mercredi 21 février 2018

Un appel à offrir des Messes
pour le référendum Irlandais sur l'avortement



Un pèlerinage précédent à Notre-Dame de Caversham, en dehors de Reading, en Angleterre.
Le pèlerinage de cette année, dont la Messe sera offerte à cette intention,
aura lieu ce samedi à 11h30.


Le 20 février 2018
SOURCE : Rorate Caeli

Des groupes de Messe Latine / Una Voce à travers la Grande-Bretagne et l'Irlande demandent que des Messes soient offertes pour le référendum Irlandais sur l'avortement.

Beaucoup de lecteurs auront entendu parler de l'attaque sur l'enfant à naître qui est actuellement prévue en Irlande. Le contexte est qu'en 1983, dans le contexte des craintes que la protection juridique historique de l'Irlande de l'enfant à naître soit minée par les tribunaux, les Irlandais ont voté pour amender leur Constitution — le huitième amendement — comme suit :

« L'État reconnaît le droit à la vie de l'enfant à naître et, compte tenu du droit égal à la vie de la mère, garantit dans ses lois le respect et, autant que possible par ses lois, de défendre et de faire valoir ce droit ».

Un référendum est maintenant prévu pour abolir cet amendement. Cela aura lieu fin mai ou début juin.

La protection de l'enfant à naître par l'Irlande revêt une importance particulière car elle est unique en Europe et parmi les pays « développés » en général. C'est donc un cas test pour l'argument, si souvent avancé, que l'avortement est nécessaire à la sécurité des mères. En fait, l'Irlande a l'un des meilleurs taux de mortalité maternelle au monde, un fait profondément embarrassant pour l'industrie de l'avortement. L'avortement n'est pas nécessaire à la protection de la santé des femmes, mais constitue une attaque directe contre elle.

En réponse à cette menace, quatre affiliés de la Fédération Una Voce dans les Iles Britanniques se sont rassemblés pour faire appel à des Messes à cette intention. L'Irlande a deux associations nationales ; l'ancienne Société de Messe Latine d'Irlande et la plus récente, Una Voce Ireland. Ils sont rejoints par Una Voce Scotland, et la Latin Mass Society d'Angleterre et du Pays de Galles.

Dans son communiqué de presse, John Briody, Président de la Latin Mass Society Ireland, a déclaré ;

« L'acte d'avorter, le meurtre direct d'une personne innocente, n'est jamais permis. Beaucoup de groupes pro-vie sont engagés dans de vaillantes campagnes pour éduquer les gens sur la réalité de l'avortement et ses effets. Le rôle de la grâce de Dieu est également reconnu dans les campagnes de prière qui ont commencé. Quelle meilleure façon d'implorer la grâce de Dieu que d'offrir la prière ultime, la Messe, sous sa forme la plus digne — implorer le Dieu Tout-Puissant d'éclairer les citoyens Irlandais pour mieux comprendre et combattre ce mal qui tue non seulement les corps de nos enfants frères, mais prive leurs âmes du baptême, la porte de la vie spirituelle ( vitae spiritualis ianua ) ? ( Catéchisme de l'Église Catholique 1213, citant le Concile de Florence ) ».


Joseph Shaw, Président de la Latin Mass Society d'Angleterre et du Pays de Galles, a commenté : « La signification de ce référendum est mondiale. Pendant de nombreuses décennies, l'Irlande a démontré qu'un pays développé pouvait protéger les mères et les enfants à naître en même temps, avec l'un des meilleurs taux de mortalité maternelle au monde, démentant l'idée que l'accès à l'avortement est nécessaire à la protection des femmes ».

« C'est une question qui est proche des coeurs de nos membres et sympathisants, qui sont bien représentés dans le mouvement pro-vie ».

« Il nous appartient, en tant que Catholiques, de prier et d'offrir des Messes pour protéger nos frères et sœurs en Irlande ».

Les Messes qui seront offertes à cette intention incluent le pèlerinage annuel à la Notre-Dame de Caversham de la Société de la Messe Latine d'Angleterre et du Pays de Galles, à Reading, le samedi 24 février, et son pèlerinage annuel à Preston le samedi 5 mai.

Les Dominicains de Sainte-Croix, à Leicester, offriront une neuvaine de Messes pour cette intention culminant sur la Fête de St Joseph, époux de la Bienheureuse Vierge Marie, le 19 mars.

Nous espérons que les lecteurs se sentiront inspirés d'ajouter leurs propres Messes, prières et sacrifices pour cette importante intention.

Voice of the Family a également appelé à une croisade spirituelle pour cette intention.