jeudi 18 juillet 2013

Le Juge... c'est Mon Père !

AVIS IMPORTANT

Tous ceux et celles qui ont encore des difficultés relationnelles avec leurs parents ne peuvent pas lire ce texte. Il leur faut commencer par la base. Il leur faut lire le texte suivant avant de revenir ici.

Avez-vous une « crotte sur le coeur » envers votre père ou votre mère ? Allez lire ce texte avant.

N'oubliez pas que vous êtes ici à l'Académie du Nul par excellence et que le présent texte est de niveau 101 et que son prérequis vient de vous être référé plus haut !

-----------------------------------------------------------------------------

Dans l'ordre de Dieu, il y a bien des choses que les humains ne toléreraient pas tel le conflit d'intérêt. Qui pourrait imaginer qu'un père qui est juge puisse juger son enfant. Impossible ! La cour aurait déféré un autre juge pour entendre la cause. Mais dans l'ordre de Dieu, les choses ne sont pas comme ça. Avant d'élaborer sur ce sujet, il faut un pré-ambule important. Il faut parler avant de tomber dans le vif de ce sujet de quelque chose qui en surprendra plus d'un. Je le sais.

Mais ici, ce n'est pas du divertissement, c'est un cours. Et c'est même le cours de niveau 101 ! Y avez-vous pensé ?

PETIT PRÉ-AMBULE NÉCESSAIRE

Voyants, prophètes et très, très peu de prêtres savent qu'il y a quelque chose qui s'en vient. Les prêtres ne veulent pas en parler pour plusieurs raisons. Disons que ça prend juste des nuls comme moi qui acceptent de passer pour fous qui osent vous dire ce qui s'en vient. Mais quand tous les voyants, les prophètes sont unanimement d'accord au sujet de ce qui s'en vient, c'est gênant de le négliger. Qu'en dites-vous ? Bon, il faudrait que j'accouche, hein ?

Un événement unique dans toute l'histoire de l'humanité s'en vient très bientôt. Certains l'appellent « Illumination des consciences », d'autres l'appellent « L'Avertissement » Mais qu'est-ce au juste ?

Chaque être humain va vivre pendant un très court laps de temps l'expérience de ce qui suit la mort, l'Éternité. Chacun d'entre nous, on va paraître devant Dieu qui est le Juge Suprême. Rendu là, il est trop tard pour faire des finesses. Le Juge Suprême juge ce qui a été fait jusqu'à ce moment-là. Disons que nous vivrons une pratique, une simulation de notre mort et de ses suites.

Vous allez convenir avec moi que Dieu est très, très saint. De fait, on dit qu'il est trois fois saint pour dire qu'il est infiniment saint. Imaginez-vous maintenant devant Lui, la perfection de la sainteté, dans cette expérience qui s'en vient.

Un petit exemple terre à terre : vous avez une verrue sur le nez et vous le savez, ce n'est pas drôle n'est-ce pas ? Mais quand vous vous regardez dans le mirroir, c'est passablement moins drôle, non ? Dieu est tellement parfait qu'il ne peut pas y avoir un miroir plus parfait que Lui quand on se tient devant lui. Vous allez en voir des verrues: les cicatrices de celles que vous avez déjà eues, les existantes....tout quoi.

Il paraît même que ceux qui sont trop bourrés de verrues s'insurgeront contre Dieu, ils ne reviendront même pas sur terre et ils prendront le chemin que je ne souhaite à personne. Bon assez pour le pré-ambule.

Certains me demanderont pourquoi un tel événement ? je ne suis pas Dieu pour vous répondre, Il a ses raisons que je ne connais pas. Disons peut-être ( et je dis bien peut-être ) que c'est une dernière chance qu'Il donne à l'humanité qui s'est tellement éloignée de Lui. Après cet événement où on aura vu Dieu, si on continue à ne pas croire et à vivre une vie déréglée loin de ses commandements, sa justice pourra plus facilement expédier ces personnes à l'endroit que vous et moi pensons.

COMMENT PUIS-JE AVOIR UN VISAGE CLEAN « SANS VERRUE » SI J'AI À COMPARAÎTRE DEVANT LE JUGE SUPRÊME

Nous présenterons trois mesures ici. À vous de décider ce que vous faites avec cette information.

MESURE #1

Un petit texte ici vous fait réfléchir à l'importance de « cleaner » votre âme. Ce texte s'intitule très sérieusement, comme à l'accoutumée d'ailleurs, « Personne ne veut manger dans de la vaisselle sale ». Il me semble que c'est mieux de s'humilier devant un homme prêtre en lui disant toutes nos fautes avant de rencontrer le Créateur de l'Univers. Qu'en pensez-vous ? Vous ressemblerez à celui qui a fait beaucoup de jogging, qui pue la transpiration et qui a pris sa douche avant de voir le Grand Boss.

TRÈS IMPORTANT : Si cette première mesure n'est pas complétée, les deux autres ne servent à rien.

MESURE # 2

Quand vous devez passer à la cour, attendez jusqu'à 5 minutes avant de comparaître pour vous prendre un avocat ? Si c'est le cas, comment peut-il bien vous défendre quand on lui a catapulté votre dossier à la dernière minute ?

Dans l'événement qui s'en vient, vous passerez devant la Cour Suprême pas devant une petite cour municipale pour un billet de stationnement. C'est toute votre vie, verrues comprises, qui sera jugée.

N'ayez crainte, je connais le meilleur avocat qui soit. Cet avocat a déjà infléchi et même changé des décisions de Dieu. Je ne veux pas entrer dans ces détails ici mais croyez-moi sur paroles, je ne mens pas.

Peut-être nouveau pour certains d'entre vous mais la mère qui a accouché du Dieu-Homme Jésus s'appelle Marie. Pensez-vous qu'elle peut influencer son Fils qui siègera à la Cour Suprême avec le Père et l'Esprit, la Trinité quoi ? Marie est votre meilleur avocat, je l'ai vu faire déjà. Ouf ! qu'Elle est bonne !

Mais n'attendez pas 5 minutes avant de comparaître. On ne sait même pas quand on va passer ! Mais on est certain qu'on va passer... Et c'est très proche.

« Oui mais comment je l'embauche comme avocat ? » me demanderez-vous. Vous êtes chanceux. Vous allez avoir la meilleure et elle ne coûte rien en plus ! Imaginez ! Seule condition (très facile à remplir au surplus) :il faut que vous lui parliez seul à seul assez souvent. Dites-lui au début si vous n'êtes pas habitués :

Chère Marie
Ça fait bien longtemps que je me suis adressé à Toi
J'étais tout, tout petit
Je viens d'apprendre que je passerai en procès devant Dieu
Je ne suis pas bien préparé, Maman
J'apprécierais deux choses, s'il te plaît
D'abord que tu m'aides à l'avance à nettoyer mon dossier
Ensuite que tu puisses bien me défendre en Cour Suprême
Je te remercie de tes bons soins maternels que j'avais oubliés.

MESURE #3

Dieu le Père siégera aussi en Cour Suprême. Disons qu'il est le chef des juges en plus. Mais son nom l'indique: Il est Notre Père et les auditions de la Cour Suprême ne sont pas commencées ! C'est donc le temps de le mettre dans votre poche non pas par stratégie mais par amour. Comme Il est un Père Parfait, Il nous pardonne même si ça fait des décennies qu'on Lui a parlé. Il faut commencer à Lui parler. On a tellement fait peur aux gens en leur disant de prier, de prier, de prier des litanies toutes faites qu'on a oublié que prier, c'est avant tout Lui parler. Pas trop compliqué, n'est-ce pas ?

Oui...oui... mais comment je Lui parle, qu'est-ce que je Lui dis ?

Fermez votre radio 5 minutes dans votre auto. Démarrer la conversation dans ce style-là :

Bon Papa, plein d'Amour
Ça fait tellement longtemps que j'ai pensé à Toi
que j'ai même de la difficulté à dire « Bon Papa plein d'Amour »
Je T'en demande pardon
Je m'en veux un peu de ne pas Te remercier plus souvent pour la vie que Tu me donnes
Mais il m'arrive même de ne plus aimer ma vie, alors comment T'en remercier ?
Ce que je commence à comprendre, c'est que si je T'avais parlé plus souvent
Tu m'aurais aidé à aimer la vie
En me soulageant des grands poids qui l'accablent
Je souhaite avoir plus souvent, avec ton aide, des mini-causeries comme ça
J'apprendrais à T'aimer davantage
Aide-moi à T'aimer davantage, Papa d'Amour.
Je commence à comprendre que c'est à mon avantage dans le fond.

Dites-moi : si votre propre enfant vous parlait ainsi, seriez-vous intransigeants ? Votre coeur fondrait comme neige au soleil.

Alors, vous avez juste le temps d'ici à votre comparution en Cour Suprême de parler ainsi avec votre coeur. Laissez épancher votre coeur quand vous Lui parlez. Il ne veut rien savoir de votre tête. Ce qui L'intéresse, c'est votre coeur parce qu'il est Lui-Même juste Amour, donc Coeur.

Si vous complétez ces trois mesures assez faciles tout de même, vous êtes certains de vous en tirer en très, très, très bon compte à la Cour Suprême.

N'oubliez pas, vous serez dans l'affection du juge en chef et en plus vous aurez la meilleure avocate de la planète !