mercredi 15 août 2012

Ah ! les fameux prêtres

Une petite histoire inventée...

Il y avait un service de messagerie qui était vraiment hors du commun. Quand quelqu'un voulait envoyer un message par le biais de cette entreprise, celle-ci se présentait chez l'expéditeur avec un coffret en or pur muni d'une combinaison numérique. L'expéditeur insérait son message dans le coffret en or pur et programmait la clé numérique de la combinaison du coffret. Le messager partait alors avec le message dans le coffret, mais il lui était impossible d'accéder au message.

Pendant que le messager était en route, l'expéditeur communiquait avec le destinataire pour lui donner la combinaison numérique qui ouvrirait le coffret en or pur lorsque reçu.

A votre avis, si le messager a commis un meurtre en route, ou est allé voir des prostituées, ou quoi que ce soit d’autre qui serait extrêmement troublant, est-ce que le message sera altéré lorsque le messager livrera celui-ci au destinataire ?

Pour comprendre cette petite histoire, il faut changer les mots suivants pour ceux-ci:

Messager = prêtre

Coffret en or = mains consacrées du prêtre

Message = eucharistie et/ou pardon administré par les mains consacrées du prêtre

De fait, au moment de leur consécration au sacerdoce, les prêtres se sont vus consacrer leurs mains quoiqu’il leur advienne… Qu’ils soient damnés déjà… peu importe, Jésus passe par leurs mains qui sont sanctifiés à jamais.

Quant ils nous donnent le pardon, c’est donc certain que tous nos virus sont effacés. Et quand ils consacrent les espèces et nous donne ensuite l'Eucharistie, c'est encore certain que Jésus est là.

D’ailleurs, saviez-vous que s’ils sont damnés à leur mort, on les reconnaîtra facilement à leurs mains en enfer; ils seront d’autant plus harcelés, ridiculisés car on saura immédiatement qui ils étaient sur terre… Quel terrible sort qui leur serait voué sans fin, c'est pourquoi nous devons prier pour eux...