samedi 21 décembre 2013

« Pardon, vous pouvez me dire où est le mur ? » « Oui, droit devant vous... c'est proche ».

Se pourrait-il qu'un enfant écrase un ballon ?

Et les « ballons » nucléaires alors ?

Ah ! Moi je ne veux pas parler de ça...

Pensez-vous qu'il y ait des chances que rien ne se passe parce que vous ne désirez pas en parler ? Ah ? Ce n'est pas ça ? C'est parce que ça vous trouble trop, n'est-ce pas ?

Mais n'est-ce pas justement le temps d'en parler parce que nous avons la tête froide bien au chaud avec notre café. Bon, je vous promets qu'on ne s'irradiera pas la tête avec des peurs. Mais n'empêche qu'on ne peut pas négliger le sujet : ce serait jouer à l'autruche et je me demande parfois combien d'autruches, justement, sont mortes la tête dans le sable. Personne n'en a fait le décompte jusqu'à maintenant.

Allons-y avec douceur, histoire de garder la tête froide

Avez-vous l'impression que le niveau du risque nucléaire a augmenté au cours des années récentes ? Je fais une parenthèse ici pour dire qu'on ne parlera pas des armes bactériologiques ou chimiques qui peuvent être tout autant mortelles et qui sont beaucoup plus répandues dans le monde que les armes nucléaires. Raison : la technologie pour les produire et leurs coûts de production sont beaucoup plus accessibles.

N'avez-vous pas remarqué que les dirigeants politiques mondiaux insèrent de plus en plus le mot « nucléaire » dans leur propos ? Le plus récent en date (15 décembre) : « La Russie est prête à employer l’arme nucléaire contre un agresseur. La Russie est prête à employer l’arme nucléaire en cas d'attaque contre elle afin de protéger ses intérêts d’État.» C’est ce qu’a déclaré à la chambre basse du Parlement national le Vice-Premier ministre de Russie Dmitri Rogozine.

Ce n'est pas n'importe qui.

Et là, je vous fais fi des discussions « nucléaires » avec l'Iran, des tensions entre l'Inde et le Pakistan, deux pays nucléaires, du désir mortel des Israéliens d'attaquer l'Iran, du gouvernement pakistanais extrêmement instable dont les installations nucléaires pourraient être envahies à tout moment par des groupe rebelles... Vous savez ce genre d'individus dans ces groupes qui n'ont ni famille, ni identité forte à un pays et dont la mission principale semble être la casse où qu'elle soir... etc. Non, on ne parlera pas de ça...

Bon, c'est quoi la solution ? Un abri anti-nucléaire avec 10 ans de boîtes de conserve en stock ?

Eh bien, vous avez déjà la solution et, souvent, on l'ignore. Mais avant d'expliquer cette solution que vous avez déjà en main, j'aimerais avancer ici certaines idées pour renforcer ma démonstration :

  • Qui a été épargné de la montée d'eau qui tua toute la race humaine ? Réponse : un homme de foi : Noé et sa famille.

  • Qui a conduit 400 000 Juifs dans le désert, qui l'a traversé et y a vécu 40 ans ? Réponse : un autre homme de foi, Moïse.

  • Qui a été descendu tout nu dans un puits dans le désert et laissé là par ses frères (c'est beau hein ?) et qui est devenu le bras droit du Pharaon ? Réponse : un homme de foi : Joseph (celui de la Genèse).

  • Qui a été jeté dans une fournaise ardente (ça ressemble un peu à du nucléaire, ça !) et qui en est sorti indemne ? Réponse : un homme de foi : Daniel.

  • Qui a vécu seul dans le désert à partir de l'âge de sept (7) ans et qui s'est rendu à l'âge adulte ? Réponse : un autre homme de foi, Jean Le Baptiste.

La foi est le plus puissant outil à la disposition de l'homme.

Les nations qui possèdent des armes nucléaires offrent un service de protection aux pays qui n'en ont pas. Ainsi, les USA, à titre d'exemple, offrent un « parapluie nucléaire » — c'est comme ça qu'ils appellent ça dans les traités — au Japon, à la Corée du Sud, au Canada, etc...

Eh bien, Maman Marie vous offre Son Manteau !
Pas son parapluie !

Pensez-y deux minutes :

Qui à inventé l'atome ?

Est-ce que Dieu ne peut pas contrôler ce qu'il a fait ?

C'est vrai, par contre, qu'il respecte la volonté humaine
même quand elle est néfaste pour elle-même...

Mais pour ceux qui se réfugient en Lui comme Noé, Joseph, Moïse, Daniel, Jean Le Baptiste l'ont fait, Il nous laisserait tomber ?

Mais n'oubliez pas le rôle extrêmement important de Marie : elle est la Voie Rapide vers Dieu. Pourquoi ? Parce que Dieu lui a dit quand Elle est arrivée au Ciel qu'Il n'octroierait rien aux hommes sinon que par son entremise (ça commence à être du pouvoir mes amis, ça !) et qu'à l'inverse, Il ne lui refuserait de ce qu'Elle demanderait pour les hommes.

Comme on dit au Québec : « Plus de pouvoirs que ça et puis tu meurs ! »

Maman Marie nous invite tous à se réfugier sous Son Manteau. Vous éviterez le mur qui est devant vous et qui est bien proche. Maman Marie ne fait pas de distinction à l'accueil sous Son Manteau : pécheurs, saints, drogués, prostitués, escortes, devins et qui d'autres...

Toutefois, Maman Marie a un objectif : ce n'est pas de ne nous garder éternellement en-dessous de Son Manteau mais de nous présenter avec fierté à Notre Papa d'Amour, à Celui qui nous a créé et que l'on reverra si on le veut bien. Quelle maman ne s'assure pas que son enfant soit propre afin qu'il soit présentable ? Conséquemment, Maman Marie nous demande de se confesser pour lessiver notre vêtement et ensuite d'obéir aux Commendements de Dieu pour garder nos vêtements propres.

Pensez-y : est-ce que ces deux exigences sont plus grandes que de se construire un abri anti-nucléaire ?

L'anxiété croissante qui s'en vient

Nul doute que si des ballons nucléaires commencent à crever, l'anxiété augmentera énormément. Mais on n'a pas besoin d'attendre ces moments pour vivre anxieusement. Voici ce que Marie nous suggère pour chasser toute anxiété. Écoutons-la, Elle sait de quoi Elle parle : ( pour message intégral du 10 juillet 2013, voir ici.)

« Ô cher lecteur, votre cœur est rempli d’anxiété de toutes sortes. Vous tentez l’impossible pour vous en affranchir mais vous devenez davantage embourbés.

« Lorsque vous entrez dans Mon Cœur Immaculé, vous devez toujours laissez votre anxiété là. Vous devez me donner vos fardeaux. Je les veux. Pour vous, ils sont des poids lourds. Pour moi, ils sont comme de très petites plumes que je soulève facilement. Pour vous, ils représentent de très grandes difficultés, pour Moi, ils sont joies, la joie d’une mère qui libère ses Enfants.

« Quand vous entrez dans Mon Cœur, assurez-vous d’apporter tous vos fardeaux. En Me les mentionnant, vous vous souviendrez de d’autres et vous constaterez tout le mal qu’ils vous font. Ceci n’est seulement que la première étape. Vous devez me laisser vos fardeaux. Ce sont vos cadeaux pour Moi.

« Si votre prière est terminée et que vous quittez mon Cœur pour vos tâches, je serai désappointée si vous rapportez quelqu’anxiété avec vous. Si c’est le cas, alors revenez, revenez et revenez encore dans Mon Cœur jusqu’à ce que tout soit derrière vous. Ma paix vous inondera et vous M’en remercierez.»

Entretenez une relation avec Marie. Parlez-lui dans vos mots à vous. N'oubliez pas de mentionner Son Manteau de Protection qui est beaucoup plus puissant que les « parapluies nucléaires » des hommes.

Il y a le nucléaire visible

Mais il y a aussi le nucléaire invisible !

Ouais ! C'est plus difficile à avaler ça, n'est-ce pas ? Vous avez bien raison, on ne voit rien ! C'est invisible à l"oeil.

Imaginez un instant que vous apprenez qu'un de vos grands ennemis a fait jeter un sort vaudoo contre vous. Oups ! vous allez commencer à prendre les choses invisibles au sérieux, n'est-ce pas ?

Bon, la démonstration étant faite, sachez qu'il y a encore plus puissant, plus malin que ça dans l'invisible.

Et nous sommes tous en fin de course. Et que font les bons comme les mauvais coureurs en fin de course ? Ils mettent toute la gomme. Il en est ainsi des puissances maléfiques invisibles. Ces puissances capitaliseront sur la peur; elles évoluent bien dans la peur, c'est leur milieu naturel. Il faut alors penser à se protéger plus que jamais. Voici quelques protections que l'Église recommande : le chapelet avec soi, le scapulaire et la Croix de Saint-Benoît. Ce sont des protections mais remarquez que si on ne respecte pas les Commandements de Dieu, on n'est pas plus avancé.

Bon... vous voyez... On a bien fait d'en parler... On n'a pas eu peur, nous étions à tête reposée et nous avons défini les moyens ultimes les plus puissants pour se protéger et protéger aussi notre famille. En résumé :

  • Avoir la Foi (Croire en Dieu).
  • Respectez les Préceptes d'Amour de Dieu (Commandements de Dieu)
  • Nous en référer à la Grande Patronne du Ciel, Marie, quand on ne file pas.
  • Avoir au moins un objet religieux sur soi pour se protéger contre les puissances infernales invisibles.
Avec ça, vous êtes mieux équipés qu'avec un abri anti-nucléaire !