mardi 21 juillet 2015

Catholiques de nom ou non Catholiques,

c'est pareil

Le Nul sans Lui


Vous avez certainement une petite idée de ce qu'est un « Catholique de nom ». En voici une liste à titre indicatif :

  • La personne qui dit : « Je suis Catholique mais je ne pratique pas ».
  • La personne divorcée/remariée qui dit « Déjà dix ans passés ensemble, on a toujours été fidèle l'un à l'autre et on s'aime toujours ».
  • La personne en union libre qui dit : « On s'aime. On ne fait pas de mal à personne. C'est quoi le problème ? »
  • La personne qui donne suite à un mail qui dit : « Il vous faut envoyer ce mail à 7 autres personnes sinon il vous arrivera malheur ».
  • La personne qui achète des billets de loterie lorsqu'elle connaît des tracas financiers.
  • La personne qui ne couche jamais avec le premier venu le premier soir mais au deuxième soir est convaincue qu'« il n'y a pas de mal à se faire du bien ».
  • La personne qui n'a jamais lu une page de l'Évangile.
  • La personne qui ignore les deux Commandements de Dieu les plus importants.
  • La personne qui est convaincue pour elle-même que « l'argent, c'est le nerf de la guerre ».
  • La personne qui pense que la violence est parfois le seul moyen de se faire entendre.
  • La personne qui dit : « Je n'avais pas les moyens de faire vivre cet enfant. Dans les mêmes conditions, si c'était à refaire, je le referais ».
  • La personne homosexuelle qui dit : « Être « gay », ce n'est pas un état de vie, c'est un état d'être. Ça ne se change pas. Vous ne pouvez pas comprendre. D'ailleurs si je cessais d'être actif, je perdrais tout mon réseau d'amis que j'ai depuis des années. Je me ramasserais seul.
  • La personne qui triche sur ses impôts, qui travaille au noir qui dit : « Bof ! les gouvernements eux-mêmes volent le petit monde... Quel est le problème à vouloir m'en sortir ? »
  • La personne qui dit : « Aller m'expliquer dans l'armoire ( confessionnal ) ? Non, ce n'est pas ma tasse de thé ».
  • La personne qui reluque sérieusement les religions orientales et qui considèrent qu'il n'y a pas de mal à mélanger le catholicisme avec ces religions.

Voyez maintenant le sort qui les attend.
Ils se feront passer des vessies pour des lanternes
parce qu'on leur fera accroire qu'ils ont raison de penser ainsi !

Je me suis toujours demandé comment nous pourrions en arriver à vivre la Vision de Catherine Emmerick, cette soeur reconnue Bienheureuse par l'Église, qui a dit il y a deux cents ans que, lorsqu'il y aurait deux papes ( faut déjà le faire de dire ça ), il n'y aurait alors que très peu de « Vrais Catholiques » qui seraient disséminés à « quelques endroits, dans quelques maisons, dans quelques familles ».


Il me semblait que la bouchée était grosse à avaler. Imaginez... L'Église dit qu'il y a un milliard deux-cent-cinquante millions de Catholiques sur la planète. C'est du monde ça : 1,250,000,000.

Comment pourrions-nous passer de 1,250,000,000 de Catholiques à quelques-uns disséminés à « quelques endroits, dans quelques maisons, dans quelques familles » ?

Matière à réflexion, non ? Comment de grands pans de mur catholiques pourraient ainsi tomber ? Pourquoi ?

Voici mes hypothèses/scénarios

D'abord un très, très grand Séducteur est nécessaire


Ça prend tout de même un « leader » pour faire mouvoir de telles masses de Catholiques. Vous ne pensez pas ? Ça prend quelqu'un qui est au-dessus de tout le monde ; ce n'est sûrement pas le quidam catholique ni mon voisin qui peut réussir à ébranler tant de monde.

Ce sera un orateur brillant. Il possède un talent que peu de personnes ont à savoir que ses phrases peuvent toujours être interprétées sous deux sens différents. Tout le monde en aura pour son compte. Je vous donne un exemple de ce talent :

Quand un orateur dit que les âmes ayant fait une mauvaise vie sur terre seront anéanties, que leur parcours sera terminé à la fin de leur vie et qu'elles n'auront pas part au Banquet du Père, remarquez la finesse du discours :

  • Ceux et celles qui ne croient pas à l'enfer se font confirmer dans leur opinion...
  • Ceux et celles qui croient à l'enfer sont certains que le mot « anéanties » ne veut pas dire « détruites » mais « abattues ».
  • C'est de cette finesse de séduction dont on aura affaire. Toujours « équivoque », « ambivalent » et même parfois « paradoxal », tout ça pour attirer le maximum de gens dans son camp.

    Ce leader doit être aimé, admiré et adulé.

    Est-ce que les masses suivraient quelqu'un qu'elles n'aiment pas ? Pensez-vous que Benoît XVI, aussi admirable est-il, aurait eu ce « charisme populaire » auprès des masses ? Vous voyez ce que je veux dire.

    Ça prend un leader qui a le don de susciter « les émotions » chez les gens parce que, de nos jours, les gens ne réagissent qu'aux émotions, habitués qu'ils sont depuis 50 ans par la boîte noire ( télévision ). Les gens s'imaginent qu'ils peuvent réfléchir, analyser... Hum ! J'en doute fort. Vous êtes hésitants à me croire ? Pensez juste aux questions que les médias posent à l'homme de la rue parfois... Combien répondent intelligemment ? C'est rare.

    Non, ça prend un leader qui chapeaute un milliard de personnes et qui s'arrête prendre une glace sur le coin de la rue ou qui caresse la tête d'un enfant. « Ah ! qu'il est bon ! ».

    Ce que les pauvres gens ne comprennent pas, c'est que cette photo n'est pas un instantané naturel. Si vous-mêmes étiez surveillés par un milliard de personnes dans tous vos faits et gestes, est-ce que vous penseriez à chaque fait et geste que vous poseriez ? Comprenez-vous que la plus importante firme de relations publiques est aux côtés d'un tel séducteur pour le conseiller et le guider devant la cohorte de journalistes internationaux qui le suivent constamment ?

    Il faut avouer que toute cette planification médiatique touche les fameuses « émotions » des gens et conditionnent positivement leur perception. Ce que ces gens ne comprennent pas, c'est que ce n'est d'aucune importance.

    Mais quant à ce qu'il peut dire concernant la Doctrine, les gens s'en foutent. D'abord, ils ne connaissent pas la Doctrine, comment peuvent-ils analyser ou réfléchir sur les propos de leur leader. Ce sera justement à cause de cette ignorance que le leader fera tomber des pans entiers de Catholiques.

    Pleine vapeur de concert avec les médias

    Les médias sont les haut-parleurs du monde. Pensez-vous que Benoît XVI était un sujet agréable pour les médias ? Ils devaient le trouver recto tono, rien à rapporter sauf des platitudes doctrinales dont le monde ne voulait rien savoir : trop compliqué et exprimé dans un langage hermétique.

    Mais quand un leader ayant un charisme populaire affirme que, si quelqu'un se moquait de sa mère, il lui administrerait un coup de poing, ça, ça génère de la répercussion.

    Et pourtant, Jésus nous dit de prier pour ceux qui nous persécutent. Il nous a jamais demandé de donner un coup de poing à celui qui s'est moqué de notre mère. Et les masses aiment ce que cet orateur dit bien que ce soit ANTI-ÉVANGÉLIQUE. Voyez-vous l'aspect séducteur et même trompeur ( on y vient) de ce leader ?

    « Là enfin, un leader qui nous donne matière à reportage, il est « vendeur » » se disent les médias.

    Le leader sait pertinemment bien qu'il a un besoin essentiel des médias pour faire tomber les pans de mur catholiques. Et tant que ce sera des insanités mondaines qui seront dites par le leader, celui-ci aura toute la collaboration des médias.

    Ce sera aussi un très, très grand Trompeur. C'est nécessaire pour faire tomber ces pans de mur.

    Je vous donne un petit avant-goût des tromperies que ce séducteur dira. Ce serait préférable de dire qu'il « confirmera » car ces tromperies existent déjà chez plusieurs prêtres. Ce sont des cas réels.

    Exemple #1 : cette dame divorcée civilement dont la demande de nullité a été rejetée par deux fois et qui va consulter un prêtre pour savoir si elle peut partager le lit de son conjoint. Et le prêtre de répondre : « S'il y a de l'amour, il n'y a pas de problème ». Ce n'était pas un prêtre instruit dans un séminaire Moderniste, il avait plus de 70 ans !

    Exemple #2 : le pénitent qui se fait dire par son confesseur que la masturbation consiste seulement en un surcroît d'énergie.

    Comment ce Trompeur s'y prendra-t-il

    Ce trompeur n'admettra JAMAIS qu'il modifie la Doctrine. Toutes les bifurcations à la droiture et à la Vérité de l'Évangile seront justifiées par des belles notions portant sur la Miséricorde, la Compassion, les Impératifs de s'adapter aux conditions de vie de nos temps modernes, que sais-je encore ? Vous connaissez l'adage tout aussi bien que moi : il nous présentera des vessies pour des lanternes.

    Qui feront partie des pans de mur qui vont tomber ?

    Réponse : les gens qui se disent catholiques mais qu'il ne le sont pas. Les Catholiques de nom vivent dans le mensonge, ils ne peuvent pas discerner les autres mensonges qui peuvent leur être servis. Je ne désire pas vous répéter la liste plus haut mais voici ici encore un abrégé de ces personnes

    • Les personnes en union libre qui se feront probablement confirmer leur statut « s'il y a de l'amour entre eux » par le Trompeur. Hum !
    • Les personnes divorcées civilement et remariées moyennant qu'ils fassent un chemin « pénitentiel » s'ils désirent accéder à la Communion. Et cette approche est justifiée par le fait qu'il faut avoir de la « miséricorde » pour les enfants du deuxième lit... Hum !
    • Les homosexuels actifs qui refusent la chasteté ainsi que les couples homosexuels de longue durée car ils sont une richesse pour le reste du monde... Comprenez-vous ?
    D'un tout autre point de vue, le Trompeur s'appuiera sur une Doctrine faussée de l'Oecuménisme pour dégrader la religion catholique afin qu'elle puisse participer au plus petit commun dénominateur avec les autres confessions chrétiennes. Ce qui veut dire ;
    • Qu'on parlera de moins en moins de Marie parce que les autres confessions chrétiennes la méprisent.
    • Si on a un très, très grand repentir, les confessions communautaires seront suffisantes.
    • Le rite de la messe va changer et on va substituer l'hostie par une belle petite bouchée de pain qui ne sera pas consacré parce que l'on aura modifié les Paroles de la Consécration.
    • Toutes les statues vont disparaître parce que les Protestants n'en ont pas.
    • Le Tabernacle, déjà mis de côté depuis 50 ans, prendra le bord de la sacristie parce que, eh oui, les Protestants n'en ont pas !
    • etc.
    Oui mais ces pans de mur de catholiques sont des quantités énormes ! Est-ce qu'ils vont vraiment tomber ?

    Vous conviendrez avec moi qu'il y a plus de couples en union libre ou de couples divorcés/remariés qu'il y a de couples chrétiens vivant leur mariage chrétien de nos jours. Êtes-vous d'accord avec cet estimé ? Ajoutez maintenant tous les dépendants de ces couples. Ajoutez ensuite les homosexuels et vous vous approchez du milliard.

    Ce sont tous des gens qui se disent Catholiques mais qui, par ignorance des exigences de leur propre religion ou bien parce qu'ils veulent l'ignorer parce que ça les accommode, suivront bêtement ce leader et ne seront vraiment pas en mesure de discerner la fausseté de personnage. Il sera « puissant » à égarer les masses.


    Mais quelle est cette « Puissance d'égarement » ?
    C'est une personne... un leader...
    qui confortera ceux qui sont déjà dans le mensonge
    à s'y enfoncer davantage...

    2 Thessaloniciens 2:11-12

    Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la Vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés.


    Oui mais les « quelques endroits, les quelques maisons, les quelques familles », qui sont-ils ?

    Ce sont ceux qui approfondissent leur connaissance religieuse en lisant les Évangiles parce que lire Les Évangiles, c'est lire la Parole de Dieu. Plus on approfondit Sa Parole, plus on le connaît Lui-Même. Ne s'appelle-t-il pas la Parole !

    Ce seront ceux qui connaissent les Commandements de Dieu et les pratiquent.

    Ce seront aussi ceux qui profiteront au maximum, en autant que faire se pourra, des sacrements.

    En somme, ce seront des gens qui feront des efforts pour demeurer dans la Vérité. Car si on demeure dans la Vérité, on peut discerner le mensonge. Mais quand on vit dans le mensonge, on ne fait qu'abonder à plus de mensonges.

    Ces gens regardent très, très peu la télévision (la boîte noire de propagande mensongère ) et réduisent leur temps de jogging pour se consacrer à plus important : DIEU.

    N'est-ce pas le premier Commandement ? D'aimer Dieu par-dessus tout : ton conjoint, ton travail, tes distractions, ton jogging...

    Et ce peu de Vrais Catholiques seront persécutés par ceux-là mêmes qui se disaient Catholiques ! Vous ne me croyez pas ? C'est déjà commencé !

    Lisez ces tristes histoires : celle de la maman de six enfants obligée de retirer son fils de l'école privée « catholique » parce que l'enseignante en religion est lesbienne. Voyez comment les autres parents Catholiques seulement de nom s'en prennent à elle et considèrent très normal cette lesbienne comme enseignante de religion. Voyez aussi ce couple qui a dû fermer leur pâtisserie et qui fut condamné à payer 130 000 $ en dommages et intérêts pour avoir refuser de faire un gâteau de noces à un couple de lesbiennes à cause de leur foi.