mercredi 4 juin 2014

Le « Je vous salue Marie » revisité...



Tout d'abord, pourquoi prier Marie ?

Voici ce que Dieu lui dit à son arrivée au Ciel.

« Nous ne voulons rien accorder au monde que ce ne soit par votre entremise, et nous ne voulons rien refuser de ce que vous accorderez aux hommes. » Tiré de la Cité mystique de Marie d'Agreda.

Pour plus de détails au sujet de cette phrase, cliquez ici.

Contentons-nous de cette raison même s'il y en a une panoplie.

------------------------------------------------------------------------

Les trois grandes scènes du « Je vous salue Marie »
qui peuvent nous aider à mieux imaginer ce que l'on dit

L'annonce de Gabriel à Marie
dans la petite maison à Nazareth
« Je vous salue Marie »
Gabriel utilise une voix très douce pour ne pas apeurer ni surprendre Marie.
« Pleine de Grâce »
Gabriel complimente et admire Marie qui est remplie de la Vie de Dieu.
Mais « Marie est troublée. Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. »
(Luc 1,29)

« Le Seigneur est avec vous... »
L'Archange Gabriel donne une parole de ré-assurance à Marie: « Ne crains point. »
La visite à la cousine Élisabeth
De Nazareth à Hébron (221 km) à dos d'âne. Marie (15 ans), enceinte de 8 jours, va visiter Élisabeth, sa cousine très âgée et enceinte pour une première fois. On l'appelait la « stérile ».

Élisabeth n'a pas cessé de souffrir depuis qu'elle est enceinte. Après 6 mois, son bébé n'a pas encore bougé. Imaginez dans quel état elle est.

Marie tire sur la clochette à l'entrée, un serviteur vient répondre et avertit de l'arrivée de Marie.
Élisabeth, dans ses souffrances, vient sur le perron accueillir Marie qu'elle n'a jamais revue depuis sa naissance.

Lors de l'accolade... Élisabeth sent son bébé (Jean-Baptiste) bouger !!! Et elle n'a plus mal nulle part !!! Avec quel ton dit-elle ces paroles à votre avis ?

« Vous êtes bénie entre toutes les femmes !
Et le Fruit de vos entrailles est béni ! »

Notre supplication à Marie
au pied de la Croix
Y-a-t-il un meilleur endroit qu'au pied de la Croix pour remercier Jésus, le louanger ou lui demander des faveurs par Maman Marie, la seule personne à qui Il ne peut rien refuser ?

Alors mettez-vous aux côtés de Marie et chuchotez-lui les paroles qui suivent dans l'oreille avec un ton de repentir tout en fixant Jésus qui souffre sur Sa Croix comme Elle fait elle-même :

Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pécheurs

(« priez »veut dire : parlez de nous à Jésus)
maintenant et à l'heure de notre mort.

Vous n'avez pas besoin de lui demander avec précision ce dont vous désirez. Marie et Jésus savent tout de vous et ils en prennent considération. Humiliez-vous, reconnaissez-vous pécheur devant ce Sacrifice Saint qu'il a fait pour nous. Le reste vous sera donné par surcroît.

Vous le savez maintenant : Marie sait parler et présenter nos besoins à Jésus beaucoup mieux que l'on pourrait le faire.

Voyez ici cet article qui vous en fait la preuve.