mardi 16 juillet 2013

Attachez bien vos tuques, ça va brasser... (texte long... hum ! mais pas mal payant !)

La situation planétaire est comparable à un feu de forêt qui avance silencieusement près d'une population. Pour évacuer, il y a une seule issue : traverser un champ et se rendre à la plage. Mais il y a un seul problème avec ce champ : il est rempli de mines anti-personnelles posées là lors d'une ancienne guerre.

Un seul individu, un ancien du village qui a vécu cette guerre, connaît le seul sentier à travers ce champ qui permet de se rendre en sécurité à la plage.

Vous êtes trop intelligents pour qu'il soit nécessaire de vous demander ce que vous feriez, n'est-ce pas ? Vous connaissez facilement la solution à prendre.

Mais la comparaison n'est pas boîteuse par rapport au monde actuel. Parlons d'abord de ce feu. Vous ne le voyez pas le feu qui s'en vient ?

On va parler ici du futur immédiat, trois ans au maximum. Probablement plus rapidement. Pour éviter d'être taxé de prophète de malheur, il n'y aura pas de scénarios qui seront élaborés ici, juste des faits. Nous présenterons seulement les ingrédients et vous ferez votre soupe de scénarios ensuite. Si, avec les ingrédients présentés ici, vous êtes capables de faire une bonne soupe goûteuse et heureuse pour le futur, eh bien chapeau ! Détaillons donc les ingrédients à partir desquels vous concocterez votre propre soupe de scénarios :

LE MOYEN-ORIENT

Au moment de la rédaction de ce texte, le 16 juillet 2013, tous les Nord Américains ignoraient qu'Israël a attaqué un entrepôt de missiles russes en Syrie le 5 juillet. Accaparés par le procès Zimmerman ou le Lac Mégantic, les médias n'ont pas cru bon d'en glisser juste un petit mot. Ce silence fait plaisir au gens du pouvoir qui peuvent manoeuvrer plus facilement.

« Bof ! Israël a déjà attaqué en Syrie dans le passé et alors ? » me répondrez-vous. Et alors ? me dites-vous ? Eh bien voici la réponse : le Président Putin vient d'appeler à la plus grande mobilisation de militaires en Russie, 160 000 hommes. Cette ampleur de mobilisation ne s'est jamais vue depuis l'effondrement de l'Union Soviétique. De plus, Putin rassemble tous les navires de guerre, les avions, tout... Préparation de représailles pour l'offense faite à la destruction des missiles russes en Syrie ? Ingrédient à mettre dans votre soupe peut-être ?

Est-ce que ça commence à sentir le feu un petit peu ?

LE NUCLÉAIRE

Dans une classe de maternelle, la maîtresse avait gonflé beaucoup de ballons avec de l'eau. Tous les ballons étaient par terre dans sa classe. Et elle avait dit aux enfants de sa classe de faire attention à ne pas marcher sur les ballons. Pensez-vous que la consigne a été bien respectée ? Bien possible qu'on entende tout d'un coup un « Oh ! pardon, madame, je n'ai pas fait exprès ».

Il existe des ballons nucléaires partout dans l'OCDE, au Pakistan (dont le régime est très faible), Corée du Nord, Chine, Russie, Inde, etc... Beaucoup d'élèves et beaucoup de ballons dans la classe de la Terre. Mais ici on ne fait pas de scénario, vous faites la soupe avec les ingrédients que vous désirez retenir.

TOTALITARISME GRANDISSANT EN OCCIDENT

Ça vous dit quelque chose l'affaire Snowden ? Vous savez cette affaire où ce lanceur d'alerte a prouvé que le gouvernement américain enregistrait tout (e-mail, téléphones, SKYPE, Facebook, les visites sur YouTube, vos déplacements via I-Phone ou votre GPS dans l'auto, cartes de débit et de crédit, dossiers médicaux, etc.) sur chaque Américain. « Bof ! C'est juste aux USA », me répondrez-vous. Il semblerait que le pays le plus efficace à tout capturer ainsi, ce soit la Grande-Bretagne ! Ils sont encore mieux équipés ! Les gouvernements allemands et français sont dans l'embarras parce qu'ils viennent de se faire prendre à faire la même chose. C'est une nouveauté de la semaine celle-là.

Quand au Canada qui est considéré au niveau de l'espionnage et du contre-espionnage parmi les plus intimes des USA, vous pensez qu'on est complètement étranger à tout ça, qu'on ne savait rien ? Si vous êtes si certains que le Canada soit à l'abri de cette emprise informationnelle sur chaque citoyen, ne mettez pas cet ingrédient dans votre soupe de scénario.

L'ÉCONOMIE

Très important ça, l'économie. Sinon nous ne pourrions pas payer notre hypothèque, n'est-ce pas ? Une seule statistique pour ne pas vous perdre : en 2011, le Produit National Brut (PNB) mondial, i.e. la valeur monétaire de tout ce qui est produit sur la planète, s'élevait à 70 trillions de dollars; si vous aimez mieux, 70 000 milliards de dollars.

Je vous sers ici un autre ingrédient que vous mettrez dans votre soupe de scénarios si vous le désirez : la valeur des seuls produits dérivés (on dit en anglais les « Derivatives » ) s'établit à au moins 800 trillions de dollars. Je ne compte pas la valeur de toutes les actions qui sont transigées dans les bourses du monde avec ça.

Mais qu'est-ce qu'un produit dérivé ? Imaginez-vous une liasse de papiers tous ensemble ficelés par un élastique. Cette liasse est composée des papiers suivants : une hypothèque d'un centre d'achat, un acte de prêt effectué à une chaîne d'alimentation, bon... vous voyez le genre : un ensemble de valeurs hétéroclites.

Disons maintenant que le centre d'achat est désaffecté depuis trois ans. Pensez-vous que l'hypothèque de ce centre d'achat a une grande valeur dans cette liasse ? Et pensez-vous que la liasse a perdu de la valeur ? Bon, vous en savez assez.

Eh bien, dites-vous que les 800 trillions de produits dérivés en circulation sont tous viciés comme mon exemple et qu'ils représentent 11 fois la valeur globale de ce que l'on produit dans le monde annuellement.

Voyons une comparaison de ce qui nous pend au-dessus de la tête avec ces fameux produits dérivés :

Imaginez que vous avez un revenu annuel de 25 000 $ — l'équivalent du PNB mais à vous comme individu — et que vous avez des dettes pures — pas l'hypothèque de votre maison car ce n'est pas une dette — de 285 000 $ (l'équivalent des produits dérivés qui vous planent sur votre tête), pensez-vous que la vie est belle pour vous ? Est-ce que votre balloune va péter ? Ferez-vous faillite ? C'est exactement le même ordre de grandeur qui existe entre la production totale mondiale annuelle et la quantité ou la valeur des produits dérivés en circulation.

Ah oui ... cette masse est complètement corrompue. Faites vos remerciements à Goldman & Sachs et Lehman Brothers, cette dernière agence ayant fait faillite en 2008. Tiens, tiens... Est-ce que ça sentirait un petit le feu par hasard ? Ces sont les deux plus grandes banques d'affaires de niveau mondial qui ont inventé ces instruments de pacotille pour se débarrasser de leurs mauvais investissements en leurrant des petits investisseurs qui ont acheté leurs « package », leurs produits dérivés.

En somme, vous avez une masse de plomb qui fait onze fois votre poids et qui est à un mètre au-dessus de votre tête et qui pourrait tomber, disons. Et vous n'avez jamais désiré cette situation et pourtant cette masse est au-dessus de votre tête. Dites-moi, est-ce que vous vous sentez libres encore ? Dites....est-ce que toute cette corruption financière pourrait sauter ?

À vous de retenir cet ingrédient si vous le désirez dans votre soupe que vous vous cuisinerez.

UNE APATHIE, UNE DÉSAFFECTION DES CITOYENS PARVENUE À UN MANQUE DE CONSCIENCE SOCIALE

Est-ce que ça vous sonne des cloches cette expression « Chacun pour soi ». Est-ce que vous connaissez des personnes qui adhèrent à ce principe ? Vous êtes bien chanceux que je ne vous ai pas servi l'expression grotesque « Au plus fort la poche » parce que plusieurs ne le disent peut-être pas ouvertement mais se comportent de cette façon. Pensez-vous que ces gens vont vous aider en cas de catastrophe ou bien n'iront-ils pas plutôt briser les vitrines des commerces afin d'en profiter pour prendre des biens qui ne leur appartiennent pas ?

« Oui mais il y a encore du bon monde » me direz-vous. Oui c'est vrai, mais regardez à la suite les valeurs auxquelles ils adhèrent pour beaucoup d'entre eux. Ce n'est pas mieux, vous verrez.

En effet, il y a des valeurs pire que ce qui vient d'être mentionné parce qu'elles sont beaucoup plus insidieuses à un point tel que vous ne les avez jamais remarquées. Je veux parler du principe ou de la notion de « RESPECT » qui tapisse toutes nos institutions scolaires et endoctrinent tous nos jeunes.

Appréciez par vous-mêmes la distinction fondamentale entre « RESPECT » et « AMOUR ».

Un exemple encore là boîteux mais tout de même : imaginez une personne en fauteuil roulant qui essaie de gravir à reculons deux marches qui sont un petit peu plus distancées l'une de l'autre que la normale. Celui qui « respecte » les autres passera à côté de l'handicapé en prenant soin de ne pas toucher ni à la chaise ni à l'handicapé afin de ne pas interférer. Et il se dira « qu'il faut le laisser faire parce que c'est bon pour le développement de son autonomie et qu'au surplus il connaîtra d'autres défis similaires, mieux vaut alors que je le laisse faire pour qu'il apprenne » Et s'il faut que j'attende qu'il ait monté avant de monter moi-même, « je serai respectueux », j'attendrai mon tour.

Est-ce ce que ça ne ressemble pas aux discours des psycho de tous acabits ce langage ? Ça fait au moins 30 ans qu'on inculque ces valeurs dans notre société. Une telle façon de penser nous permet tellement de continuer à regarder notre partie de hockey à la télé plutôt que de mettre son manteau pour aller aider la voisine de 70 ans qui tente tant bien que mal de déblayer sa voiture l'hiver. « Je la respecte, c'est bon pour son autonomie. »

Mais avant l'introduction de cet ensemble de valeurs favorisant l'égoïsme, qu'y avait-il auparavant comme principe ? Réponse : « Aime ton prochain comme toi-même ». Si c'était toi qui était assis dans le fauteuil roulant, aimerais-tu qu'on t'aide ? Alors, aides-le à monter. Prends-la sa chaise. À 70 ans, aimerais-tu qu'on vienne t'aider à pelleter. Alors va aider la petite vieille et quitte momentanément ton hockey.

«Bien beau tout ça, mais on s'en va où avec cette démonstration ainsi qu'avec la fameuse soupe que je dois préparer ?» Réponse : eh bien, on fait affaire à un ensemble de citoyens qui sont en grande majorité égoïstes; les plus jeunes parce qu'ils n'ont pas connu d'autres choses dans le système d'éducation, les plus vieux parce qu'ils se sont fait prendre dans des valeurs mondaines égoïstes : l'argent pour avoir du confort, du bien-être, de la sécurité matérielle. Et, à tant courir après ces valeurs, on en oublie la petite vieille qui déblaie seule son véhicule.

Apathie ? Regardez juste chez nos Voisins du Sud. On leur apprend qu'ils sont INDIVIDUELLEMENT et CONSTAMMENT épiés par les gros ordinateurs du gouvernement qu'ils se disent « Bof ! ça ne me fait rien parce que je ne fais rien de mal ». C'est beau hein comme réaction apathique, non ? Que diriez-vous si des voleurs perpétraient votre domicile pendant que vous êtes là et qu'ils n'emportent rien ? Ça ne ressemble pas à cette intrusion lorsque les gouvernements vous laissent tous vos papiers mais en ont pris une copie sans vous avoir demandé votre permission ? Où est rendue votre vie privée ?

Certains diront : « Bof ! Ce n'est pas grave, les voleurs ne m'ont rien pris. Le gouvernement ne m'achale pas. » On ne sait même plus ce que veut dire le mot LIBERTÉ en terme social, i.e. le droit à la VIE PRIVÉE entre autres choses. Pourquoi les gouvernements fricotent dans mes papiers ? « La sécurité », répondrez-vous ? « Ça ne me fait rien si les gouvernements font cette intrusion dans ma vie privée si c'est pour aider à prévenir le terrorisme ». Saviez-vous que vous avez plus de chance d'être frappé par la foudre que par un terroriste ? Vraiment, la propagande vous a rentré dans le corps.

Un Président des USA, Thomas Jefferson, a déjà dit : « Si vous laissez tomber un peu de votre liberté au profit de la sécurité, vous allez perdre les deux ! » C'est quoi votre réponse ? « Bof ! il m'emmerde ce Jefferson.». Vous avez le droit de répondre cela mais je vous prédis que vous ne verrez même pas le feu venir, vous dormez au gaz.

Qu'est-ce qui différenciaient les pays de l'Occident de l'Union Soviétique ou de la Chine, à votre avis? La réponse est simple, les politiciens nous l'ont tellement rabâchée dans la tête. Ils nous disaient : « La civilisation occidentale est une civilisation caractérisée par la LIBERTÉ de ses citoyens et de ses droits. Cette LIBERTÉ nous a amenés la PROSPÉRITÉ ». Est-ce que cette différence existe encore à votre avis entre les pays communistes et les pays capitalistes ou socio-démocrates ?

Le 27 décembre 2012, un voyant a prédit qu'avant la fin de moitié de l'année 2013, il y aurait la fin de civilisation occidentale . D'après la définition de nos propres politiciens, ça voudrait dire la fin de notre LIBERTÉ et de nos droits ainsi que de notre vie privée, non ? Et comme par hasard, Edward Snowden crie sur tous les toits médiatiques du monde le 3 juin dernier que les gouvernements copient à coeur de jour toutes, toutes, les transactions électroniques même quand on va faire l'épicierie. « Pas grave, ils peuvent continuer, je ne fais rien de mal ». Oui, oui, les voleurs peuvent revenir parce qu'ils n'ont rien pris la première fois, n'est-ce pas ?

Le voyant avec son histoire de la fin de la civilisation occidentale qu'il avait prévue pour juin 2013 couplée à l'affaire Snowden, y-a-t-il une relation à faire entre les deux ? Le roman intitulé 1984 de George Orwell (vous savez, on a retenu l'expression « Big Brother » de ce roman) serait peut-être un livre de chevet que je songerais à lire. Dans ce livre, l'intrusion dans la vie privée est très forte. Pour égaler ce roman, il nous reste seulement à avoir les caméras de l'État dans nos maisons; c'est chose débutée avec les nouveaux téléviseurs qui possèdent tous des caméras qui sont activables de l'extérieur à votre insu.

LES MÉDIAS

Vous êtes bien persévérants de vous être rendus à lire jusqu'ici. Je n'effleurerai que le sujet ici mais il est important. Je veux glisser un mot sur les MÉDIAS qui ont contribué à renforcer les valeurs que les jeunes ont appris depuis 30 ans à l'école ainsi que les plus vieux dans leurs recherches de bonheur matériel (ah oui... on ne dit pas « bonheur matériel », ce serait peu acceptable, on dit plutôt le mot « prospérité ». C'est beaucoup mieux dit et endossé ou gobé).

Juste une question et on en finit : avez-vous entendu le nom de Jésus ou de Marie à Radio-Canada ou à TVA dans la dernière semaine, dans les deux dernières, dans le dernier mois... Et posez-vous la question : pourquoi ces médias sont-ils tous pareils, qu'ils ne parlent pas de Celui qui nous a créés ? Il y a xsupposément de la concurrence entre ces grands médias, donc ils devraient tenter d'être différents l'un de l'autre ?

Ah ! je viens de trouver la réponse : c'est qu'on n'a pas mentionné la soeur jumelle du « RESPECT », je veux parler de la « LAÏCITÉ ». Pensez-vous que ces soeurs jumelles nous ont aidés à aimer notre prochain ? À nous aimer les uns les autres ? On n'en serait pas rendu à l'époque où « la charité du plus grand nombre s'est refroidie » comme dit Jésus lui-même quand il parle de la Fin des Temps qui le temps qu'on vit.

Est-ce que les dictionnaires songent à changer la définition de « média » pour « instruments de propagande mis en place pour desservir les intérêts des gouvernements qui leur donnent beaucoup de revenus publicitaires (publicité des campagnes électorales, avis d'appels d'offres, par exemple). En revanche, les médias propagent les valeurs des gouvernements dits laïcs avec l'aval de leur conseils d'administration qui font tous partie d'une petite élite restreinte mondiale concertée pour contrôler les simples citoyens comme des pantins. Synonyme de MÉDIA : PROPAGANDE. ».

Je ne sais vraiment pas si les dictionnaires accepteront finalement cette nouvelle définition. Ont-ils intérêt à la changer ? Qu'en dites-vous ?

LES CATASTROPHES NATURELLES

En moyenne par an, de 2000 à 2005, près de 300 millions de personnes ont été affectées par les catastrophes naturelles et près de 78 000 y ont trouvé la mort (CRED, 01/2007) et l'on poursuit : « La tendance est à l'augmentation globale du nombre de catastrophes naturelles ». En voulez-vous une autre ? » Le nombre de catastrophes naturelles a augmenté de 60% en dix ans ». Un autre ingrédient peut-être pour votre soupe.

Quelques idées pour faire votre propre soupe

Pour vous aider à vous faire des scénarios avec la sélection de vos propres ingrédients, en voici un tout à fait farfelu : imaginez deux nations qui en viennent aux coups. Juste par hasard, disons l'Inde et le Pakistan : une petite bombe nucléaire tombe, l'autre pays réagit. Pendant ce temps-là, un tremblement de terre survient au Pakistan tandis qu'une inondation battant tous les records jamais enregistrés s'abat sur l'Inde. Les deux bourses s'effondrent entraînant des répercussions dévastatrices sur toutes les bourses du monde. Les banques ferment parce que trop assaillies par leurs clients (comme à Chypre pendant 10 jours, vous voyez le style ?), il y a ruée dans les épicieries, il ne reste que du savon, les tablettes sont vides, le prix de l'essence a triplé...

Ce n'était qu'un petit exemple de la façon vous pouvez faire vos propres scénarios avec les ingrédients qui vous été présentés.

CONCLUSION

La propagation d'un feu est bien différent de l'un à l'autre. Elle est peut-être violente et soudaine comme au Lac Mégantic comme elle peut être tranquille et lente comme un feu de tourbe dans une forêt qui commence bien lentement mais qui se répand, se répand... au point qu'on n'est plus capable de le maîtriser et que l'on prie Dieu d'envoyer de la pluie pour protéger les habitations.

Le Moyen Orient est un feu de tourbe. Il ne s'arrêtera pas et il va même grossir sans possibilité de contrôle. On n'arrête pas en effet d'équiper en armes sans cesse chaque côté du conflit.

Dans mon exemple du début, je vous disais que le feu progressait et que les citoyens devaient traverser un champ de mines anti-personnelles.

Les mines, ce sont tous les ingrédients que l'on vient de voir qui sont parsemés sur la terre.

Non, non, je ne suis pas névrotique, ni névrosé, ni déprimé, je suis réaliste. On ne peut pas reconstruire ce monde, il est trop « fucké », ce monde s'appuie sur des fausses valeurs. Ce monde s'en va à l'auto-annihilation. Les solutions humaines sont à bout de souffle, elles ne font que rapiécer et le rapiéçage dure de moins en moins longtemps... Tant que vous n'êtes pas affectés dans votre fonds de pension, dans votre emploi, dans votre santé ou celle de votre famille, vous trouvez que j'en mets trop. Je sais. Mais n'oubliez pas : le feu s'en vient, il n'est pas encore sur vous.

Oui, il y a un espoir de traverser ce champ miné de tous les ingrédients vus plus haut en TOUTE SÉCURITÉ. C'est d'aller à la recherche de l'Ancien du Village Global : JÉSUS.

Écoutez : il a créé cette boule que l'on appelle Terre, elle tient dans Sa Main, il a aussi créé les hommes... Il est le seul à être capable de vous protéger dans la situation extrêmement difficile qui s'en vient. Contrairement à l'ancien du village qui connaît le chemin dans mon petit exemple, Jésus EST LE CHEMIN, la VÉRITÉ (voilà pourquoi les médias n'en parlent pas !) et LA VIE.

Et c'est si facile la solution : PARLEZ-LUI, Il est en vous. Ne vous laissez plus aveuglés par la prochaine parade de mode, le prochain concert ou la prochaine partie de hockey, vous êtes à ce moment-là le pantin de l'AUTRE qui est tellement content que vous ne pensiez pas qu'un feu s'en vient.

Si vous ne voyez pas encore le feu mondial s'en venir

Essayez au moins de sentir si ça sent la fumée

Croyez-vous à l'Apocalypse ?

On est dedans !

Parlez-Lui

Ne vous gênez pas avec Lui, Il nous aime tellement !

Dites-Lui : « On t'a toujours appelé « Notre Sauveur »

Pour l'honneur de ton propre Nom de Sauveur

Je te demande de nous protéger, de nous sauver de ce qui s'en vient

parce que je pense que ça ne sera bien beau »

Car Il ouvre à ceux qui frappent

Mais Il n'ouvre pas à ceux qui ne veulent pas frapper

Il ne sauve pas ceux qui ne veulent pas être sauvés

Proposez-vous de suivre l'Ancien

Qui connaît le Chemin

Qui est Le Chemin

Jésus

Le Seul qui peut vous rendre à la plage