mardi 14 août 2012

Introduction à la prière à Marie

PRÉAMBULE

On l'a déjà dit: prier, c'est parler à Dieu avec tout son coeur, son âme, sa pensée, tout son être. Comme un enfant qui est assis sur le genoux de son père que le priant aime tant et qui Lui confie tout son coeur.

Avez-vous remarqué que dans la prière du Notre Père, les quatre premiers versets ne s'adressent qu'à Dieu:

  • Père qui est aux Cieux
  • Que Ton Nom soit sanctifié
  • Que Ton Règne vienne
  • Que Ta Volonté soit faite...
  • Ce qu'il faut en conclure, c'est quand on prie Dieu de façon « ad lib », on débute en le louangeant, en Lui disant qu'on L'aime avant toute chose, avant même de lui parler de nous et de nos proches.

    Louanger Dieu est sûrement une bonne stratégie car le Notre Père nous fut enseigné par Dieu Lui-Même, plus précisément son Fils qui nous l'a enseignée; c'est la seule prière qui nous vient de Dieu et qui s'adresse à Dieu. C'est certain qu'elle fait son effet !

    Ne pensons pas que de louanger Dieu en tout premier lieu dans une prière « ad lib », ça a pour objectif de flatter Dieu, de L'acheter en quelque sorte. Pas du tout. De fait, on ne peut rien ajouter à ses attributs qui sont parfaits et infinis, on ne peut pas augmenter la gloire de Dieu, elle est déjà infinie. Toutefois, Le fait de L'adorer et de Le louanger nous apporte à nous ! En reconnaissant sa magnificence de façon profonde et honnête, c'est notre âme qui gagne en magnificence sous Sa Lumière.

    Mais la prière du Je vous salue Marie dans le cadre d'un chapelet ou d'un rosaire peut favoriser des glissements à cause du caractère répétitif de la prière; il peut arriver un temps dans sa récitation que nous soyons soit distrait ou que ce soit seulement nos lèvres qui remuent; notre coeur a disparu de la prière. Elle est donc inutile. Avant d'aborder une façon pour rendre cette prière efficace, voyons pourquoi prier Marie alors qu'il vient d'être affirmé que le Notre Père est une prière divine; si le Notre Père est d'origine divine, pourquoi considérer la prière à Marie.

    POURQUOI PRIER MARIE

    Vous vous souvenez du miracle de l'eau changée en vin aux Noces de Cana? C'était le premier miracle de Jésus: de l'eau changée en vin... Ce n'était pas la guérison d'un lépreux ou d'un aveugle...Pourquoi l'a-t-il fait alors ? Réponse: parce que c'est sa Mère qui Lui a demandé. Il ne peut rien refuser à Sa Mère.

    L'évangile est silencieuse sur les motivations de Marie à demander un tel miracle: faire plaisir à leurs hôtes ? Affirmer l'autorité divine de Jésus devant la famille ? Affirmer l'autorité de Jésus des quelques disciples qui l'accompagnaient en cette occasion ? On le sait guère. L'Évangéliste Jean nous dit que Jésus « fit ainsi apparaître sa gloire, et ses disciples crurent en lui ».

    Une chose est claire : Jésus ne peut rien refuser à Sa Mère. Mais pourrait-elle Lui demander des idioties ? Réponse: non. Pourquoi ?

    Nous, on ne connaît pas de personnes qui ont été conçus sans péché. On sait qu'il y a eu la première Ève qui s'est déchue elle-même et ensuite il y a eu Marie qui est toujours demeurée sans péché. Mais ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu'elle n'a jamais eu de manquements d'amour dans sa vie; elle a toujours aimé: jusqu'à Judas,le traître de son Fils, les bourreaux romains de Jésus, les membres du Sanhédrin du Temple qui L'ont jugé digne de mourir.

    Il ne faut pas oublier que lorsqu'on est rempli d'amour parfait comme Marie, elle pouvait avoir des facultés de lire dans les coeurs si Dieu le lui permettait, bien entendu. Elle voyait donc venir probablement la traîtrise de Judas; elle n'ignorait pas non plus les pages d'Isaïe qui décrivait la mort de son Fils.

    Jésus, l'Autre Coeur Parfait, ne peut donc rien refuser à Marie, le seul coeur parfait humain qui ait existé sur terre: c'était Sa Mère, le seul digne réceptable/tabernacle qui a accueilli Jésus sur terre. Marie, envahie parfaitement de l'Amour Parfait, peut-elle demander des idioties ?

    Voici une anecdote que j'ai lue pour démontrer le point précédent: Pierre avait compris la tactique à employer: quand il se voyait refuser quelque chose par Jésus; il allait défendre sa cause auprès de Marie. Si Marie jugeait la demande appropriée, elle devenait l'avocate de la cause Pierre devant Jésus. Et Jésus changeait d'idée et acceptait la proposition de Pierre. Jésus, à la blague et avec un grand sourire, avait même traité Pierre d'«usurpateur» d'avoir employé les services de Sa Mère. Je fais référence à l'adoption de l'orphelin Margziam par Pierre et sa femme Porphyrée. Jésus ne voulait entacher la vocation de Pierre par aucune paternité. En effet, Pierre n'avait jamais eu d'enfants. Finalement, Jésus permit l'adoption de Margziam par Pierre grâce à Marie !

    On prie donc Marie parce qu'on sait que Jésus ne peut rien lui refuser. Mais attention ! Marie avec son Coeur Pur et Plein d'Amour sait faire la différence entre nos demandes et nos besoins, si écart il y a. Elle nous écoute toujours et présente à Jésus ce dont a besoin.

    Un exemple fortuit pour faire comprendre le point précédent. Un homme vivait dans la débauche sans mesure. Un jour il eut un accident d'automobile. Il eut un bras atrophié. Il vécut une conversion; il priait sans cesse Marie pour restaurer son bras. Marie savait que si elle demandait ce miracle à Jésus, celui-ci retournerait à sa vie de débauche étant donné sa faiblesse de caractère. Marie demanda donc à Jésus de donner à cet homme la grâce de la force d'endurer son infirmité.

    Comme on le constate, Marie cherche à amener nos âmes vers Jésus. Si l'aspect matériel favorise cette union avec Son Fils, certes elle donnera suite mais si le miracle apporterait le contraire, elle ne donnera pas suite à notre demande mais verra à nos besoins spirituels avant tout.

    Nous pouvons aborder la prière à Marie dans le texte suivant maintenant.