mercredi 29 janvier 2014

Est-ce qu'on va péter le Feu ?



Le présent article ne cherche pas à définir ce que ce sera l' Avertissement », aussi appelé l'« Illumination des Consciences » ou encore la « Seconde Pentecôte ». La plupart des lecteurs assidus aux textes spirituels catholiques en connaissent bien la teneur.

Mais cet article veut toucher une conséquence probable de cet Avertissement. Je dis bien « probable » parce que c'est moi qui la suppose et je n'ai jamais rien lu sur ce sujet.

Mais pour mieux comprendre mon hypothèse, voyons auparavant la conséquence qu'a eu la Première Pentecôte sur les Apôtres...

Vous le savez bien... Les Apôtres ont été des témoins directs de plusieurs miracles lorsqu'ils accompagnaient Jésus. En voici un petit échantillon d'après l'Évangile de Saint Jean :

  • 1er miracle : L’eau changée en Vin (Jean 2:1-11)

  • 2ème miracle : La guérison du fils de l’officier Royal (Jean 4:43-54).

  • 3ème miracle : L’infirme de Bethesda (Jean 5:1-16)

  • 4ème miracle : Multiplication des pains (Jean 6:1-13)

  • 5ème miracle : Jésus marche sur les eaux (Jean 6:16-21)

  • 6ème miracle : La guérison de l’aveugle né (Jean 9)

  • 7ème miracle : La résurrection de Lazare (Jean 11)

Marc, Mathieu et Luc en décrivent plusieurs autres aussi.

Ne trouvez-vous pas étonnant qu'après avoir vu tous ces miracles, les Apôtres ont soit fui, renié ou trahi Jésus le soir du Jeudi Saint ? Pourquoi ne se sont-ils pas dit : « On est avec le « winner ». Jésus a tellement fait de miracles qu'Il va nous sortir du merdier des gardes que le Sanhédrin nous ont envoyées ici au Gethsémani... »

Les Apôtres ont été envahis par la peur. On le sait, la peur ne vient pas de Dieu. Et pourtant, ils étaient avec Dieu ! Pierre venait de le confesser quelque jours auparavant : « Tu es le Fils du Dieu vivant ».

Les Apôtres étaient des froussards.
La peur leur a fait tout oublié ce qu'ils avaient vécu.

Eh bien, moi aussi, je suis un froussard !
J'ai même peur ou honte de faire mon signe de croix chez Mac Donald !
(voir article)

Cinquante jours enfermés !

Une fois ressuscité, les Apôtres ont vu Jésus plusieurs fois. Il L'ont vu monté au Ciel avec son corps ! Bien que Jésus leur avait demandé de prier jusqu'à la venue du Saint Esprit, ils étaient probablement contents de rester enfermés au Cénacle. Mon hypothèse est à l'effet qu'ils n'auraient pas encore été capables d'aller évangéliser le monde, d'affronter les foules. La frousse les tenait toujours en tenaille.

Ce n'est que suite à la descente du Saint Esprit sur eux qu'ils ont pété le Feu . Ils ont sorti immédiatement du Cénacle et ont prêché à des milliers de personnes de plusieurs langues. Ils ont baptisé ce jour-là des milliers de personnes.

Ils n'avaient plus peur de rien, la frousse était partie. Ils étaient prêts à mourir pour le Christ.

À mon avis, c'est bel et bien une conséquence directe de l'action du Saint Esprit.

Pour les vrais Chrétiens authentiques
il en sera de même suite à l'avertissement

Vous allez péter le Feu !
Nous ne serons plus froussards
Et moi je pourrai faire mon Signe de la Croix chez Mac Donald
avec tout l'honneur que Jésus mérite.

Il ne faut pas se leurrer: l'Antéchrist sera au pouvoir en chair et en os à cette époque. Il fera l'impossible pour éliminer les Chrétiens. Ce ne sera pas seulement les Chrétiens coptes, Irakiens ou Syriens qui seront visés comme aujourd'hui. Tous les Chrétiens seront ciblés.

Mais nous péterons le Feu. C'est Jésus qui a dit récemment (3 janvier 2014) à un voyant (cliquez ici pour la locution) :

« Que deviendriez-vous si Je n’envoyais pas Mon Avertissement ?
Vous seriez perdus,
car aucun mortel ne sera capable de surmonter
les jours de Ma Justice Divine sans la grâce
que vous recevrez dans l’éternité. »

C'est peut-être être encore froussard que de croire que les refuges nous éviteront de confesser publiquement notre foi. Nous aurons tous à le faire et voici pourquoi :

« Mes gens vont être éprouvés comme l’or au creuset,
le blé doit être de la meilleure qualité
comme il n’a jamais été dans l’histoire de l’humanité. »

(ref : Lumière de Marie, 27 décembre 2013. Cliquez ici pour la locution. )

Y avez-vous déjà pensé ? Si les derniers seront les premiers, ce n'est pas parce qu'ils sont derniers qu'ils doivent être automatiquement premiers, c'est surtout parce qu'ils l'auront mérité, qu'ils auront confessé avec fierté leur foi. Est-ce que ça vous fait du sens dans le contexte de la Justice de Dieu ?

Personnellement, il me semble que j'ai beaucoup de croûtes à manger dans le peu de temps qui reste. Que Dieu me vienne en aide !