de convertir les masses et de rabaisser les forces obscures qui ensorcèlent actuellement les fidèles. Malheureusement, ces forces obscures opèrent aujourd'hui sous les apparences de la réforme et du renouveau mises en évidence surtout par les escapades œcuméniques d'aujourd'hui et par le soi-disant Renouveau Charismatique. Comme les anciens sorciers, ces faux prophètes se glorifient de leur travail dans l'esprit, mais leur esprit est le diable et ce qu'ils apportent est une nouvelle religion qui n'est pas liée à la religion des Apôtres. ( soi-disant le renouveau )

Le problème aujourd'hui est que ce faux esprit est promu par les canaux de l'Église, ce qui lui donne de la crédibilité aux yeux des gens ; l'intercession de Notre-Dame est donc nécessaire pour étouffer cette révolte et ranimer l'Église dans un véritable renouveau où les fidèles peuvent se glorifier dans leur Catholicité et non pas dans des choses indigènes ou pseudo.

Oui, l'Église a grand besoin d'un renouveau universel de la Messe Latine Traditionnelle dont Marie est la Reine. Elle est la Mère de l'Église et le Tabernacle du Très-Haut ! Les rayons de l'éternité qui s'échappent de Ses mains sacrées sont nécessaires pour dissiper les ténèbres du serpent global qui, aujourd'hui, tente les fidèles avec un précepte écologique nouveau que nous nous rattachons à « notre maison commune » et non aux choses éternelles.

L'argument selon lequel c'est le clergé et non pas Notre-Dame qui joue un rôle clé dans la Christianisation du peuple ne tient pas la route quand nous considérons que c'est Notre-Dame qui a joué un rôle clé dans la conversion du Mexique, et ceci quand l’Église était en bonne condition. Combien plus cette « Reine des Chrétiens » devrait-elle prendre la tête lorsque l'Église est dans la pire crise de son histoire ! L'ancien serpent paganise de nouveau les fidèles, ainsi la même Vierge Marie qui a nourri l'Église primitive dans son enfance est prête à réanimer l'Église pour sa bataille finale. Son jour est vraiment arrivé pour le dernier écrasement de la tête du serpent.

Appelons-La donc et prions pour que les Amériques soient unies, non pas sous une Union Nord-Américaine sans Dieu, mais sous Son manteau protecteur afin que les peuples de cet hémisphère puissent se couper des danses païennes et de la théologie marxiste et apprennent à être vraiment Chrétiens dans le sens apostolique, craignant Dieu et vénérant la Reine dans l'esprit de Saint Juan Diego. Ce que la Sainte Vierge veut, ce sont des soldats consacrés qui peuvent rejeter la mesquinerie de l'ethnicité et de la culture et embrasser ce qui est universel afin qu'ils puissent s'élever au-dessus d'eux-mêmes et aider la Reine à dissiper « la puissance d'erreur qui les pousse à croire au mensonge » ( 2 Thess 2, 11) telle qu'elle est avancée par la hiérarchie vaticane d'aujourd'hui.

Oui, la Sainte Vierge est tout au sujet de la restauration et du retour de l'Église à sa position d'honneur antérieure comme il s’en trouvait avant Vatican II. Elle appelle les habitants des Amériques à l'aider à vaincre la tête du serpent mondial, à ce que le mondialisme finisse par mourir et que la vraie Foi apostolique puisse à nouveau triompher.